Mon traître Pierre Alari et Sorj Chalandon
Libraire Cultura

mon_traitre_couv.jpg

 

 

 Bonsoir la communauté Culturalivres,

 

 

ce soir c'est un coup de coeur graphique qui m'amène à vous. Avec ce sublime travail d'adaptation  de Pierre Alari  du roman de Sorj Chalandon "mon traître". L'histoire débute avec Antoine, un luthier parisien et Tyronne, membre actif de l'IRA. Le héros qui est la figure paternelle de l'histoire, va trahir la cause que défend l'IRA créant ainsi le trouble avec ses frères d'armes et avec Antoine, comment vas t il réagir face à cette situation de traitrise? L'amitié peut-elle tout supporter?

 

Pierre Alari a pris un véritable risque en adaptant cette histoire d'amitié de Sorj Chalandon avec un membre de l'IRA dans un roman qui annonce une situation de trahison plus qu'évidente "mon traître". J'ai été bleuffé de me dire que cette histoire fût vraie et comment est-il possible de mentir et cacher la vérité à une personne pendant plus de 25 ans?

 

L'ambiance que créent les couleurs est juste magnifiquement réalisé, les passages choisis du roman de S. Chalandon sont pertinents et d'une justesse folle. La terrible révélation est magistralement mise en scène, retranscrivant tout à fait l'émotion ressentie par Antoine, avec cette impression que le monde s'écroule. Mon traître est album brillamment réussi, très poignant et extrêmement révoltant.

 

Alors à quand la suite avec Retour à Killybegs?

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de l'éditeur:

 

"Comment fait-on après, lorsqu'on est traître, pour effleurer la peau des autres ? Celle de ta femme, de ton fils, de tes camarades, des vieilles dames qui t'applaudissent sous la pluie quand tu honores la République irlandaise... On fait comment pour embrasser la joue d'un trahi ?" Antoine, luthier parisien se prend d'amour pour l'Irlande. Fasciné par sa culture, ses paysages et par la chaleur des gens, le jeune français rencontre Jim et Cathy qui deviendront des amis précieux. Tous font partie du mouvement républicain irlandais, et mènent des actions pour le compte de l'IRA . Un soir à Belfast, il fait la connaissance du charismatique Tyrone Meehan, responsable de l'IRA, vétéran de tous les combats contre la puissance britannique. Antoine ne tarde pas à embrasser la cause de ce peuple. Captivé, le jeune Français trouve en Tyrone un mentor, un ami très cher, presque un père. Puis un traître... "Mon traître", comme l'appelle Antoine, pour désigner cet homme qui fut en réalité, vingt-cinq ans durant, un agent agissant pour le compte des Anglais. Il les avait tous trahis, ses parents, ses enfants, ses camarades, ses amis et lui, chaque matin, chaque soir... "

 

 

 

Retrouvez Mon traître sur Cultura.com.