Dry de Neal Shusterman
Community Leader

 dry.jpg

 

Avez-vous déjà eu vraiment soif ?
La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…
Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

 

Une lecture trépidante ! 

 

L'histoire

 

Nous suivons plusieurs adolescents très singuliers dans un monde dévasté par une brutale sécheresse… !

 

Mon avis

 

J’ai tellement adoré ce roman ! C’est fin, c’est bien mené, mais c’est aussi effrayant car criant de réalisme !

 

Les personnages sont attachants et on les suit dans une histoire tellement crédible qu’elle n’en a été que plus addictive ! On trouve dans ce récit pas mal d’action et de péripéties. De plus, la fin est vraiment réaliste, crédible, et pas trop heureuse comme dans tous les livres young adult. Evidemment, elle n’est pas horrible non plus, c’est le propre même du genre. Mais elle est là aussi bien travaillée. Les personnages ne ressortent pas indemnes de cette catastrophe. J’ai d’ailleurs adoré la diversité de leurs personnalités, mais aussi de leurs destinées. Chacun est vraiment bien distinct et ça n’en est que plus rafraîchissant.

 

La finesse psychologique de Neal Shusterman n’a pas fini de m’émerveiller ! Ni trop, ni pas assez, tout le récit se tient dans la mesure, sauf lorsque ça n’est pas vraiment adapté. Bref, c’était parfait. On passe notre temps sur un fil, dans une certaine tension qui se majore en seulement 6 jours ! Les auteurs nous démontrent ce qu’une telle catastrophe peut engendrer en peu de temps… J’ai adoré la part psychologique du récit catastrophe, la réaction de la foule, la réaction des voisins, les conséquences au niveau planétaire.

 

De plus, j’ai énormément apprécié le fait que de petits paragraphes nous racontent des destinées toutes autres. On va en effet suivre, le temps de 4 pages, des journalistes, des directeurs de centrale électrique, etc. Cela nous permet d’avoir une vision globale de la catastrophe décrite, comme c’est habile !

 

La plume m’a happée dès le départ. Ce roman a vraiment été addictif pour moi. Je n’arrêtais pas d’y penser et seul le manque de temps m’a empêché de le dévorer en une journée !

Vous pouvez être certains que je vais suivre la famille Shusterman de très près !

 

Conclusion

 

Dry a été un véritable coup de coeur pour moi. J’ai adoré la diversité des personnages principaux et le réalisme effrayant de leurs péripéties. J’ai été conquise par la finesse psychologique de l’histoire et la plume des auteurs. Dry est définitivement un roman à avoir absolument sous le sapin cette année !

 

VibrationLitteraire

 

Découvrez ce roman sur Cultura.com

2 Commentaires
Passager

Voilà qui donne envie de s'y plonger direct... commage que je n'ai pas lu cet article avant de faire ma liste au Père Noël!

Passager

Mon coup de cœur de l annee pour le concours