Best-of 2022 : Les romans que vous avez préféré cette année !
CharlotteV
Community Manager
En 2021, dans vos coups de coeur de l'année nous retrouvions La carte postale de Anne Berest et Blizzard de Marie Vingtras.  Alors que nous entamons le mois de décembre, votre année fût riche en rencontres littéraires ! Vous souvenez-vous de vos meilleures lectures ? De celles qui vont ont laissé bouche bée, totalement désarmé, qui ont su bouleverser votre quotidien ? Je vous propose de revenir sur vos coups de cœur de l'année.

 

Alors, quel ont été les livres préférés de la communauté en 2022 ? Retour sur cette année 2022, riche en littérature et en coups de cœur.
 

rm442-01-04-g-mockup.jpg

 

 

Blackwater l épique saga de la famille caskey T01 de Michael Mcdowell

 

70_9782381960456_1_75.jpgRésumé : Pâques 1919, alors que les flots menaçant Perdido submergent cette petite ville du nord de l'Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, doivent faire face aux avaries de leurs scieries, à la perte de leur bois et aux incalculables dégâts provoqués par l'implacable crue de la rivière Blackwater.

Menés par Mary-Love, la puissante matriarche aux mille tours, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s'apprêtent à se relever... mais c'est sans compter l'arrivée, aussi soudaine que mystérieuse, d'une séduisante étrangère, Elinor Dammert, jeune femme au passé trouble, dont le seul dessein semble être de vouloir conquérir sa place parmi les Caskey.
Au-delà des manipulations et des rebondissements, de l'amour et de la haine, Michael McDowell (1950-1999), ¬co-créateur des mythiques Beetlejuice et L'Étrange Noël de Monsieur Jack, et auteur d'une trentaine de livres, réussit avec Blackwater à bâtir une saga en six romans aussi ¬addictive qu'une série Netflix, baignée d'une atmosphère unique et fascinante digne de Stephen King.

Découvrez le premier épisode de Blackwater, une saga matriarcale avec une touche de surnaturel et un soupçon d'horreur.

 

L'avis de la communauté : 

" La mise en place du roman est habile, avec des scènes bien travaillées permettant de poser le décor et les personnages, et surtout d’insérer très tôt dans la narration les éléments fantastiques qui caractérisent ce récit, soit pour ferrer le lecteur, soit pour ne pas le tromper sur la marchandise
 

 

Le colonel ne dort pas de Emilienne Malfatto

 

10_metadata-image-60378178.jpegRésumé : Dans une grande ville d'un pays en guerre, un spécialiste de l'interrogatoire accomplit chaque jour son implacable office.
La nuit, le colonel ne dort pas. Une armée de fantômes, ses victimes, a pris possession de ses songes.
Dehors, il pleut sans cesse. La Ville et les hommes se confondent dans un paysage brouillé, un peu comme un rêve - ou un cauchemar. Des ombres se tutoient, trois hommes en perdition se répondent. Le colonel, tortionnaire torturé. L'ordonnance, en silence et en retrait. Et, dans un grand palais vide, un général qui devient fou.

Le colonel ne dort pas est un livre d'une grande force. Un roman étrange et beau sur la guerre et ce qu'elle fait aux hommes.
On pense au Désert des Tartares de Dino Buzzati dans cette guerre qui est là mais ne vient pas, ou ne vient plus - à l'ennemi invisible et la vacuité des ordres. Mais aussi aux Quatre soldats de Hubert Mingarelli.

 

L'avis de la communauté : 

" Emilienne Malfatto excelle dans la suggestion d'un monde et d'hommes devenus uniformément gris dans une ambiance brumeuse, elle retranscrit parfaitement l'étrange atmosphère qui règne sur la Ville et chez les militaires"  

Fable t1 - L aventurière des mers de Adrienne Young 

 

42_9782700277869_1_75.jpgRésumé : Fable, 17 ans, est la fille du marchand le plus puissant des Goulets près de la mer sans Nom. Pourtant, après la mort de sa mère au cours d'une tempête, son père l'a abandonnée sur une île peuplée de voleurs où elle a dû se battre pour survivre. Plongeuse, découvreuse de gemmes qu'elle revend pour assurer sa subsistance, Fable poursuit un but : quitter l'île et rejoindre son père afin d'obtenir son héritage, une place dans sa flotte. Pour cela elle doit gagner le continent où il a établi son comptoir commercial. Elle fait appel à West, le jeune capitaine d'un navire marchand, le Marigold, qui accepte de l'emmener. Mais une fois à bord, alors qu'elle doit faire ses preuves et être acceptée par l'équipage, elle découvre que West et son navire ne sont peut-être pas ce qu'ils paraissaient être

 

L'avis de la communauté : 

"J'ai adoré plonger dans cet univers qui sort de l'ordinaire, plein de mystères et d'espoir. Fable est une héroïne persévérante, qui vit selon les règles qu'on lui a inculquées plus jeune mais dont elle va se défaire petit à petit pour suivre son propre chemin

 

 

Il nous restera ça de Virginie Grimaldi

 

12_9782213717081_1_75.jpgRésumé : À 33 ans, Iris trimballe sa vie dans une valise.

Théo, 18 ans, a peu de rêves, car ils en foutent partout quand ils se brisent.
À 74 ans, Jeanne regarde son existence dans le rétroviseur.
Rien ne les destinait à se rencontrer.
Quand le hasard les réunit sous le même toit, ces trois êtres abîmés vont devoir apprendre à vivre ensemble. La jeune femme mystérieuse, le garçon gouailleur et la dame discrète se retrouvent malgré eux dans une colocation qui leur réserve bien des surprises.
C'est l'histoire de trois solitudes qui se percutent, de ces rencontres inattendues qui sonnent comme des évidences.

 

À découvrir au format numérique également 

 

L'avis de la communauté : 

"On passe des rires, à l’incompréhension puis à la colère et la tristesse pour enfin finir sur une histoire touchante et attendrissante. J’ai tellement aimé les personnages de ce livre. J’avais l’impression de faire partie de cette colocation assez particulière. 

 

 

Chien 51 de Laurent Gaudé 

 

31_9782330168339_1_75.jpgRésumé : Autrefois, Zem Sparak fut, dans sa Grèce natale, un étudiant engagé, un militant de la liberté. Mais le pays, en faillite, a fini par être vendu au plus offrant, malgré l'insurrection. Et dans le sang de la répression massive qui s'est abattue sur le peuple révolté, Zem Sparak, fidèle à la promesse de toujours faire passer la vie avant la politique, a trahi. Au prix de sa honte et d'un adieu à sa nation, il s'est engagé comme supplétif à la sécurité dans la mégalopole du futur. Désormais il y est «chien» -c'est-à-dire flic - et il opère dans la zone 3, la plus misérable, la plus polluée de cette Cité régie par GoldTex, fleuron d'un post-libéralisme hyperconnecté et coercitif. Mais au détour d'une enquête le passé va venir à sa rencontre.
Avec "Chien 51", Laurent Gaudé s'aventure dans le "futur" ; à la fois lyrique, philosophique et tragique, politique aussi, c'est toujours l'homme qu'il questionne.

 

À découvrir au format numérique également 

 

L'avis de la communauté : 

Une lutte de pouvoir dans un monde futuriste rappelant du Damasio. Un polar qui débouche sur une réflexion sociale. 
 
 
On était des loups de Sandrine Collette

 

67_9782709670661_1_75.jpgRésumé : Ce soir-là, quand Liam rentre des forêts montagneuses où il est parti chasser, il devine aussitôt qu'il s'est passé quelque chose. Son petit garçon de cinq ans, Aru, ne l'attend pas devant la maison. Dans la cour, il découvre les empreintes d'un ours. À côté, sous le corps inerte de sa femme, il trouve son fils. Vivant. Au milieu de son existence qui s'effondre, Liam a une certitude. Ce monde sauvage n'est pas fait pour un enfant. Décidé à confier son fils à d'autres que lui, il prépare un long voyage au rythme du pas des chevaux. Mais dans ces profondeurs, nul ne sait ce qui peut advenir. Encore moins un homme fou de rage et de douleur accompagné d'un enfant terrifié. Dans la lignée de Et toujours les Forêts, Sandrine Collette plonge son lecteur au sein d'une nature aussi écrasante qu'indifférente à l'humain. Au fil de ces pages sublimes, elle interroge l'instinct paternel et le prix d'une possible renaissance.

 

À découvrir au format numérique également

 

L'avis de la communauté : 

Dans la lignée de Et toujours les Forêts, Sandrine Collette plonge son lecteur au sein d'une nature aussi écrasante qu'indifférente à l'humain. Au fil de ces pages sublimes, elle interroge l'instinct paternel et le prix d'une possible renaissance. 

 

 

Ils vont tuer vos fils de Guillaume Perilhou

 

32_9791032925706_1_75.jpgRésumé : Guillaume est « différent », du moins c'est ce que disent les adultes. Lui ne voit pas le mal : qu'est-ce que cela peut bien faire, qu'il mette des robes et danse devant sa webcam, qu'il tombe amoureux de François et de Mathis et de Jordan ? Le véritable problème, confie l'adolescent à la juge des enfants, c'est son père. Mais la justice est aveugle, et c'est bientôt sa mère bien-aimée qui se retrouve accusée de manipuler son fils. Guillaume est envoyé en foyer, puis en hôpital psychiatrique pour «comportement violent ». Là-bas, sa vie change radicalement : finies sa vie de « fille » et son alter-ego Raffaella, bonjour les médicaments et les électrochocs. Mais même dans la léthargie de l'asile, le coeur d'artichaut de Guillaume bat plus vite que la moyenne et s'emballe pour un autre patient, l'énigmatique Clément. Les deux garçons sont affamés de liberté, et s'en iront la prendre par la force, s'il le faut. Dans ce premier roman effréné, le héros flamboyant de Guillaume Perilhou nous entraîne dans une quête identitaire d'une intense sensibilité. Roman d'amour, étude sociale et soliloque poétique, la plume incisive de Perilhou démasque tout sur son passage.

 

À découvrir au format numérique également 

 

L'avis de la communauté : 

"Ce premier roman Guillaume Perilhou parle d'identité mais aussi des affaires familiales, des foyers, de la médecine. En parcourant cette histoire j'ai le sentiment que si nous ne rentrons pas dans les cases de notre société, celle-ci nous mâche et nous rejette. " 

 

 

Tibi la blanche de Hadrien Bels 

 

15_9782378803001_1_75.jpgRésumé : A Thiaroye, un quartier proche de Dakar, trois amis passent le bac. Issa a toujours l'air de savoir où il va quand il marche. Il a passé les épreuves avec un Bic marabouté, un Bic qui donne la confiance. Il aime les ragots de quartier et sa machine à coudre. Il sera styliste, c'est sûr.

Neurone a le cerveau bien huilé, c'est une bête à concours. Il déteste les costumes-cravates, ceux qui font la sieste dans les hémicycles les mains croisées sur leurs ventres bien remplis. Lui, il n'aime que Tibilé.
Tibilé, on l'appelle Tibi la Toubab, Tibi la Blanche ou Tibi la Française, car tout le monde sait qu'elle va partir en France. Elle est la plus intelligente de mes enfants, répète son père. Dans une semaine, les résultats du bac vont les percuter. La vie court trop vite, il faut la croquer.

 

L'avis de la communauté : 

"J’ai trouvé très intéressant de connaître les problématiques et les aspirations de ce pays d’Afrique de l’Ouest autrefois colonisé par la France et dont l’indépendance ne date que de 1960. Un roman haut en couleur et une petite fenêtre ouverte sur le monde. " 

 

 

L affaire Alaska Sanders de Joël Dicker 

 

18_9782889730001_1_75.jpgRésumé : Avril 1999. Mount Pleasant, une paisible bourgade du New Hampshire, est bouleversée par un meurtre. Le corps d'une jeune femme, Alaska Sanders, est retrouvé au bord d'un lac. L'enquête est rapidement bouclée, la police obtenant les aveux du coupable et de son complice.
Onze ans plus tard, l'affaire rebondit. Le sergent Perry Gahalowood, de la police d'État du New Hampshire, persuadé d'avoir élucidé le crime à l'époque, reçoit une troublante lettre anonyme. Et s'il avait suivi une fausse piste ?
L'aide de son ami l'écrivain Marcus Goldman, qui vient de remporter un immense succès avec La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, inspiré de leur expérience commune, ne sera pas de trop pour découvrir la vérité.
 
 

L'avis de la communauté : 

Joël Dicker signe encore une fois un très bon roman, avec une superbe enquête qui, je trouve, est même meilleure que l’affaire Harry Quebert car cette histoire est aussi belle que cruelle.  " 
 
 
La vie clandestine de Monica Sabolo
 
46_9782072900426_1_75.jpgRésumé : «Je tenais mon sujet. Un groupe de jeunes gens assassinent un père de famille pour des raisons idéologiques. J'allais écrire un truc facile et spectaculaire, rien n'était plus éloigné de moi que cette histoire-là.Je le croyais vraiment. Je ne savais pas encore que les années Action directe étaient faites de tout ce qui me constitue:le silence, le secret et l'écho de la violence.» La vie clandestine, c'est d'abord celle de Monica Sabolo, élevée dans un milieu bourgeois, à l'ombre d'un père aux activités occultes, disparu sans un mot d'explication. C'est aussi celle des membres du groupe terroriste d'extrême gauche Action directe, objets d'une enquête romanesque qui va conduire la narratrice à revisiter son propre passé.Comment vivre en ayant commis ou subi l'irréparable? Que sait-on de ceux que nous croyons connaître? De l'Italie des Brigades rouges à la France des années 80, où les rêves d'insurrection ont fait place au fric et aux paillettes, La vie clandestine explore avec grâce l'infinie complexité des êtres, la question de la violence et la possibilité du pardon.
 

L'avis de la communauté : 

" Un roman aux grandes qualités littéraires, une incroyable ampleur. Une plume de toute beauté. LE ROMAN DE LA RENTREE !  " 
 
Et vous, quel a été votre coup de cœur de l'année ?

13 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >