Talents Cultura 2022 : découvrez les 12 lauréats !
Les Talents Cultura sont une sélection de premiers ouvrages sortis dans l'année et repérés par les comités de lecture composés de libraires engagés et de clients passionnés. Ce prix se décompose en 4 catégories : les albums jeunesse, les romans jeunesse, les bandes dessinées et la littérature.

 

Pendant plusieurs mois, libraires, clients Cultura et même ambassadeurs CulturaLivres ont échangé sur plus d'une centaine de livres pour défendre leurs préférés ! Ce fut une expérience riche remplie de coups de cœur, de surprises et parfois de déceptions ! 
 
Le moment que vous attendiez tous est (enfin) arrivé ! Voici les 12 Talents Cultura 2022 ! Bravo à eux ! 

 

TALENTS 2022.jpg

 

 

Retrouvez ci-dessous les Talents Cultura 2022, disponibles sur Cultura.com et dans tous vos magasins ! 

 

Les Talents littérature :

 

Les tourmentés de Lucas Belvaux

 

Les tourmentés.JPG

 

Dix ans que les deux hommes s'étaient perdus de vue et puis, d'un coup, ils se retrouvaient au détour d'une rue, face à face. Le hasard, paraît-il, fait bien les choses. S'il s'agissait de lui, il aurait mieux fait ce jour-là de se mêler de ce qui le regardait, mais il n'y était pour rien. Skender le comprendrait bientôt, ce n'est pas le hasard qui avait mis Max et Madame sur son chemin.
Il le comprendrait bientôt.
Disponible en version numérique

 

"Ce roman est à la fois une histoire d'amour entre un homme et une femme, une histoire d'amour entre un homme et ses enfants, une histoire d'amitié entre deux hommes et l'histoire d'une relation étrange mais finalement émouvante entre Max et Madame.
Cinéaste Lucas Belvaux signe un premier roman très cinématographique qui laisse une trace durable. A noter le titre parfaitement adapté tellement chaque personnage doit se débattre avec ses tourments." Un coup de cœur de @JG69, membre de la communauté CulturaLivres et cliente Cultura.

 

 

Ada et Graff de Dany Héricourt

 

Ada et Graff.JPG

 

À La Roque, village cévenol, c'est jour de marché. En ce matin d'août, Ada accomplit son rituel quotidien, une baignade dans la rivière et un passage dans le bourg. Elle sait que, une nouvelle fois, elle n'aura pas l'occasion d'apercevoir sa fille. Cela fait près de dix ans que la vieille dame anglaise, désormais veuve, attend que Becca accepte de se soustraire à l'emprise des Simples, une communauté d'illuminés. Ada ne peut soupçonner que les clôtures de son existence s'apprêtent à voler en éclats. La nuit précédente, un accident est survenu tandis que le cirque démontait son chapiteau. Un vieil homme de la troupe a fait une chute. Bras et jambe dans le plâtre, Graff est contraint de renoncer à la tournée. Pour l'ancien funambule, le voyage semble se terminer là, sur le terrain vague au bout du jardin d'Ada. Pour Ada comme pour Graff, la vie pourrait être à l'arrêt, l'horizon tout à fait barré, mais elle va se remettre à irriguer leurs existences malmenées et leur faire un don inattendu. La vieillesse semble être repoussée à des années-lumière.
Disponible en version numérique

 

" J'ai adoré cette histoire racontée avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse. Ada et Graff très différents mais très complémentaires vivent une belle histoire d'amour. Ils ont tous les deux souffert et s'accordent bien." Un coup de cœur de @montagne85, ambassadrice Culturalivres.

 

 

Ceux qui restent de Jean Michelin

 

Ceux qui restent.jpg

 

Comme chaque matin, l'aube grise se lève sur l'immuable routine de la garnison. Mais cette fois, Lulu manque à l'appel. Lulu, le caporal-chef toujours fiable, toujours solide, Lulu et son sourire en coin que rien ne semblait jamais pouvoir effacer, a disparu. Aurélie, sa femme, a l'habitude des absences, du lit vide, du quotidien d'épouse de militaire. Elle fait face, mais sait que ce départ ne lui ressemble pas. Quatre hommes, quatre soldats, se lancent alors à sa recherche. Ils sont du même monde et trimballent les mêmes fantômes au bord des nuits sans sommeil. Si eux ne le retrouvent pas, personne ne le pourra.
Disponible en version numérique

 

"Malgré un sujet qui n'attire pas forcément au premier abord, le monde militaire, passé cet aspect le livre se déroule comme une enquête sur la disparition d'un militaire au retour d'une mission. [...] Il y a beaucoup de justesse dans le ton, dans les portraits dressés, on sent que l'auteur utilise son expérience personnelle sans trop en ajouter pour ne pas alourdir son propos. L'enquête est assez addictive, des éléments sont donnés avec parcimonie pour relancer l'intérêt de l'intrigue." Une critique de @DavidChambray, libraire au Cultura de Chambray.

 

 

Consolée de Beata Umubyeyi Mairesse

 

Consolée.JPG

 

1954. Au Rwanda sous tutelle belge, Consolée, fille d'un Blanc et d'une Rwandaise, est retirée à sa famille noire et placée dans une institution pour «enfants mulâtres». Soixante-cinq ans plus tard, Ramata, quinquagénaire d'origine sénégalaise, effectue un stage d'art-thérapie dans un Ehpad du Sud-Ouest de la France. Elle y rencontre madame Astrida, une vieille femme métisse atteinte de la maladie d'Alzheimer qui perd l'usage du français et s'exprime dans une langue inconnue. En tentant de reconstituer le puzzle de la vie de cette femme, Ramata va se retrouver confrontée à son propre destin familial et aux difficultés d'être noire aujourd'hui dans l'Hexagone. Histoire d'une réparation symbolique et d'une langue retrouvée, Consolée est un roman poétique, bouleversant, qui met en résonance le passé colonial et la condition des enfants d'immigrés.
Disponible en version numérique

 

"Ce livre est un trésor ! Magnifiquement écrit et bouleversant, un roman qui met en lumière le sort réservé aux mulatres d'Afrique (ici du Rwanda) à travers le personnage de Consolée/Astrida, mais aussi la difficulté de trouver son identité quand on vient d'une famille d'immigrés d'Afrique à travers le personnage de Ramata. Un énorme coup de coeur !" Un coup de cœur de Marine, libraire au Cultura de Bègles

 

 

Les Talents BD :

 

Celle qui parle d'Alicia Jaraba

 

Celle qui parle.JPG

 

XVIe siècle. Malinalli est la fille d'un chef d'un clan d'Amérique centrale. Peu de temps après la mort de son père, elle est vendue à un autre clan pour travailler aux champs et satisfaire la libido de son nouveau maître.
Un jour, d'immenses navires apparaissent à l'horizon, commandés par Hernan Cortez, obsédé par la recherche d'or. Le conquistador repère Malinalli et son don pour les langues. Elle sera son interprète et un des éléments clés dans ses espoirs de conquête. Elle sera également celle qui aura le courage de dire un mot interdit aux femmes de son époque : non !
Au-delà de la légende, voici l'histoire de la Malinche, vivante, jeune, inexpérimentée, souvent dépassée par les événements, mais avant tout, humaine.

 

"Une merveilleuse découverte ! Un roman graphique très qualitatif autant par son graphisme que par son histoire. J'ai été transporté par l'histoire hors du commun de la Malinche ! Véritable pépite que je défends corps et âme." Un coup de cœur de Charlotte, libraire au Cultura de Laval

 

 

Mortel imprévu de Dominique Monféry

 

Mortel Imprévu.JPG

 

Mariée à un riche mais violent médecin de Londres, Edith décide de partir en secret vers la lointaine Amérique pour une nouvelle vie, et y fera la rencontre de Hans, un charpentier dont elle tombe rapidement amoureuse. Poussée par ses sentiments, elle décide de suivre ce dernier dans sa ruée vers l'or, dans le grand nord canadien.
Sur place, ils établiront un camp avec trois hommes rencontrés durant leur voyage. Malgré ses personnalités éclectiques, le groupe d'apparence soudé entreprend d'affronter le rude hiver, son froid glacial et les loups affamés rôdant aux alentours.
Mais l'isolement et l'avidité peuvent aussi pousser bien des hommes vers les plus sombres et primitifs de leurs aspects...

 

"Coup de cœur ! Tant graphiquement que pour l’histoire. Des planches incroyables qui nous projettent dans le froid et la noirceur du Klondike à l’époque des chercheurs d’or. Une héroïne peu aidée par la vie et qui, peu à peu, va finir par s’endurcir et remettre en cause tous ses idéaux." Un coup de cœur de Mélissa, libraire au Cultura de Mérignac

 

 

Voleuse de Lucie Bryon

 

Voleuse.JPG

 

Désolée pour hier soir...
Mais qu'est-ce qui s'est passé hier soir ? Ella, lycéenne rebelle, brunette et pétillante a beau se remuer ses méninges imbibées d'alcool, c'est le blackout : impossible de se souvenir de la fête d'hier soir dans l'énorme villa d'un mystérieux inconnu, ni pourquoi elle s'est réveillée dans son lit entourée d'objets visiblement coûteux qui ne lui appartiennent pas. C'est ce moment que choisit Madeleine - oui, la douce et énigmatique Madeleine sur laquelle Ella bulle, bave et fantasme sans avoir jamais osé lui parler -, pour sonner à la porte et lui déclamer sa flamme. Ella n'en revient pas de bonheur. Jusqu'au moment où Maddy lui raconte que, la veille au soir, elle s'est faite cambrioler à la fête... qu'elle avait organisée chez ses parents ! Oups...

 

"J'ai eu vrai coup de cœur pour cette BD que j'ai lu d'une traite avec un sourire jusqu'aux oreilles de la première à la dernière page. Voleuse est un petit bonbon de douceur, de tendresse et de bienveillance qui aborde des sujets très importants à l'adolescence comme le harcèlement, l'homosexualité, le mal être, le regard des autres... Les personnages sont très attachants et traités avec beaucoup de justesse." Un coup de cœur de @LeaCultura, animatrice de communauté CulturaLivres

 

 

Lettres perdues de Jim Bishop

 

Lettres perdues.JPG

 

Les aventures corrosives d'Iode à la recherche de sa mère. Comme tous les matins, Iode attend impatiemment cette lettre que le facteur tarde à lui apporter. Surement une blague de ce farceur de poisson-clown qui s'amuse à livrer son courrier aux voisins... Ou peut-être a-t-il simplement été égaré? Il n'y a qu'un seul moyen d'en avoir le cœur net: se rendre en ville. Embarqué dans sa petite auto vert pomme, Iode fait la rencontre de Frangine, une autostoppeuse au caractère bien trempé qui effectue une livraison pour le compte du mystérieux groupe mafieux «la pieuvre». Seulement, lorsque cette dernière décide de lui fausser compagnie, le jeune garçon s'inquiète et décide naïvement de partir à sa recherche. Sans le savoir, Iode vient de mettre les pieds dans une affaire qui le placera au cœur d'un terrible drame.Sur l'île du soleil où poissons et humains cohabitent, mafieux sans vergognes et policiers incompétents sont monnaie courante. Une cavalcade absurde naviguant entre humour, douceur et drame mélancolique. Un premier roman graphique réalisé par un prodige du dessin nourri au travail de Hayao Miyazaki. Un récit où la rondeur du dessin et la beauté irradiante des couleurs forment paradoxalement une œuvre tragique qui perturbera les âmes les plus sensibles.

 

"Les dialogues sont explosifs, au point que la Frangine mériterait qu’on lui lave la bouche au savon noir, et les personnages passent du rire aux larmes. Cette histoire a réussi à me surprendre, par son ton décalé, ses personnages atypiques, son final risqué. Le dessin est inventif, les couleurs tantôt pastel tantôt vibrantes, l’inventivité proche des univers de Hayao Miyazaki. Quant à cette première de couverture, elle est tout simplement très belle et poétique." Un coup de cœur de @dvall, ambassadeur CulturaLivres

 

 

Les Talents album jeunesse :

 

La photo parfaite de Céline Dumartin

 

La photo parfaite.jpg

 

Jean-Pierre sillonne le monde avec son camping-car, à la recherche de la photo parfaite. Sur son chemin, il immortalise tout ce qu'il voit : un coucher de soleil... mais le premier plan est tout flou ; un ami... mais celui-ci fait vraiment une drôle de tête ; une abeille... mais sa main est devant l'objectif. Jean-Pierre réussira t'il à prendre LA photo parfaite ?

 

" Un joli petit livre pour les enfants rempli de couleurs et qui nous ramène à l'époque où il fallait attendre le développement des photos pour voir le résultat. Et en effet, même avec des photos "ratées", on se crée de jolis souvenirs et cela m'a rappelé mon enfance.
Mon fils a adoré les couleurs et le format du livre qui reprend un appareil photo de face et de dos." Une critique de @mannon114, ambassadrice CulturaLivres

 

 

 

Là-haut sur la montagne de Lionel Tarchala

 

Là haut sur la monagne.JPG

 

D'un côté Petit Homme Poilu, qui vient de s'installer. De l'autre, Grosse Bête Velue, qui vit là depuis toujours.
Le voisinage dans la forêt entre le trappeur taiseux et l'ours curieux et malicieux va donner lieu à bien des péripéties. Ils s'observent et se font des blagues, se cherchent des noises, s'attirent et se fâchent (très fort pour le trappeur, mais ENCORE PLUS FORT pour l'ours) avant de se rapprocher et devenir de vrais potes... pour la vie. Dès lors, qu'il est bon d'admirer ensemble les étoiles filantes, tout là-haut sur la montagne !

 

"L'histoire de Grosse Bête Velue et de Petit Homme Poilu m'a beaucoup plu. C'est une jolie histoire d'observation, de rencontre, et finalement d'Amitié. Un album cocasse, rigolo. Un graphisme vraiment chouette pour célébrer la nature." Un coup de cœur de Hélène, libraire au Cultura de Labège

 

 

Talents roman jeunesse :

 

À un cheveu de Maëlle Desard

 

à un cheveu.JPG

 

À 17 ans, Emma aime la natation, son frère presque jumeau, le chocolat et dessiner dans les marges de ses cahiers. Elle serait à un cheveu de la belle vie si elle n'avait pas perdu les siens, de cheveux, deux ans plus tôt (tandis que le reste de ses poils a continué à pousser, merci bien !). Affublée d'une d'une perruque avec laquelle elle entretient une relation d'amour-haine quasi mystique, Emma décide de profiter du déménagement de sa famille pour repartir de zéro. Nouvelle vie, nouveaux amis... et peut-être un premier amour !
Disponible en version numérique

 

"Je crois que ce roman est mon coup de coeur de la sélection ! Il est frais, vrai, le style se lit très bien et surtout sur un sujet méconnu mais adapté avec une pointe d'humour. Les personnages sont attachants. Vraiment j'ai adoré !" Un coup de cœur de Mélinda, libraire au Cultura de Bordeaux Lac

 

Mémoires de la forêt de Mickaël Brun-Arnaud et Sanoe

 

Mémoires de la fôret .jpg

 

Dans la forêt de Bellécorce, au creux du chêne où Archibald Renard tient sa librairie, chaque animal qui le souhaite peut déposer le livre qu'il a écrit et espérer qu'il soit un jour acheté. Depuis que ses souvenirs le fuient, Ferdinand Taupe cherche désespérément à retrouver l'ouvrage qu'il a écrit pour compiler ses mémoires, afin de se rappeler les choses qu'il a faites et les gens qu'il a aimés. Il en existe un seul exemplaire, déposé à la librairie il y a des années. Mais justement, un mystérieux client vient de partir avec... À l'aide de vieilles photographies, Archibald et Ferdinand se lancent sur ses traces en forêt, dans un périple à la frontière du rêve, des souvenirs et de la réalité.
Disponible en version numérique

 

" Très belle lecture et surtout magnifique découverte. On suit l'incroyable aventure d'Archibald Renard, libraire de Bellécorce, à la recherche des souvenirs de son ami Ferdinant Taupe, atteint de la maladie de L'oublie-tout. [...] C'est une très jolie histoire où nous allons de péripéties en péripéties. Et c'est avec une fin touchante et une leçon de vie poignante que nous terminons ce livre." Un coup de cœur de Tallia, libraire au Cultura de Saint-Malo

 

Alors, que pensez-vous de cette sélection ?

 

22 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >