La fin des idoles de Nicolas Gaudemet édition Tohu Bohu
Expert Littérature

CVT_La-fin-des-idoles_3971.jpg

 

 

Il y a dans ce roman sarcastique un coté pamphlétaire contre la société de spectacle comme le dirait Guy Debord. L'heroine du livre se nomme Paloma, nous sommes très loin de l'érigie fantasmée dans la chanson de Caetano Veloso, ici elle incarne les traits en filigrane de Loana, elle est la première gagnante d'un célèbre jeu de téléréalité la rendant très populaire il y a quelques années de cela. Mais désormais, elle est quelque peu has been, en pleine dépression, boulimique, obsédée par l'image qu'elle véhicule aux antipodes de ce qu'elle a été, une célébrité arrivée trop vite sans effort et qui a disparue d'un claquement de doigt, le public ingrat se lassant et passant vite à autre chose, elle est suivie alors par un thérapeute, Gerhard Lebenstrie, un homme controversé.

 

Au même moment une jeune femme, Lyne, victime du culte de l'image véhiculé par ces émissions de télévisions racoleuses, vendant du rêve et du temps de publicité disponible pour les cerveaux des spectateurs fatigués de réfléchir, s'infiltre dans une chaine de télévision pour créer une émission de toutes pièces pour renverser cet état de fait et faire éclater sa vengeance, pour cela elle va avoir besoin de convaincre Paloma de la rejoindre dans ce projet...

 

S'engage alors une guerre entre les partisans des sciences dures et de la recherche en neurosciences dans la quête du bonheur et les farouches opposants incarnés par Gerhard Lebenstrie. Tout ceci sur fond de guerre des chaines, de courses à l'audimat, de petits coups bas pour attaquer la concurrence, d'hypocrisie mal placée...

 

Un livre comme une sorte de satire, d'une comédie humaine du PAF, qui pousse à réfléchir sur cette course à la célébrité, cette célérité abstraite et factice, pourquoi diable cette envie de reconnaissance et cette part de gloire éphèmére qui en dit long sur le mal du temps, une société qui ne s'est plus s'écouter mais seulement se regarder avec un prisme trompeur et déformé.

 

Un livre à retrouver sur notre site : https://www.cultura.com/la-fin-des-idoles-9782376220275.html