Ma famille : petites histoires et anecdotes rigolotes

 

Dimanche 7 février 2021,

 

Mon cher journal,

 

Tu dois sûrement te demander pourquoi quelqu’un écrit sur tes pages blanches. Eh bien il faut que tu saches que c’est parce que j’ai décidé que tu serais mon nouveau confident, celui à qui je raconterais toutes mes histoires et mes secrets.

J’espère que tu ne m’en voudras pas trop si je fais quelques tâches d’encre. En tout cas, tu peux me dire merci car quand je t’ai trouvé ce matin, tu croupissais dans le cabanon au fond du jardin. Ta couverture était pleine de poussière et de toiles d’araignées. Maman a failli te jeter à la poubelle, mais heureusement je suis arrivée et TA DAM tu es ici avec moi, sur mon bureau !!

Bon maintenant, je vais enfin pouvoir me présenter. Je m’appelle Lilas et j’ai 13 ans 11 mois et 14 jours (je compte tous les jours sur mon calendrier et en gros pour faire simple j’ai bientôt 14 ans). Je suis en classe de 4ème au collège André Lataupe. Je sais c’est vraiment bizarre comme nom : en fait c’est pas vraiment son nom mais c’est comme ça qu’on l’appelle avec mes amies.

Dans la vie ma passion, c’est la musique, je joue du piano depuis maintenant 6 ans. En sixième, suite à une audition, j’ai été retenue pour rentrer dans une classe spécialisée dans la musique. Au collège, je n’ai cours que les matins. Les après-midi, je pratique le chant, le piano, le théâtre et la danse mais aussi le solfège (le cours le plus ennuyeux…).

Le problème c’est que le collège est à une heure de chez moi, du coup je suis obligée d’aller à l’internat. Donc quand je rentre à la maison, le week-end, j’essaie de profiter un max de ma famille.

Désolée, mais là il faut que je prépare ma valise pour l’internat. Je te présenterai tout le monde dans la semaine.

 

Lundi 8 février 2021

Quel plaisir de te retrouver, il faut dire qu’à l’internat je ne suis pas souvent tranquille. Ce soir, au self, on a mangé le pire repas que j’ai jamais eu : une sorte de cake au foie. C’était gélatineux et gras on aurait dit de la pâté pour chat. En vérité, j’aurais trop voulu que mon papa soit le cuisinier du collège. A la maison, c’est lui le chef cuisinier…Quand je rentre le week-end, la première chose que je remarque se sont les bonnes odeurs de cuisine. En plus,  il me prépare toujours mes plats préférés et quand il a un peu de temps il nous prépare des gâteaux, des cookies et des tartes aux pommes…Mon père, Vincent, dit qu’il cuisine pour se détendre mais quand j’arrive dans le salon et que j’entends du hard rock mis à fond, je commence à en douter. Parfois, je cuisine avec lui, c’est cool (mais on change de musique, parce moi sa musique de sauvage c’est pas mon truc !). On passe de super moments et en plus j’apprends pleins de recettes qui se transmettent de génération en génération. Comme ça je pourrais les transmettre à mes enfants plus tard (si j’en ai évidemment). C’est aussi pour ça que je l’adore car il est doux et tendre comme un fondant au chocolat : c’est mon papa gâteau…

 

Mardi 9 février 2021

Aujourd’hui j’ai eu un cours de danse : j’étais trop nulle. Si seulement ma petite sœur Iris avait été là pour m’aider pour quelques mouvements…Dans la famille, c’est elle la grande spécialiste de la danse. Elle a 10 ans et ne vit que pour la danse : elle ne parle que de danse, elle pense danse et je suis certaine qu’elle continue à danser dans ses rêves. Heureusement qu’elle n’est pas somnambule ! Elle ne se déplace qu’en dansant. Dès le réveil, hop trois sauts de chat pour sortir du lit, pirouette et arabesque pour nous dire bonjour ou bonsoir. Elle a même tenté le grand jeté en débarrassant la table mais là mes parents se sont énervés. Elle est aussi passionnée par Harry Potter et voudrait s’installer dans le placard de l’entrée. Elle est aussi persuadée d’être une sorcière dans une famille de moldus et elle est persuadée qu’elle va recevoir sa lettre pour Poudlard pendant l’été. Elle vit vraiment dans son monde imaginaire.

 

Mercredi 10 février 2021

Oh là là, qu’est-ce que j’ai galéré en art plastique. La prof nous avais demandé de dessiner une biche. La seule personne que je connaisse qui aurait su la dessiner correctement aurait été à coup sûr ma petite sœur Capucine qui a 7 ans. Elle c’est la petite dernière de la famille et elle nous le fait bien savoir ! Elle est à la fois adorable mais elle a aussi un caractère de cochon. Ses deux spécialités : les caprices et le dessin. Je ne dis pas ça parce que c’est ma petite sœur mais elle a un vrai talent. D’ailleurs en y repensant bien, elle a commencé à dessiner de très bonne heure : à l’âge de 3 ans, elle s’était entraîné à reproduire un bébé grandeur nature sur le beau canapé tout neuf et tout blanc que mes parents venaient d’acheter.

 

Jeudi 11 février 2021

Aujourd’hui, on a bien rigolé en cours de théâtre, nous devions parler à un personnage imaginaire et lui raconter pourquoi nous étions de bonne humeur.

Ca m’a fait penser à Raliza. Ah oui, c’est vrai je ne te l’ai pas encore présenté. On peut dire que c’est « la sœur jumelle » d’Iris la rêveuse. En réalité, elle n’existe pas et fait partie de l’imagination débordante de ma sœur. Elle change souvent d’âge, vit toujours des aventures extraordinaires, elle fait aussi des bêtise à la place de ma sœur, c’est pratique…

Un jour nous partions en Bretagne et nous l’avons oubliée. Cela faisait une heure que nous roulions et là ma sœur nous a fait tout un cirque et nous avons dû retourner chercher Raliza. Là je dois te dire que cela m’a vraiment énervé sachant que je savais parfaitement que Raliza ne nous attendrait pas sur le pas de la porte !

Mais, depuis quelques temps Raliza nous a quittés : elle est partie faire ses études à Moscou. Dommage, elle nous faisait bien rire parfois.

 

Vendredi 12 février

Ah rien de meilleur que de rentrer à la maison, de retrouver ma famille et de boire une bonne tisane au tilleul cueilli et séché par Maman avant d’aller me coucher. Les infusions c’est le domaine de maman. Elle aime les plantes, la nature et les animaux (c’est d’ailleurs pour ça que mes sœurs et moi avons toutes les 3 des prénoms de fleurs, à mon grand regret…).Tous les week-end, elle va ramasser des plantes pour toutes sortes de recettes : des tisanes et des boissons mais aussi des salades. Parfois elle nous ramène des plantes trop bizarres et comme ma mère adore les expériences culinaires elle nous prépare des plats assez…particuliers : un grand classique par exemple la pizza de Berce. La Berce c’est une plante très amère. Avec mes sœurs on appelle ce plat : la pizza de berk. Ce qui est drôle avec Maman, c’est qu’elle nous ramène souvent des petits animaux. Le dernier en date : un petit pigeonneau tombé du nid. Nous l’avons appelé Pitchou comme le perroquet des Mystèrieuse Cités d’Or. Nous l’avons nourri. Le problème c’est qu’il a grandi…C’est devenu un vrai pigeon qui nous prenait pour ses parents. Il volait dans la maison et le soir, il voulait rester percher sur nos têtes. Finalement, il est peu à peu retourner vivre avec les pigeons sauvages…

 

Samedi 13 février

Ce matin, je comptais enfin faire la grasse matinée mais c’était sans compter sur mon petit chat, Pépite qui est venue miauler à 6H30. Elle a seulement six mois et elle est trop trop  mignonne. C’est la dernière arrivée dans la famille, elle est très gentille et coquine. Elle s’appelle Pépite car elle est noire et blanche et qu’elle a une petite tâche noire sous le menton comme une pépite de chocolat.

Voilà j’ai enfin terminé de te présenter ma famille. Être interne au collège, ce n’est pas tous les jours facile. Ma famille me manque souvent…Nous sommes tous très différents et même si parfois ils m’énervent un peu, nous sommes vraiment une chouette famille un peu ROCK’N ROLL comme dirait ma grand-mère mais ça c’est une autre histoire que je te raconterai plus tard…

 

Récit de Maëlle ROGER (Lilas), anecdotes Eve et Lucile ROGER (Capucine et Iris)

Relecture et correction : Vincent et Marine (Papa et Maman)

0 J'aime