Saba, l'ange de la mort - Moira Young chez Gallimard jeunesse
Non applicable
Présentation de l’éditeur: Au cœur d'un univers futuriste dévasté, la quête haletante d'une héroïne exceptionnelle. Saba??"?Je vais bientôt mourir, il dit très vite. Non, Pa ! Ecoute. Je ne sais pas ce qui se passe après. Je n'ai eu que des visions. Mais ils vont avoir besoin de toi, Saba. Lugh et Emmi. Et d'autres encore. Beaucoup d'autres. Ne cède pas à la peur. Sois forte, comme je sais que tu es. Et n'abandonne jamais, tu as compris, jamais. Quoi qu'il arrive. Ecoutez le récit captivant de Saba, jeune fille farouche et attachante, qui va découvrir, lors de sa longue épopée, que le plus difficile n'est pas de se battre, c'est de faire confiance... Une dystopie émouvante, pour les adeptes du genre comme pour les fans de romans initiatiques. Une série indispensable qui séduira le plus grand nombre." J'ai lu ce roman rapidement. Il m'a captivé tout de suite, avec ses personnages hauts en couleur, bien dessinés, et avec l'histoire prenante sur le  fond distopique à souhait. Saba est une fille très attachée à son frère jumeau Lugh qui s'est fait enlevé par les mystérieux "Tontons". Elle part à sa recherche et fait des rencontres qui vont chambouler sa vie, pas très sociale jusque là. Heureusement, il y a le beau Jack pour transformer cette  fille dure, jalouse et très personnelle. Cette guerrière, découvre que, contrairement à ce qu'elle a toujours cru, elle est digne d’être aimée. Les liens familiaux et d’amitié demeurent les valeurs où résident l'espoir dans une société en chute libre. Une société ou les vestiges du progrès sont associés au nom "LES DESTRUCTEURS" " Exceptionnel… à mi-chemin entre Hunger Games et La Route. [Bookseller]" Oui, et aussi avec des fortes ressemblances avec "La voix du couteau" et le Mad Max... Personnellement je préfère la syntaxe tordue de Patrick Ness dans la "Voix du couteau". Ou peut être que la traduction des "bizarreries" de langage était meilleure pour Patrick  Ness... En ce qui concerne "Hunger Games", il y a juste la différence des sentiments entre les deux soeurs. Dans le roman "Hunger Games", Catniss adore sa petite soeur, Saba la déteste (ou moins ce qu'elle croit). Sinon les deux héroïnes se ressemblent assez, autant dans leurs caractères respectifs que dans leur attitude face aux dangers et dans les situations imprévues. On passe quand même un très bon moment avec ce premier roman. L’écriture est rythmée  par l'action qui ne s’arrête pour ainsi dire jamais. J'attends déjà la suite avec l'impatience ! " Lugh est né d’abord. Au solstice d’hiver quand le soleil est bas dans le ciel. Je l’ai suivi. Deux heures après. Et là, tout est dit. Lugh est devant, et moi derrière. Mais ça me va. […] Quand on nous voit, Lugh et moi, on peut pas imaginer qu’on est du même sang. On peut pas imaginer qu’on a grandi en même temps dans le même ventre. Il a les cheveux dorés. Moi noirs. Ils a les yeux bleus, moi marron. Il est grand. Je suis petite. Il est beau. Je suis laide. Il est ma lumière. Je suis son ombre. Lugh brille comme un soleil. Ça a dû être facile pour eux de le retrouver. Il suffit de suivre sa lumière." Voici l'annonce du livre sur YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=h734qfd2X1s Retrouvez ce livre de le 8 septembre dans les librairies Cultura et sur le site http://www.cultura.com Saba, l’ange de la mort – Moira Young, Gallimard jeunesse, 18 €