[AVIS] Michael Rowe - Wild Fell

Highlighted

[AVIS] Michael Rowe - Wild Fell

 

Elle attend dans l’obscurité depuis plus d’un siècle. Dressée sur les rives désolées de Blackmore Island, Wild Fell tombe en ruine. La vieille demeure résiste pourtant aux assauts des saisons depuis des décennies. Bâtie pour sa famille par un homme de pouvoir du xixe siècle, la maison a gardé ses terribles secrets. Depuis cent ans, les habitants de la région prient pour que les ombres piégées à l’intérieur de Wild Fell y restent, loin, très loin de la lumière. À présent, il est venu à elle. Jameson Browning, qui connaît bien la souffrance, a acheté Wild Fell avec l’intention d’y commencer une nouvelle vie. De laisser entrer la lumière. Mais ce qui rôde dans la maison est fidèle aux ténèbres qui y règnent, et la garde jalousement. Elle a attendu Jameson toute sa vie… ou même plus longtemps. Et maintenant, enfin… elle l’a trouvé.
 

Le genre de l'horreur ne fait pas partie de mes lectures de prédilection, loin de là. Je ne me rappelle pas avoir lu autre chose que les Chairs de poule et cela remonte déjà à quelques années. Néanmoins, profitant de la Grosse OP, je me suis laissée tenter parWild Fell pour (re)découvrir ce genre.


Wild Fell est un bon roman pour aborder l'horreur. En soi, il n'est pas terrifiant. Je m'attendais à avoir bien plus peur que cela.

Toutefois, l'auteur réussit à instaurer une certaine ambiance. Moi qui avais tendance à lire la nuit, je n'étais pas toujours tranquille (en particulier lorsque le lapin de ma fille se met en marche tout seul...). Michael Rowe a un style très fluide et assez puissant pour mettre en place au fil des pages une ambiance de plus en plus oppressante. La description de la maison permet également au lecteur de visualiser les lieux du récit avec beaucoup de détails, ce qui est prenant.

Ce qui m'a également surpris est le temps que met le récit à mettre en place Wild Fell, la maison à l'origine du roman. La première partie traite principalement du parcours du héros, Jamie : son enfance, son rapport avec son père, les raisons qui l'ont mené à Wild Fell... Cela permet au lecteur de mieux cerner le personnage.

Néanmoins, la dernière partie concernant la maison aurait pu être un peu plus longue à mon goût. Tout se passe très vite et la fin m'a semblé confuse. J'ai eu du mal à démêler le vrai du faux.

En bref, j'ai apprécié ma lecture et elle a suffisamment attisé mon intérêt pour que je me mette à lire d'autres ouvrages du même genre.