[INTERVIEW] Découvrez Céline Denjean, autrice de Matrices
maelle-cultura
Community Manager
Pour vous aider dans votre choix et découvrir tous les auteurs sélectionnés pour le prix de la Ligue de l'Imaginaire 2022, les auteurs ont eu la gentillesse de répondre à nos questions en exclusivité pour CulturaLivres.

 

 

Découvrez l'interview de Céline Denjean, une autrice souriante et cultivant le culte de l'imagination. Laissez-vous surprendre par son roman Matrices.

 

Photo Céline Jean-Pierre Montagné (1).jpeg

 

 

  • Présentez votre livre en quelques phrases pour donner envie aux membres de la communauté CulturaLivres de le lire. 
Matrices

 

téléchargement.jpgAu cœur des Pyrénées, alors que s’abat un terrible orage, une femme enceinte court à perdre haleine. Elle est renversée par un véhicule. Avant de mourir, elle prononce ces quelques mots « Save the others »  

 

Qui est cette inconnue et que fuyait-elle ? Qui sont ces autres qu’il faut sauver ? De qui ? De quoi ?  

 

L’enquête va peu à peu lever le voile sur un trafic glaçant réduisant les femmes à des ventres lucratifs…  

 

 

 

Disponible en version numérique

 

Découvrez l'avis complet de @kryan sur la communauté : Matrices

 

 

 

  • Que représente pour vous la Ligue de l’Imaginaire ? 
Pour moi, la Ligue est un rassemblement d’auteurs français issus de la « littérature de genres » qu’ils défendent pour être une littérature à part entière, inscrite dans l’histoire littéraire française et qu’ils souhaitent promouvoir.  

 

Dans cette perspective, la Ligue a créé le prix littéraire de l’Imaginaire et s’est, par la suite, associée aux magasins Cultura : il s’agit de mettre en avant une petite sélection d’ouvrages relevant de cette culture de l’Imaginaire et à même de la valoriser. Le lauréat du prix bénéficie d’une promotion particulière au sein des magasins Cultura et s’engage dans une tournée en magasins afin de soutenir cette initiative et, par elle, la littérature de l’Imaginaire qu’il représente. 

 

 

 

  • Pourquoi ce choix d’écrire du polar ? Comment vous viennent vos idées ? 
Je n’ai jamais eu le sentiment d’avoir « choisi » cette littérature ! Elle s’est imposée à moi. Je suppose que je souhaite, en tant qu’autrice, donner ce que j’ai reçu en tant que lectrice. Or, c’est avant tout dans la littérature de l’Imaginaire (de Barjavel à Stephen King, de Jules Vernes à Mary Shelley, de Conan Doyle à Edgar Allan Poe, et combien d’autres encore !) que s’est construit mon plaisir de lire et que se construit aujourd’hui mon plaisir d’écrire. À bien y regarder, le plaisir que j’évoque repose sur la clef de voute de l’imagination : imaginer, c’est changer de monde, et c’est aussi changer le monde !  

 

Il est amusant de constater que le terreau de mes idées est celui de la réalité. Mes polars naissent toujours d’une observation passionnée du monde qui m’entoure. C’est en lui que je puise mon inspiration ; c’est de ce monde que j’extrais les sujets de société, les thématiques, les questions… qui traversent mes livres. Mon imagination fait ensuite le reste : j’extrapole, j’invente des histoires, je crée des intrigues et les personnages qui les charpenteront.   

 

 

 

  • Avez-vous un rituel d’écriture ? 
J’écris généralement tôt le matin jusque 13 heures, en buvant beaucoup de café. Le tout, dans un silence religieux ! 

 

 

 

  • Avez-vous un récent coup de cœur à recommander à la communauté ? 
 Je pense à « Si la bête s’éveille » de Frédéric Lepage. Ce polar m’a marquée parce que je l’ai trouvé original et inventif : marier intrigue policière et éthologie, sacré tour de force, non ?! 

 

 

 Avez-vous lu Matrices ? Cette interview vous donne-t-elle envie de découvrir l'univers de Céline Denjean ?

 

 

N'oubliez pas, vous avez jusqu'au 1er septembre, pour voter et élire le prochain lauréat du Prix de la Ligue de l'Imaginaire. 
4 Commentaires