La fille de l'exposition universelle

La fille de l'exposition universelle

La fille de l'exposition universelle - Paris 1855 De Etienne Willem , Jack ManiniLa fille de l'exposition universelle - Paris 1855 De Etienne Willem , Jack Manini

 

Mai 1855 – Alors que Napoléon III va inaugurer à Paris l'Exposition universelle, sa maîtresse Maria Zambelli est retrouvée pendue au pont de l'Alma. Elle a refusé d'empoisonner l'empereur et l'a payé de sa vie. Malgré sa mort, les complotistes ne désarment pas et jettent leur dévolu sur un autre proche de l'empereur : le colonel Ferrand. Ils enlèvent sa femme, une princesse algérienne, pour le forcer à accomplir le régicide. Le colonel va alors faire appel à Julie Petit Clou. Elle a 12 ans et a des dons de divination. Ils ont peu de temps pour identifier les conspirateurs : Ferrand a instruction de tuer l'empereur à son arrivée à l'Exposition Universelle...

 

La Fille de l'Exposition universelle est une bande dessinée en one-shot, le récit tient - en effet - en un  seul volume. Il prend place au XIXe siècle, lors des idées de grandeur de Napoléon III. Le contexte est riche, et ce qui est intéressant avec cette bande dessinée, c'est le soin apporté aux détails ; c'est une mine d'or d'informations et de connaissance. On apprend des choses ! Et c'est un bon point ! Par exemple, on voit nos héros découvrir la première poupée parlante... et c'est une réalité historique. Les personnages évoluent donc en plein coeur d'un essor technologique, et cela fait rêver. Le petit plus ? Un petit carnet bourré d'informations à la fin de la bande dessinée, donnant moult renseignements sur l'exposition ayant eu lieu sous Napoléon III. Au programme, on retrouve quelques complots, un récit d'aventures, une narration dans laquelle on sent que le dessinateur s'est fait plaisir. C'est ce qui donne un petit côté jouissif à cette oeuvre.

 

Découvrez la Fille de l'Exposition Universelle sur cultura.com

Balises (1)
Cultura Gennevilliers
Les dernières discussions
Tout afficher >