La Rentrée Littéraire 2020 : les coups de cœur !
lisa-cultura
Grand Explorateur

rentree-litteraire-2020.png

 

 

Vous l'attendez toutes et tous et nous aussi !! Nous avons le plaisir de vous dévoiler la sélection des coups de coeur Cultura de la Rentrée Littéraire 2020. Après plusieurs mois de lectures intensives, nos libraires ont fait leur choix ! Parmi la sélection, découvrez les titres français ! On revient très vite avec les livres étrangers, qui vont vous plaire, à coup sûr ! Belles lectures et bonne rentrée Smiley heureux

 

"Un jour viendra couleur d'orange" de Grégoire Delacourt

 

un jour viendra couleur orange.jpgDans une France en proie à la révolte, Geoffroy, 13 ans, s'échappe dans un monde imaginaire. Sa pureté bouleverse ses proches, que ce soit Pierre, son père avec qui il n'arrive pas à communiquer, Louise, sa mère protectrice ou la jeune Djamila, confrontée à la convoitise des hommes.

 

Coup de cœur : « L'histoire commence le 17 novembre 2018. Crise des gilets jaunes. Elle raconte cette crise de l'intérieur, mais ne se contente pas d'une seule perspective et ne se limite pas qu'à cette crise. Il y a aussi celle que traverse le couple de Pierre et Louise, celle de leur fils autiste, Geoffroy, qui entre dans l'adolescence. Une histoire à plusieurs voix où l'écrivain s'empare de la réalité pour brosser un tableau de la société. (Chaque chapitre porte le nom d'une couleur). Grâce à la fiction, la réalité retrouve un visage humain que les médias lui ont fait perdre en passant en boucle les mêmes images des gilets jaunes. » @Leïla-marseille, Cultura Plan de Campagne.

 

"Never mind" de Gwenaële Robert

 

never mind.pngUn soir de Noël, une explosion retentit dans la rue Saint-Nicaise, à Paris. Elle vise Napoléon, qui s'en sort indemne, mais tue plusieurs passants. Le futur empereur accuse les jacobins et charge son ministre Fouché de déporter une centaine d'entre eux à l'autre bout du monde. Ils ignorent que Joseph de Limolëan, l'un des responsables, est accablé de remords et cherche son salut dans la foi.

 

Coup de cœur : « Magnifique roman historique même pour les non férus d'histoire » Delphine, Cultura Terville.

 

"Liv Maria" de Julia Kerninon

 

liv maria.jpgNée sur une île bretonne d'une mère tenancière de café et d'un père marin norvégien, Liv Maria est envoyée à l'âge de 17 ans à Berlin. Après la mort de ses parents dans un accident de voiture, elle s'invente une existence libre en Amérique du Sud avant de s'ancrer dans une histoire de famille paisible en Irlande, où elle donne naissance à deux enfants. Mais la jeune femme reste insaisissable.

 

Coup de cœur : « Une écriture lumineuse pour une profondeur des sentiments exprimés ou non très touchante. Et cette dernière phrase, elle est juste incroyable ! J'ai adoré. » @SylvieBelgrand, Cultura Cormontreuil.

 

"Les lettres d'Esther" de Cécile Pivot

 

les lettres d'esther.jpgEsther, libraire, ouvre un atelier d'écriture épistolaire à la mort de son père. Cinq personnes répondent à son appel : Jeanne, 70 ans, Juliette et Nicolas, un couple qui bat de l'aile, Jean, businessman cynique qui cherche un sens à sa vie, et Samuel, un adolescent rongé par la culpabilité.

 

Coup de cœur : « Un coup de cœur ! Un roman qui donne envie de se remettre à communiquer par lettres et qui montre le pouvoir salvateur de l'écriture. Les personnages sont attachants et on oublie qu'il n'y a en réalité qu'un seul et même auteur pour toutes les lettres. Ces histoires entremêlées sont porteuses d'humanité. Un merveilleux moment de lecture. » Nathalie, Cultura Plaisir.

 

"Erika Sattler" d'Hervé Bel 

 

erika sattler.jpgJanvier 1945. Les Russes approchent de la Pologne. Sur les routes enneigées, Erika Sattler fuit avec des millions d'autres Allemands. Malgré la débâcle, elle croit encore au triomphe de l'Allemagne nazie. En racontant le nazisme du point de vue d'une femme du peuple, ce roman explore la banalité du mal.

 

Coup de cœur : « J'ai beaucoup aimé ce livre, malgré les passages parfois assez insoutenables. Ecrire un tel livre du point de vue d'une femme nazie m'a paru audacieux  et très  intéressant. L'écriture est fluide et le lecteur est tenu en haleine. » Nathalie, Cultura Plaisir.

 

"Broadway" de Fabrice Caro

 

broadway.jpgJeune, Axel rêvait de comédies musicales à Broadway. Marié, père de deux enfants, la perspective d'un paddle à Biarritz réveille sa mélancolie et sa déception lancinante. Il hésite à tout quitter et à s'envoler pour Buenos Aires.

 

Coup de cœur : « Ce n'est pas le roman le plus littéraire de la rentrée mais c'est sans doute l'un des plus rafraîchissant. J'ai beaucoup ri, vraiment beaucoup. L'auteur du Discours nous emporte encore une fois dans les états d’âmes d'un homme qui reçoit une lettre un peu trop tôt. Fabrice Caro nous fait encore passer une excellent moment, je le recommande vivement. » @Cécile-Creil, Cultura Creil.

 

"Elle a menti pour les ailes" de Francesca Serra

 

elle a menti pour les ailes.jpgUn concours de mannequins est organisé dans une station balnéaire du sud-est de la France. Garance Sollogoub, la fille d'une professeure de danse, est d'ores et déjà donnée favorite. Elle attire l'attention d'un groupe d'adolescents plus âgés et accepte quelques sacrifices pour s'y intégrer. Quelques mois plus tard, elle disparaît. Premier roman.

 

 

 

 

 

"Buveurs de vent" de Franck Bouysse

 

buveurs de vent.jpgQuatre frères et soeurs grandissent au Gour Noir, une vallée perdue au milieu des montagnes. Marc passe son temps à lire en cachette, Mathieu entend penser les arbres, Mabel éblouit par sa beauté sauvage et Luc parle aux animaux espérant devenir l'un des leurs. Ils travaillent tous pour Joyce, le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage.

 

Coup de cœur : « Un très bon roman, âpre, rugueux, un livre noir, rural qui n'est pas sans rappeler le roman de Cécile Coulon de la rentrée dernière. Livre des grands espaces, la nature est très présente. C'est implacable. Une superbe écriture, une intrigue qui tient jusqu'au bout. » @DavidChambray, Cultura Chambray.

 

"Arène" de Négar Djavadi

 

arene.pngUne succession d'événements et de faits divers entraîne l'embrasement de l'Est parisien. Ni les jeunes des cités, ni les policiers, ni la candidate à la mairie ne sortent indemnes de cette affaire.

 

Coup de cœur : « Roman sociétal. Cela se passe à Paris, mais pas le Paris des beaux quartiers,non, là, le décor c'est Belleville, le boulevard de la Chapelle, les migrants, la violence quotidienne. Toute une galerie de personnages dans ce roman, ils ne se connaissent pas mais leurs histoires sont liées. Roman très actuel, on y parle des violences policières, des réseaux sociaux trop présents. Écriture dense, l'auteur maîtrise son sujet. » @MANUAJA, Cultura Auxerre.

 

"Les dédicaces" de Cyril Massarotto

 

les dedicaces.jpgClaire a la passion des livres et les collectionne mais à la condition expresse qu'ils soient dédicacés. Le petit dernier, sur les 2.654 qu'elle possède, chiné sur les quais de Seine, l'indigne car la dédicace qui y figure est à la limite de la vulgarité. Par curiosité, elle s'intéresse à son auteur, un certain Frédéric Hermelage. Leur relation naissante tourne vite à un jeu quelque peu singulier.
 

Coup de cœur : « J'ai pris plaisir, dès les premières pages à rencontrer Claire, héroïne singulière, vive, au regard acerbe et drôlement piquant. L'histoire m'a complètement happé par son intrigue ; ce subterfuge d'identité qui au final, se retourne contre notre personnage. Et je n'ai pu qu'être abasourdi par le retournement de situation ... Tel est pris qui croyait prendre ! Un bonheur de lecture que ce roman ! » @Julian-Cultura, Cultura Fenouillet.

 

Découvrez toute la sélection de la Rentrée Littéraire sur Cultura.com !

 

Et vous, pour quel(s) livre(s) coup(s) de cœur allez-vous craquer ? 

37 Commentaires