Les coups de coeur livres de la communauté pour le mois de Juin !
Community Manager

 

coupsdecoeur-communauteCL.png

 

Qui dit fin du mois, dit sélection de vos livres coups de coeur 🥰

 

Tadaaa, voici le nouveau rendez-vous de CulturaLivres : découvrez chaque fin de mois la sélection des livres coups de coeur des membres de la communauté. Des avis positifs, constructifs et sincères rien que pour vous ! L'occasion pour vous de découvrir des nouveautés littéraires qui méritent d'être lus. 

 

"Songe à la douceur" de Clémentine Beauvais

 

songe-a-la-douceur.jpgL'histoire :

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, elle est timide, idéaliste et romantique. L'inévitable se produit, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana a changé, Eugène également. Vont-ils encore aller à l'encontre de leurs sentiments ?

 

L'avis de la communauté :

"Quelle agréable surprise. Un roman d'amour, unique en son genre.
Empreint de poésie, ce livre - entièrement écrit en vers comme l'oeuvre dont il s'inspire - est d'une douceur inouïe.
J'ai beaucoup aimé les quelques caligrammes présents dans le roman qui rendent la lecture un peu plus singulière et renforcent l'imaginaire. Les deux protagonistes sont attachants, leurs intéractions captivantes et leur maladresse des plus attendrissantes.
Le lecteur peut facilement s'identifier, saisir les inquiétudes qu'ils traversent, les confusions et divagations qui sont les leurs. Le tout étant relaté par la magnifique plume de C. Beauvais. Son style est superbe, juste et moderne. Modernité du cadre dans lequel les personnages évoluent mais aussi, dans la façon de raconter l'histoire (pourtant tirée d'un des plus grands classiques du roman d'amour) et qui la rend si assimilable. La fin à demi-teinte, m'a plu, par ailleurs : ni frustrante, encore moins décevante, elle semblait être la plus opportune, la plus juste fin possible.
Je recommande ce roman pouvant être lu et apprécié à tout âge, et qui permet de (re)plonger tout en douceur dans les méandres de l'amour !" @Césarée 

 

 

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" de Lauren Weisberger

 

l-enfer-est-pave-de-bonnes-intentions.jpgL'histoire :

Bienvenue à Greenwich, Connecticut, où les gazons et les femmes sont parfaitement entretenus, les mecs et les sodas forts, et où tout le monde a quelque chose à dire sur le nouveau voisin d'à côté.
Ex-associée dans un des plus grands cabinets d'avocats de Manhattan, Miriam a depuis peu troqué sa robe contre des leggings hors de prix, et commence les cocktails dès le matin.
De quoi lui donner le temps d'accueillir dans cette banlieue huppée, où les pièges sont nomberux, Emily - ex-assistante de la grande Miranda Priestly - qui vit une mauvaise passe. Reconvertie en consultante en image à Hollywood depuis son départ de Runway, elle est complètement larguée en matière de réseaux sociaux... et sa rivale n'en rate pas une lorsqu'il s'agit de récupérer ses clients infidèles.
Mais quand Karolina, l'ex-top modèle, est arrêtée pour conduite en état d'ivresse avec la voiture pleine à craquer des enfants du voisinage, c'est l'occasion pour les trois femmes de montrer que l'union fait la force !
 
L'avis de la communauté :
"Avec cette nouvelle lecture je me suis aventurée dans le dernier roman de Lauren Weisberger dont j'ai déjà lu quelques uns de ses romans précédents. Celui-ci me tentait vraiment beaucoup et le voici déjà lu ! Alors, à première vue en peut penser que ces personnages vont être une belle brochette de bourges auxquels on ne pourra jamais s'identifier, hautaines et pas du tout le genre de personnages auxquels on s'attache. Eh bien, je vous détrompe tout de suite parce que moi j'ai adoré suivre ces trois héroïnes. Bien qu'elles soient toutes différentes, elles se soutiennent au milieu de la tourmente. Elles se retrouvent plongées dans de sacrées aventures et j'avais vraiment envie de savoir comment ça allait s'arranger. J'ai trouvé très intéressant la manière dont nos trois amies font face aux péripéties qui se dressent sur leur chemin. J'ai adoré suivre leurs remises en question et leurs aventures.
Retrouver Emily du Diable s'habille en Prada m'a bien plu, c'est un sacré personnage.
J'ai bien reconnu la plume piquante et le style de Lauren Weisberger pour mon plus grand plaisir, elle m'offre encore une fois un excellent moment de lecture." 
@anthea-stories
 
 
"Entre deux mondes" d'Olivier Norek
 

entre-deux-mondes.jpgL'histoire : 

Engagé dans l'humanitaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, puis lieutenant à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 depuis dix-huit ans, Olivier Norek est l'auteur de trois romans largement salués par la critique et traduits dans plusieurs pays, ainsi que le lauréat de nombreux prix littéraires. Après Code 93, Territoires et Surtensions, il nous invite dans un monde Entre deux mondes que nul ne peut imaginer, où se rencontrent deux inspecteurs que tout semble opposer et qui devront unir leurs forces pour sauver un enfant.

 

L'avis de la communauté :

"Premier livre d'Olivier Norek que je lis, et je suis déjà fan de son talent et de son style d'écriture. Suite à la lecture de ce roman, vous n'en ressortirez pas indemne, mais plutôt impuissant face à la situation de ces milliers de personnes. A travers les mots de l'auteur, nous vivons ce qu'ils ont vécus, qu'il nous était jusque là impossible de comprendre. Pour citer Delphine Peras de L'Express "Quelle claque". "Entre deux mondes" est juste sublime et prendra tout son sens à la lecture de ce chef d'oeuvre. Avec ses chapitres cours et efficaces, l'écrivain abordera diverses thématiques comme la guerre, les enfants soldats ou encore les passeurs sans scrupules. Et pointera du doigt les réseaux sociaux, qui sont prêts à diffuser une mauvaise parole ou un mauvais geste afin de faire le buzz, au point de faire naître la haine et la peur dans la population. Olivier Norek nous montrera ces destins qui s'entrechoquent au fil des pages et entremêlera divers intrigues avec une fin époustouflante et émouvante. Il fait parti de mes livres coups de coeur et des romans qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie." @kallo18 

 

 

"Ce que tu as fait de moi" de Karine Giebel

 

ce-que-tu-as-fait-de-moi.jpgL'histoire :

On se croit solide et fort, on se croit à l'abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n'y tombera. Pourtant, il suffit d'un seul faux pas. Et c'est l'interminable chute.
Aujourd'hui encore, je suis incapable d'expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j'avais plongé seul...
Cette nuit, c'est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d'interrogatoire. Que s'est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?
 
L'avis de la communauté :
"Y'a pas à dire : la reine du roman noir psychologique, c'est Mme Giebel. Elle remue le cerveau et les tripes comme personne et pourtant les lecteurs en redemandent ! C'est dire si elle est fortiche !
Après avoir traité de l'esclavage moderne (lire Toutes blessent la dernière tue), c'est la passion amoureuse qui fait les frais du côté obscur de la plume de l'auteure.
Terriblement addictif, terriblement efficace, je l'annonce d'emblée... C'EST UNE BAIGNOIRE D'OOOOOOOOOOR ! " 
@laureleenette
 
 
"Quadrille" d'Inès Benaroya
 

quadrille.jpgL'histoire : 

« Je nous revois et une fois de plus, j'enrage de ne pouvoir me mettre au travers de notre route. Faire un arrêt sur image. Rentrez chez vous ! Fuyez tant qu'il est encore temps ! Mes cris se perdent dans les méandres du temps, impuissante à atteindre ce qui fut. De loin, très loin, j'assiste aux prémices du drame. ».
Le tableau saisissant entre ombre et lumière d'une famille comme une autre en proie avec les démons du passé et du présent.
« Pierre cherche la sonnette autour de la grille bleue. Il n'y en a pas. C'est un signe, Pierre. Pas de sonnette, pas de visiteurs. Prends ta famille sous le bras et rebrousse chemin. Il bougonne et continue de chercher. Les enfants sont silencieux, un peu intimidés. Je pourrais dire quelque chose, c'est le moment, proposer une alternative, sentir le vent tourner, renoncer. Je me tais. Pierre se décide à frapper contre la plaque métallique. Je ne retiens pas sa main. ».

 

L'avis de la communauté :

"L'auteure arrive à emporter le lecteur dans une histoire singulière et machiavélique avec brio. J'ai vraiment aimé le fait que la trame se mette en place au fur à mesure que l'on avance dans la lecture. Tout est bien ficelé et fort bien orchestré pour que le mystère et le trouble rendent ce récit captivant. Cette histoire m'a séduite par la mise en scène, d'un jeu de séduction et de désir, arrivant à  faire transgresser les habitudes, les convictions ou les certitudes d'un couple tout à fait ordinaire, chavirant dans une spirale infernale. Et par les personnages, le lecteur découvre tous les aspects de l'être humain et sa manière d'aimer : qu'elle soit belle ou démoniaque. 
Laissez-vous embarquer dans ce roman très réussi, surprenant, fascinant et diabolique." @clo73 

 

Partagez en commentaire votre coup de coeur du mois ! 

1 Commentaire

Bonjour, je suis entièrement d'accord avec @kallo18 

Olivier NOREK est un auteur à découvrir absolument.

Belle journée!