[INTERVIEW] Agnès Martin-Lugand présente L'Homme des Mille Détours [+ petit concours]
CharlotteV
Community Manager

Bonjour, un grand merci à tous pour votre participation !

Voici nos chanceux ! 🥳

 

Bravo à @JB4 @CamilleAf @Lauure60 @lili29820 @Marina29 @solene35 @Pasi-24 @Magmo @MayM4 qui remportent chacun un exemplaire du roman L'homme des mille détours d'Agnès Martin-Lugand !

 

 

Merci de me transmettre vos coordonnées complètes via la messagerie privée : nom - prénom - adresse postale - téléphone - mail afin de pouvoir vous envoyer vos lots.

 

Bonne journée !

 

************************************************************************************************************

Écrivaine saluée par la critique pour chacun de ses 10 romans, dont Les gens heureux lisent et boivent du café, Nos résiliences ou encore La déraison (prix des Libraires 2021), Agnès Martin-Lugand est de retour pour la rentrée !

Elle nous propose cette fois-ci un puissant roman choral : L'homme des mille détours

 

À travers ce roman choral, Agnès Martin-Lugand poursuit avec le brio qui la caractérise son exploration de la psyché humaine. L'écrivaine nous propose encore une fois un roman puissant peuplé de personnages attachants avec lesquels les lecteurs ne manqueront pas d'entrer en résonnance.

 

SMT_ACTU_commu_interview_agnes_martin_lugand.jpg

 

  • Votre roman L’homme des mille détours paraîtra le 28 septembre. Pouvez-vous le présenter à la communauté CulturaLivres ?

L'homme des mille détours est mon onzième roman. C’est un roman à trois voix, celle de Gary, celle d’Erin, et celle d’Ivan. Le lecteur rencontre Gary, plongeur scaphandrier, alors qu’au large des côtes réunionnaises, il est en plein malaise sous l’eau, malaise contre lequel il ne peut, ni ne veut lutter. Il est sauvé par un ami, Ivan. Cet accident va agir comme révélateur, Gary réalise à quel point il gâche sa vie, en fuyant ses problèmes, ses blessures. Il décide de rentrer en métropole pour construire et se reconstruire, il souhaite tourner le dos à cette vie de nomade qu’il mène depuis toujours. Au moment de son départ, Ivan lui demande un service : se rendre à Saint-Malo et lui donner des nouvelles de la femme qu’il a abandonné sept ans plus…

 

L homme des mille détours 

 

64_9782749950631_1_75.jpgRésumé : Des liens du sang aux liens du coeur, l'odyssée d'une famille.


L'un rêve de fonder une famille.
L'autre a fui toute attache.
Tous deux se sont rencontrés au milieu de l'océan Indien et, sans rien savoir de leurs secrets, se sont liés d'amitié.
Quand le premier décide de regagner la France, le second lui demande une étrange faveur : se rendre à Saint-Malo et lui donner des nouvelles de celle qu'il a abandonnée sept ans plus tôt sans laisser de traces...

 

Découvrir le livre au format numérique également 

 

L'avis de la communauté :

" L'autrice parvient toujours à trouver les bons ingrédients pour charmer ses lecteurs. [...] Il est vrai que l'autrice aborde des sujets sérieux, mais elle les rend plus légers et les traite avec humanité et délicatesse."

Découvrir l'avis complet de @clo73 

 

 

  • Quelles sont les thématiques de l’Homme des Mille Détours ?

Dans L'homme des mille détours, il est question d’abandon, de manque, de désir et de non-désir de paternité, de fuite et d’ancrage, de la famille sous toutes ses formes qu’elle soit de sang ou de cœur, avec comme fil rouge L’Odyssée d’Homère. Ce sont les personnages qui me guident vers les thèmes du roman. Ce sont leurs histoires qui me permettent de les découvrir.

 

  • Votre roman débute avec un personnage masculin qui se livre sur ses « tourments » : comment, en tant que femme, parvient-on à entrer dans la tête d'un homme ?

Aussi facilement que dans celle d’une femme ! Plus sérieusement, il m’a fallu un certain nombre d’années pour que l’envie de me glisser dans la peau d’un homme me vienne. Dans mes précédents romans, je les ai beaucoup observés à travers le regard des femmes. Et puis, le personnage de Joshua dans La déraison s’est imposé, il ne m’a pas laissé le choix. Je lui ai « obéi ». Écrire ce qui se passait dans la tête de Joshua m’a permis de découvrir mon souhait de parler des blessures masculines tout aussi passionnantes et déchirantes que celles des femmes, j’ai envie de leur donner la parole. C’est ainsi que Gary est devenu le personnage central de L'homme des mille détours. À aucun moment durant l’écriture, je ne pensais en me disant « Comment un homme réagirait-il ? ». Mon instinct, mon inconscient m’ont conduit vers les réactions, les ressentis de Gary, puis d’Ivan.

 

  • Dans vos romans, les femmes sont souvent mises en avant par leur force de caractère malgré leur parcours souvent cabossé… Êtes-vous sensible à la cause féministe ?

Je n’ai jamais écrit dans un but féministe, mais tant mieux si mes textes peuvent servir la cause des femmes. Avant tout chose, ce qui m’intéresse, ce sont les parcours de vie, des personnages forts et faibles à la fois, leur intériorité, leur psychisme, qu’il soit question de femmes ou d’hommes. Dans tous mes romans, mes personnages masculins sont tout aussi abîmés que les femmes.

  

  •  La Déraison est paru en 2022. Aviez-vous déjà plus ou moins en tête cet "Homme des mille détours" ? Quelle est votre idée de départ pour ce roman et quelles sont celles qui sont peut-être venues se greffer en cours de route ?

Le personnage d’Erin s’est imposé au moment de mes dernières relectures de La déraison, ce qui ne m’arrive jamais. Il faut toujours que mon précédent roman soit en librairie et qu’il ait débuté sa vie auprès des lectrices et lecteurs pour que mon esprit s’ouvre à de nouveaux personnages… L'homme des mille détours a bousculé tous mes repères. Erin est arrivée avec ses trois enfants, son bar, son mari volatilisé dans la nature depuis plusieurs années. À partir de là, j’ai cherché à faire connaissance avec elle, je me suis interrogée sur ce que nous pouvions vivre ensemble. Un homme est arrivé à son tour, Gary, homme qui semblait cacher certaines choses et être particulièrement blessé… Quel pouvait être le lien entre eux ? Petit à petit, certains éléments se sont éclaircis, d’autres sont restés dans le flou jusqu’à la tout fin de l’écriture… je ne connais pas la fin de mes romans lorsque je commence l’écriture. Je me laisse guider par mes personnages, ils ont leur libre arbitre, et me surprennent très souvent…

 

  • Pourriez-vous surprendre vos lecteurs par un roman dans un genre différent (polar, thriller, essai…) ? 

Je ne pense jamais mes romans en termes de genre littéraire. Même si je ne crois pas venir un jour au polar ou au thriller, je ne m’interdis rien. Ce sont les personnages qui s’imposent et qui décident pour moi. Seule certitude, quel que soit le genre littéraire, j’écrirais toujours sur la psyché. Avant tout chose, c’est ce qui me passionne et qui m’anime dans l’écriture.

 

  • Quels sont vos derniers coups de cœur littéraires ?

L’Odyssée de Pénélope de Margaret Artwood, La vie en fuite de John Boyne, ou encore La Saga des sept sœurs de Lucinda Riley !

 

 

Concours

Vous souhaitez découvrir ce puissant roman choral ? Ça tombe bien car nous vous faisons gagner 10 exemplaires dédicacés du roman L'homme des mille détours !
Tentez de remporter un de ces livres en répondant en commentant cet article.
10 gagnants seront tirés au sort le 13 novembre 
320 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >
Les dernières discussions
Tout afficher >
C’est l’histoire d’un type qui veut absolument faire l’amour avec une fille. Mais il en est empêché en permanence. Soit ...
Cette histoire nous transporte à Amsterdam en 1943. Hanneke est jeune fille qui en plus d'aider son patron  gérant ...
Dans un village isolé du Jura, un nom impose le silence lorsqu'il est prononcé : Nathan Desroches. Un véritable, le seul...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >