Au jour le jour de Paul Vacca éditions Belfond
Libraire Cultura

 

index.jpg

 

 

  • Le roman brosse le portrait d'Eugène Sue, le célèbre auteur du feuilleton Les Mystères de Paris. Mais avant de le devenir Paul Vacca revient avec beaucoup d'humour et de subtilité sur la vie d'avant la célèbrité. Richement documenté et d'une plume moderne, on a même un clin d'oeil anachronique à Gene Kelly,  l'auteur nous présente un personnage drôle, attachant un brin égocentrique ne sachant pas trop quoi faire de sa personne, il aimerait bien continuer sa vie oisive, faite de plaisirs et de rencontres en tout genre très éloignée des contraintes professionnelles liées à un métier ou une condition. Il se verrait bien marin mais il a le mal de mer, et les études de médécine que son père souhaiterait qu'il poursuive pour faire perdurer la longue lignée familiale dans le corps de métier de la santé ne l'intéresse pas vraiment mais il est bien obligé de faire semblant de les suivre car Eugène n'a pas vraiment coupé les liens directs avec les finances de son illustre père.
  • Eugène est dans l'impasse, il écrirait bien mais ne semble que pasticher les auteurs qu'ils affectionnent. Or depuis peu il y a une mode du feuilleton dans la presse, les lecteurs suivent avec grand intérêt ses aventures hautes en couleur pas toujours de bonne qualité littéraire mais que cela ne tienne, ces histoires mettent en haleine bon nombre de lecteurs. Voilà donc sa destiné, il va devenir feuilletoniste ! Néanmoins par des concours de circonstances que nous taierons ici pour ne pas dévoyer l'intrigue, Eugène va se tourner vers un monde délaissé par la littérature, celui des bas fonds en se travestissant en ouvrier. Eugène va alors décrire chaque jour un univers inédit, fait d'odeur, de violence, de gouaille, de personnages atypiques façonnant un peu plus sa gloire, pas épargné par les critiques et les pouvoirs politiques qui trouvent cela caricaturale et grossier, le public en redemande. L'écriture devient aussi personnelle comme une catharsis pour passer des clins d'oeil à des personnages réels et évoquer un amour contrarié...
  • On passe du rire aux larmes avec ce roman construit, alerte et sensible, qui réabilite un auteur quelque peu oublié, un vrai plaisir de lecture !