Les coups de cœur livres de la communauté pour le mois de Mai !

Coups de coeur du mois de Mai.jpg

 

Qui dit fin de mois, dit sélection de vos livres coups de cœur !

 

Je vous propose de découvrir 5 livres qui ont suscité enchantement auprès des membres de la communauté Smiley heureux
 
Demain les chats de Bernard Weber et Naïs Quin
 
Demain les chats.jpg
L'histoire :
Après la guerre et l'épidémie, qui des chats ou des rats gagnera le pouvoir et le savoir des humains ?
À Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui peut se brancher sur Internet grâce à une prise USB greffée au sommet de son crâne. Ces deux-là se rencontrent et se découvrent alors que le monde des humains s'embrase. Les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine... et éviter que l'effrayant Cambyse ne mène les rats à la conquête du monde.
Après le succès de Demain les chats de Bernard Werber, Bastet et Pythagore s'incarnent en bande dessinée pour gagner la guerre contre la barbarie.
 
L'avis de la communauté :
"Je n'avais pas lu ce roman à sa sortie et c'est avec impatience que j'ai commencé la lecture de cette nouveauté. En général, les dystopies ne m'attirent pas beaucoup alors quelle fut ma surprise, en découvrant cette histoire passionnante. J'ai été complétement embarquée et captivée par ce récit apocalyptique. [...] Une superbe bande dessinée, parfaitement réussie tant par l'intrigue que le graphisme. Les illustrations sont superbes et très vivantes. Je vous recommande fortement cette lecture que vous soyez férus ou non de bande dessinée.@clo73 
 
 
 
Six of crows.jpg
L'histoire :
Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.
 
L'avis de la communauté :
"Le premier tome ayant été un coup de cœur, la suite (et fin) n'a pas fait long feu dans ma pile à lire. [...] Ce livre est un véritable ascenseur émotionnel. Je ne me suis pas encore remise du chapitre 39 (pas de spoilers, ceux qui ont lu comprendront). [...] Leigh Bardugo explore plus en profondeur certains personnages, notamment Jesper et Wylan. L'histoire de ce dernier m'a particulièrement touché. C'est une chose appréciable car ils étaient moins mis en avant dans le premier volume. En revanche, cela a signifié une présence et un développement moins importants des autres protagonistes.@PsychéeDélik 
 
 
 
Un garçon c'est presque rien.jpg
L'histoire :
Une chambre d'hôpital. Dans le lit, un garçon. À côté, une fille, qui attend qu'il se réveille. Au travers du coma de Roméo, son histoire : pourquoi, comment, la vie l'a-t-elle amené là ?
 
L'avis de la communauté :
"Ce livre m'a serré le coeur tout le temps de sa lecture. Pourquoi ? Parce que Roméo m'a renvoyé ma propre image, mes propres questionnements sur mon identité lorsque j'étais adolescente. [...] Roméo se pose mille et une questions sur sa vie et sur le pourquoi de sa propre existence. Il ignore même ce qu'est l'amour, et ce que signifie être amoureux. Pourtant, Justine, une élève de son lycée, va le pousser dans ses retranchements, lui qui est si timide, malingre et discret. Nous découvrons la "normalité" des garçons adolescents, à savoir faire les caïds devant leurs groupes d'amis aussi décérébrés qu'eux et se vanter d'avoir couché avec telle ou telle fille. Roméo, lui, ne veut pas être comme ça. Féministe, il assume mais passe pour un "chaton" aux yeux des populaires du lycée.  [...] Ce livre est un must-have pour les ados en quête d'identité. Libérons-les de cette dictature de la masculinité et laissons-les simplement exister.@deepestblue 
 
 

 

Dans la bouche d'une fille.jpg
L'histoire :
De la remarque la plus « anodine » à la violence la plus insupportable, de l'espace public à l'espace intime, voici la parole sans filtre de femmes de tous âges, de tous horizons qui témoignent des injustices et du harcèlement au quotidien.
Dans la bouche d'une fille c'est un collectif de femmes déterminées. Un compte Instagram très suivi. Et un livre manifeste qui s'adresse autant aux femmes qu'aux hommes désireux de croire à la pleine égalité des sexes et prêts à l'encourager !
 
L'avis de la communauté :
"Un collectif d’autrices dénonce le sexisme dans ce livre. C'est une lecture percutante et même si j'en ai conscience, cet ouvrage est un vrai électro-choc. J'ai été étonnée, énervée, écœurée de constater des propos aussi choquants, aberrants ou dégradants à l'encontre de la femme. Des témoignages édifiants, qui nous rappellent que le combat est nécessaire et qu'il faut continuer à faire changer les mentalités et que cessent enfin les aprioris, les idées désuètes, les remarques dégradantes ou encore les blagues de mauvais goût. [...] Une lecture essentielle qu'il faut lire et faire passer de main en main, autour de nous.@clo73 

 

 

La muraille de lave d'Arnaldur Indridason

 

La muraille de lave.jpg

L'histoire :
Abasourdi, Sigurdur lève les yeux vers l'imposante Banque centrale, surnommée la « muraille de lave » en référence à l'impénétrable barrière de corail de la mer d'Islande. Ici règnent le crime et la corruption : une employée, adepte du libertinage, a été poignardée. Sigurdur en est persuadé, l'assassin est entre ces murs. Plus que jamais, les conseils d'Erlendur seraient précieux, mais il a disparu...
 
 
L'avis de la communauté :
"La grande force d’Arnaldur Indridason, c’est la qualité de ses personnages dont il se plait à décrire la vie, le passé et les traits de caractère. Dans ce roman, l’auteur éclipse Erlendur, son personnage principal que l’on retrouve dans 13 de ses précédents polars, pour laisser la vedette à son second, Sigurdur Oli et c’est une belle surprise. [...] Un polar bien ficelé que j’ai lu d’une traite et qui, s’il signe la fin de la série Erlendur, le fait en douceur, avec une énigme toujours aussi bien menée par Arnaldur Indridason.@IsaPouteau 

 

 

Partagez en commentaire votre coup de cœur livre du mois ! 📖
5 Commentaires