Les mille et une vies des urgences de Baptiste Beaulieu
culturebd
Média partenaire

 

Chaque semaine, découvrez sur CulturaLivres le coup de coeur de CultureBD.


Les mille et une vies des urgences.jpg

 

Sept jours aux urgences d’un petit hôpital de province : Baptiste Beaulieu raconte son quotidien de jeune interne, entre anecdotes surréalistes et moments graves. Une fragile tranche d’humanité traitée avec pudeur et sincérité, mise très justement à distance et en émotions par le dessin de Dominique Mermoux.

 

Au cinquième étage, il y a celle qu’il appelle la « femme oiseau de feu » qui se meurt d’un cancer en attendant que son fils ne soit plus coincé en Islande par un satané volcan. Au deuxième étage, il y a « Galactus », une femme qui a décidé que son but dans la vie sera de manger autant que possible. Au rez-de-chaussée, il y a les urgences où se succèdent un jeune hypocondriaque, une mamie sans tabous mais aussi une fratrie décédée dans un accident de voiture... Au milieu de cet enchevêtrement de vies, un jeune interne tisse les histoires.

 

alb_224447_1505385335-822798.jpeg

 

 

 

Derrière une main coupée, un faux évanouissement ou un cancer se cachent des êtres humains, plus ou moins en forme. Ceux qui souffrent comme ceux qui soignent. Des fragments de leurs destins forment l’armature du récit incroyablement touchant de Baptiste Beaulieu. Sans fausse pudeur, on lit en creux dans cette vie d’hôpital les doutes, les maladresses mais aussi les espoirs des soignants. Mais l'humour et la légèreté pointent leurs nez assez souvent pour donner au lecteur un arc-en ciel d’émotions.


Devant cette architecture où l’humour côtoie la sensibilité, Dominique Mermoux réalise un discret travail d’orfèvre. Assez stylisés pour ne pas rebuter mais assez réalistes pour donner corps à l’hôpital et ses occupants, son trait et ses cadrages sont taillés au cordeau pour ne pas verser dans le voyeurisme. Son aquarelle, qui donne une couleur dominante à chaque anecdote, ajoute ce qu’il faut de douceur à l’ensemble.


Un concentré d’humanité, touchant au cœur et à l’âme.

 

Découvrir sur Cultura.com