Feurat Alani, lauréate du prix du roman Version Femina 2023 !
CharlotteV
Community Manager

@Patrice Normand/JC Lattès@Patrice Normand/JC LattèsSouvenez-vous, l'année dernière l'autrice Maëlle Guillaud était élue Prix du roman Version Femina 2022 pour son livre Et mes jours seront comme tes nuits. C'est cette année Feurat Alani qui succède à l'écrivaine avec son magnifique roman Je me souviens de Falloujah paru aux Éditions JC Lattès !

 

Lancé en 2007, le Prix du Roman Version Femina réunit à la fois le choix des lecteurs du magazine et celui d’un jury de professionnels.

 

  • Mais qui est Feurat Alani ?

 

Né à Paris en 1980, Feurat Alani est un journaliste, grand reporter franco-irakien. Il débute sa carrière journalistique en 2003 suite à la découverte des bombardements américains en Irak à la télévision. Il réalise ses premiers reportages en immersion à Bagdad dans sa famille puis devient correspondant pour I-Télé, Ouest France, La Croix et Le Point. En 2008, il retourne à Paris pour rejoindre l’équipe de L’Effet Papillon de Canal +. Il réalise des reportages en Irak, aux États-Unis, en Égypte et en Algérie. En 2010 Il fonde sa propre société de production, Baozi Prod et retourne à Falloujah. Son enquête Irak : les enfants sacrifiés de Falloujah, sur les conséquences de l'usage massif de bombes à l'uranium appauvri est primée dans plusieurs festivals. 

 

Il est également lauréat du prix Albert Londres en 2019 pour son livre Le Parfum d’Irak.

 

Je me souviens de Falloujah 


0_9782709671248_1_75.jpgRésumé : Au début des années 1970, le jeune Rami décide de fuir la dictature de Saddam Hussein. Réfugié politique en France, c'est un homme taiseux et secret sur son passé.
À la fin de sa vie, alors qu'il est hospitalisé, Rami est soudain atteint d'amnésie. Ses souvenirs semblent s'être arrêtés quelque part entre l'Irak et la France. « Je me souviens de Falloujah », dit-il pourtant à son fils, Euphrate, qui y voit l'occasion de découvrir enfin l'histoire de son père...
Ensuite c'est le néant. Rami a oublié la seconde partie de sa vie : celle de l'exil. Euphrate va alors raconter à son tour ce qu'il en sait, avec l'espoir de percer certains secrets. Une quête qui le plongera dans les tumultes de sa propre odyssée familiale, de Paris à Falloujah.

Un premier roman chavirant de la mémoire retrouvée, un livre inoubliable sur l'identité et la transmission dans lequel père et fils renouent le fil rompu d'un dialogue aussi boule versant que nécessaire.

 

Disponible au format numérique également 

 

Ce qu'en pense @Katili sur la communauté :

" Un roman puissant et bouleversant avec, dans les toutes dernières pages, une révélation inattendue qui apporte un dénouement poignant à la vie modeste de ce réfugié politique Irakien au passé douloureux qui perdit l’insouciance de l’enfance l’année de ses huit ans. "

 

Et vous, avez-vous lu Je me souviens de Falloujah ? Qu'en avez-vous pensé ? 
8 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >
Les dernières discussions
Tout afficher >
  Becky aime la poésie et Les la peinture, et si la vie ne leur a pas fait de cadeau, c’est ensemble qu’ils envisa...
Gen poignarde Nagi et tente de la tuer. Puis, bien malgré lui, il avoue à Reiji qu'il est amoureux de lui et tente de l'...
La mère de Renji, Yûko tente de mettre fin a ses jours en se jetant sous la voiture de Yuri après avoir poignardé son fi...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >