La révolte - Clara Dupont-Monod
Expert BD

revolte.jpg

 

Découvrez le coup de coeur CulturaLivres de la semaine : La révolte de Clara Dupont-Monod ! 

 

 GRANDIOSE PORTRAIT D’UNE FEMME EXTRAORDINAIRE

 

Après Le roi disait que j’étais diable, qui racontait la jeunesse et l’échec du premier mariage de l’indomptable Aliénor d’Aquitaine avec Louis VII, roi de France, l’auteure poursuit son entreprise biographique avec La révolte, retraçant cette fois la seconde partie (et fin) de vie de l’incendiaire rousse, au travers d’un fil conducteur ; le récit de Richard Coeur de Lion, l’un des huit héritiers qu’elle donna à son second mari, Henri II d’Angleterre et qui demeura, jusqu’à la fin, celui qu’assurément et de tous ses enfants elle aima le plus.

 

C’est un texte qui se lit dans un souffle, aimanté que l’on est par la fascinante psychologie d’Aliénor et l’intrigue qui, elle, n’a rien à envier aux grandes tragédies classiques. S’y côtoient trahisons, serments de fidélité et d’honneur, l’amour et la haine légués en héritage, le désir de liberté et la soif de pouvoir…

 

Voilà un roman qui, d’une trame historique, a su tirer plus que parti : l’on ressort de la lecture émerveillé par le style et désarçonné par la magnétique et charismatique figure d’Aliénor. D'aucuns la diront manipulatrice, et sans doute elle le fut, mais combien aussi, sous des dehors cruels et insensibles, la vulnérabilité qu'elle souhaitait garder secrète a de quoi émouvoir ! L'éclairage du discours fictif qu'est celui de son fils, ses interventions à elle qui scandent aussi le récit, nous autorisent à percevoir, derrière des apparences rigides, la fragilité et l'incertitude qui furent les siennes, la loyauté et le soutien que lui gardèrent ses sujets, la défense à laquelle elle oeuvra du patrimoine littéraire et artistique (elle fut la mécène de toute une génération de paroliers, les fameux "troubadours" que l'on retrouve au détour des textes médiévaux) ; tout ce qui, finalement, permet de l'ériger en si beau personnage littéraire. 

 

Afin de ne rien gâcher, la couverture est particulièrement réussie et, pour ceux qui craindraient la lassitude à l'idée de lui consacrer la lecture de deux volumes, ce second volet peut aisément se découvrir indépendamment du premier.

 

Camille D., libraire passionnée

 

Courez acheter ce livre dans votre librairie, ou ici, sur Cultura.com