4 livres à lire absolument selon @IsaPouteau !
CharlotteV
Community Manager

Bonjour à toutes et à tous, 

 

Voici la quatrième édition de notre format : 4 livres à lire absolument selon... Je vois que c'est un rendez-vous qui vous plait !

Dans ces articles, les membres de la communauté viennent nous proposer 4 livres qui les ont marqués, qui sont essentiels à lire au moins une fois dans sa vie ou qu'ils souhaitent simplement vous faire découvrir.

Si vous souhaitez participer et que vous avez des idées de recommandations, n'hésitez pas à me contacter via la messagerie privée ! Je vous invite par ailleurs à découvrir les deux précédentes recommandations de @Chyp (ICI) et de @deepestblue (ICI) ! 

 

C'est maintenant au tour de notre ambassadrice CulturaLivres @IsaPouteau (Isabelle), de nous recommander 4 livres qui l'ont marquée et qui sont à lire absolument selon elle ! Pour connaître un peu plus son univers, vous pouvez également lire son interview car elle a été élue membre du mois de février en 2021.

 

Grande lectrice de polars et de littérature dite "blanche", Isabelle s'intéresse également aux romans étrangers qui la font voyager. Si vous êtes en quêtes d'idées de lecture, je vous invite à consulter ses nombreuses chroniques dans notre rubrique "coups de cœur". Isabelle vous fera à coup sûr découvrir des romans passionnants.

 

 

Découvrez sans plus attendre 4 livres à lire absolument selon IsaPouteau ! 👇

 

Isapouteau.jpg

 

 

De la Première Guerre mondiale à la Révolution russe, cette histoire foisonnante traverse le XXème siècle avec le regard de ces apatrides fuyant sans cesse et condamnés à vivre déracinés. Un grand roman historique et sociétal qui nous entraîne de Sarajevo à Shanghai, dans une aventure envoûtante, mêlant langues et cultures, religion et poésie, porteuse de tolérance et d'un immense amour.

 

 

65_9782702188316_1_75.jpgRésumé : "La guerre a une odeur et des bruits bien à elle, tout et tout le monde en sont imprégnés, les petits cheveux sur ta nuque se hérissent, l'air se raréfie et le peu qui en reste a des relents de sang et de sueur mortelle." 28 juin 1914. Tandis que l'archiduc François-Ferdinand arrive à Sarajevo en grande pompe, Rafael Pinto, Juif séfarade et apothicaire, concocte des remèdes aux herbes dans sa boutique. Pinto est loin d'imaginer qu'un conflit d'une vaste ampleur est sur le point d'embraser le monde.
Envoyé dans les tranchées en Ukraine, Pinto rejoint un bataillon bosniaque et rencontre Osman, homme d'action et conteur d'histoires. Ensemble, ils s'embarquent pour une odyssée vers l'Est, des geôles de Tachkent au désert du Taklamakan, de Shanghai bombardée à Jérusalem, et vivent un amour qui transcende les bouleversements de la première moitié du XXe siècle.
Aleksandar Hemon inscrit le destin de deux réfugiés dans la grande marche de l'histoire au fil de cette épopée romanesque.

 

 

 

Dans l’immense camp de réfugiés de Bidibidi se retrouvent des victimes des hommes et des guerres. Ce roman nous parle de ces femmes « pleines d’échardes », de leur force de caractère, de leur capacité de résilience et du feu de la haine qui brûle en elles. Un plaidoyer déchirant qui dénonce la catastrophe humaine et humanitaire qu'est la maltraitance des femmes à travers le monde.

 

33_9782490155804_1_75.jpgRésumé : Après la mort de son père, Minga apprend que sa mère, Joséphine, a disparu dans des circonstances mystérieuse en Afrique de l'Est, où elle travaillait pour une ONG. Pour tenter d'en savoir plus, elle se rend dans le camp de Bidibidi, au nord de l'Ouganda, où vivent les populations fuyant la guerre civile qui fait rage au Soudan du Sud. Elle découvre que tout tourne autour d'une femme : Rose, dont la mémoire hante chaque recoin du camp. Si elle veut savoir le fin mot de l'histoire, Minga doit trouver Rose.


Avec Les Femmes de Bidibidi, Charline Effah raconte comment les survivantes des violences domestiques ou des viols de guerre tentent de se reconstruire et réinventent l'amour loin de la brutalité des hommes qui les ont mal aimées. Brisant les tabous, elle nous livre un roman bouleversant et universel sur le corps des femmes. Le roman de la réparation.

 

 

 

Le destin d'un grand pianiste de jazz albanais qui, des camps de travail albanais au plus grandes salles de concert américaines, connaîtra l'amour et la trahison, la souffrance et la réussite, dans une quête incessante de ses origines. Romanesque et historique, cette grande fresque nous entraîne sur les routes du communisme dans un récit captivant et très bien documenté.

 

79_9782709671385_1_75.jpgRésumé : Hiver 1943 : Dans le petit village de Ragam, au nord de l'Albanie, Kajan, sept ans, observe le monde changer à la hauteur de ses yeux d'enfant. Ses parents, partisans communistes, sont partis dans les montagnes combattre les nazis.


Kajan vit dans une ferme avec son grand-père Betim, à l'abri des atrocités de la guerre, jusqu'au jour où un déserteur allemand nommé Cornelius frappe à leur porte, cherchant refuge. Le soldat est un pianiste émérite et, fasciné, le petit garçon décide d'apprendre à jouer de cet instrument. Il se révèle bientôt un élève discipliné et talentueux, et se lie d'une amitié indéfectible avec Cornélius.

Quelques années plus tard, Kajan, devenu professeur de musique grâce à son don prodigieux, semble promis à un avenir radieux. Mais dans une Albanie dominée par la dictature communiste au coeur d'une Europe fracturée par la guerre froide, la guerre que Kajan croyait terminée est sur le point de recommencer, sous une nouvelle forme. À chaque coin de rue se cachent des ombres et des dangers qui vont inéluctablement pousser le jeune homme hors d'une voie qu'il pensait tracée.

 

 

 

Une grande histoire familiale où la transmission passe par la cuisine traditionnelle, avec ce Black Cake dont on ne connait pas vraiment les origines, mais qui symbolise à la fois l’empreinte de la colonisation et le mélange des cultures dont est faite l’Amérique. Cette savoureuse saga sociale nous laisse un petit goût de sucre de canne, de fruits macérés et de pâte d’amande tout à fait inoubliable.

 

6_9782283037393_1_75.jpgRésumé : « B&B, il y a un petit gâteau noir dans le congélateur pour vous. Ne le jetez pas. Je veux que vous vous asseyiez ensemble et que vous partagiez ce gâteau. Vous saurez quand le moment sera venu.Je vous aime, Ma. ».


Ce sont les dernières volontés de la mère de Byron et Benny. Avec le gâteau, elle a laissé un enregistrement audio réalisé avant sa mort. Elle y livre l'histoire d'une jeune nageuse venue d'une île des Caraïbes, forcée de quitter son pays natal après avoir été accusée de meurtre. Alors que son récit se développe, le frère et la soeur découvrent les multiples strates du secret qui entoure leur arbre généalogique et les conséquences sur leur vie tout entière.

Dans un voyage bouleversant qui emmène le lecteur des plages des Caraïbes au Royaume-Uni en passant par l'Italie, Charmaine Wilkerson explore ce qu'on laisse derrière soi pour survivre, l'importance de l'héritage et de la transmission, et les parts du passé que l'on soumet au silence.

 

 

Merci beaucoup à @IsaPouteau de nous avoir partagé des lectures qui lui tiennent à coeur ! Personellement, j'ai Les Femmes de Bidibidi dans ma PAL et l'avis d'Isabelle me donne encore plus envie de le commencer. Et vous, quel livre vous donne le plus envie ? Smiley heureux

 

 

10 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >
Les dernières discussions
Tout afficher >
  Dojoji Yukio Mishima   À travers quatre textes révélant l’éventail des talents narratifs de Mishima, le ...
Londres, 1872. Selena, jeune veuve et duchesse de Lushing, n'avait jamais connu la passion. Jusqu'à ce qu'Aiden Trewlov...
Deux morts suspectes perturbent le séjour d'Aggie dans une petite ville thermale du Yorkshire. Des jardins du somptueux ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >