[AVIS] Patrice Verry - Le fou qui volait la tête en bas

Highlighted

[AVIS] Patrice Verry - Le fou qui volait la tête en bas

 
 
 
Transformée en vampire, Jessica a intégré le clan d’Orvano, un très vieux seigneur vampire basé près de Clermont-Ferrand. Celui-ci voit loin et nul n’a conscience de la complexité de ses desseins. Tandis que le caractère volontaire et le dynamisme de Jessica amènent les vampires là où Orvano le désire sans que Jessica s'en aperçoive, la guerre avec les humains se profile à l’horizon. Lorsqu’elle éclate, le monde se retrouve à feu et à sang, les deux camps rapidement débordés par l’apparition d’un troisième ennemi qui n’épargne personne : les Fous.
Devant l’ampleur de la menace, vampires et humains sont obligés d’enterrer la hache de guerre et de coopérer, tandis que la survie s’organise en sous-sol, seul endroit où les Fous ne se rendent pas. Et s’il existait un remède à cette folie qui permettrait de reconquérir la surface...?
 
 
 
 
 
 
 
Je ne suis plus vraiment attirée par les histoires de vampire. Après la vague Twilight, j'ai eu un trop-plein de ces créatures surnaturelles. Toutefois, selon le thème abordé et la manière dont le mythe du vampire est traité, je peux être intriguée et donc tentée par une lecture. C'est ce qui s'est passé avec ce roman.
En effet, ce qui m'a d'abord attiré dans Le fou qui volait la tête en bas est l'aspect géopolitique que l'auteur met en place. En soi, la créature surnaturelle passe en second plan dans l'intrigue. J'ai apprécié la manière dont Patrice Verry traitait ce mythe sans que ce soit le thème principal de son histoire. La géopolitique est l'intrigue principal avec notamment une question principale et essentielle dans notre société : comment deux peuples, deux cultures peuvent vivre ensemble dans un certain équilibre ? Patrice Verry apporte sa propre réponse.

Néanmoins, même si l'intrigue principale m'attirait, je n'ai pas été emballée plus que cela par ma lecture.

J'ai trouvé certains passages un peu longs et j'aurais voulu en savoir plus à d'autres moments (notamment ce qui se passe ensuite, après le dernier chapitre).
Les changements de points de vue m'ont également un peu perturbée. J'ai trouvé que certaines transitions étaient un peu confuses.
Enfin, mon plus gros problème avec cette histoire, ce sont ses personnages. En effet, je ne me suis attachée à aucun d'eux (sauf peut-être Yannick et encore...). Jessica m'a beaucoup agacé et il s'agit malheureusement du personnage principal. Les protagonistes Fabien et Rachel m'ont laissé indifférentes alors que cela n'aurait pas dû être le cas. Ce détachement est la raison principale expliquant pourquoi ce roman ne m'a pas emballée plus que cela et c'est assez dommage.

En bref, je ressors de cette lecture mitigée. J'ai passé un bon moment mais je crains d'oublier cette histoire au fil du temps.
 
1 RÉPONSE

Re: [AVIS] Patrice Verry - Le fou qui volait la tête en bas

Il m'arrive également ce type de réaction face à une lecture qui ne me satisface pas vraiment, dont les personnages m'agacent à divers degrès.

Par contre, j'aime ça car s'il y a une chose qui est pire je trouve c'est une lecture qui me laisse totalement indiférente ou que j'arrête tellement j'ai l'impression de perdre mon temps en mode lecture qui ne "sert à rien"...

Merci pour ce partage.

Lily Femme heureuse