Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, de Benjamin Alire Saenz
Expert Jeunesse

ari.jpg

Ce roman, qui est sorti en grand format il y a quelques années, nous revient cette fois en poche pour une lecture estivale.

Quand on voit le titre, on a envie de sourire. Imaginez, deux philosophes de deux époques différentes qui conversent sur l’univers. Eh bien pas du tout, ou presque ! Nous avons en vérité deux adolescents aux prénoms peu communs, cette particularité renforce cette idée d’identité propre. Tous les deux se distinguent du reste du monde.

D’un côté, vous avez Aristote, dit Ari, plutôt solitaire, hors du temps. Peu social, sa rencontre avec Dante va le changer, mais doucement. Dante parle beaucoup, mais il vit dans son monde, et Ari est bien l’un des seuls à pouvoir le suivre.

On s’en doute un peu, mais leur amitié va plus loin et Ari est le dernier à s’en rendre compte, mais plus qu’une « relation interdite » qui a lieu dans les années 80, c’est aussi un roman où l’humain est mis en avant. Chaque personnage possède ses secrets, ses peurs.

Au niveau de l’écriture, ce roman se lit rapidement grâce à de courts chapitres. On suit uniquement les pensées d’Ari, qu’elles soient décousues ou non. Quant à l’intrigue, j’ai trouvé qu’elle était bien ficelée. Le lecteur apprend la vérité sur la famille d’Ari petit à petit.

Honnêtement, j’ai beaucoup apprécié ce roman. Il est classé en littérature de jeunesse, mais il peut aisément être lu par un plus large public. C’est un roman qui se lit très bien l’été... ou à l'approche de la rentrée.

Pour le commander sur le site, c'est ici.