[VIDÉO] Consolée de Beata Umubyeyi Mairesse
CharlotteV
Community Manager

Consolée.JPG

 

Consolée de Beata Umubyeyi Mairesse, Talent Cultura 2022, est une bouleversante et joyeuse histoire, une rencontre entre deux femmes de différentes générations. Ces personnages nous amènent à aborder l’histoire coloniale belge en Afrique. Ce livre nous parle de mémoire de l’enfance, de mémoire des langues et de souvenirs d’une mère disparue.

 

 

Nous vous proposons de découvrir l'entretien de Beata Umubyeyi Mairesse avec Isabelle, membre du comité de lecture et collaboratrice cultura.

 

 

Pour Beata, l’écriture est toujours un moment agréable. Son roman est inspiré par les histoires des enfants métisses lors de la période coloniale, arrachés à leur famille et emmenés dans des instituts. Depuis la remise de son lauréat, l'autrice se sent flattée pour tous ces enfants métisses qui ont vécus cette histoire. Lorsqu'on lui a annoncé cette récompense, elle se trouvait d'ailleurs dans une fondation, plongée dans les archives en ligne du tribunal international du Rwanda pour son prochain livre.

 

 

" Il n’y a pas plus grande récompense pour une histoire que quand les lecteurs aiment, lisent et portent. À travers vous qui portez ce livre c’est une véritable reconnaissance pour ces personnes qui se sont battus pour rester forts. "

 

 

Ce qu'en pense @MAPATOU sur la communauté :

Un très beau roman dont Beate Umubyey Mairesse a remarquablement parlé lors de la remise des Talents Cultura le 8 Septembre dernier"

 

Consolée de Beata Umubyeyi Mairesse

 

66_9782080289285_1_75.jpgRésumé : 1954. Au Rwanda sous tutelle belge, Consolée, fille d'un Blanc et d'une Rwandaise, est retirée à sa famille noire et placée dans une institution pour «enfants mulâtres».Soixante-cinq ans plus tard, Ramata, quinquagénaire d'origine sénégalaise, effectue un stage d'art-thérapie dans un Ehpad du Sud-Ouest de la France. Elle y rencontre madame Astrida, une vieille femme métisse atteinte de la maladie d'Alzheimer qui perd l'usage du français et s'exprime dans une langue inconnue.En tentant de reconstituer le puzzle de la vie de cette femme, Ramata va se retrouver confrontée à son propre destin familial et aux difficultés d'être noire aujourd'hui dans l'Hexagone.Histoire d'une réparation symbolique et d'une langue retrouvée, Consolée est un roman poétique, bouleversant, qui met en résonance le passé colonial et la condition des enfants d'immigrés.

 

 

@Desirode@DesirodeNée à Butare au Rwanda et survivante du génocide des Tutsi, Beata Umubyeyi Mairesse arrive en France en 1994. Passionnée par la littérature depuis le plus jeune âge, l'écrivaine est coordinatrice de projet pour MSF, chargée de programmes au Samusocial International, assistante à la recherche à l'Université d'Ottawa, chargée de mission AIDES et anime des rencontres littéraires à Bordeaux où elle vit désormais. Elle publie son premier texte dans la revue XXI en 2014, son premier recueil de nouvelles Ejo en 2015, nous propose ensuite de la poésie avec Après le progrès puis publie le roman Tous tes enfants dispersés en 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Avez-vous lu Consolée ? Qu'en avez-vous pensé ? 
 
Pour ne louper aucune case de notre calendrier de l'avent, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur le bouton "s'abonner" en haut de la page d'accueil du calendrier.
6 Commentaires

Les dernières actualités

Tout lire >
Les dernières discussions
Tout afficher >
"Les gentils"? Pas compris le comment du pourquoi du titre et je sors de cette lecture assez mitigée. De fait, je suis t...
    Création de Léonie ma fille. Avec feutres alcool 
« Baby Thérapie » de Blandine P. Martin   Que dire…. Du grand Blandine P. Martin.. Touchant, émouvant...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >