Le Fruit de ma Colère, de Mehdy Brunet
Expert Jeunesse

39109312.jpg

Le jour où Ackerman vient demander de l'aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement. Josey n'hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre. Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages. Et s'il était déjà trop tard ?

 

Quand on lit la quatrième de couverture, on s’attend à un règlement de compte, à deux hommes qui vont unir leurs forces contre un ennemi commun. Bon, il y a une petite part de surprise. On attend de voir ce qui va se passer dans l’histoire.

C’est là que le roman devient intéressant. On apprend qu’Ackerman cherche son frère disparu, qu’il n’est pas le seul et étrangement, les hommes disparus ont un lien commun… un lieu, notamment.

C’est une course-poursuite du début à la fin, on n’a pas le temps de souffler une seule seconde, il faut découvrir qui est derrière tout ça, et quand on découvre l’envers du décor…

L’auteur a été intelligent de prendre comme intrigue un fait qui existe réellement, il surfe sur la vague du « et si c’était vrai, si une telle organisation existait pour de vrai ». Alors oui, certains lecteurs pourront penser que ce n’est que de la fiction, mais le fait de transposer l’histoire dans des régions qui nous parlent avec des faits qui nous parlent, honnêtement, il y a de quoi se poser des questions.

Ce roman, qui est très bien écrit, est un thriller intrigant, palpitant, qui ne laissera pas de marbre le lecteur. Assurez-vous par contre d’avoir du temps pour le lire, car une fois commencée, c’est difficile de le lâcher avant d’avoir le fin mot de l’histoire.

Les éditions taurnada sont une petite maison d'éditions qui commencent à se faire connaître. Pour commander ce roman, rendez-vous sur le cultura.com