[AVIS] Sarah Everett - La fille sans passé

RÉSOLU
Highlighted

[AVIS] Sarah Everett - La fille sans passé

 
 
 
Depuis qu’Addison a subi un accident, elle a des trous de mémoire et elle parle à un garçon qu’elle est la seule à voir. Est-elle en train de devenir folle ? Addison décide de s’inscrire à un programme médical qui est censé lui permettre de récupérer la mémoire. Mais rapidement, elle découvre que ce n’est pas sa première visite à la clinique : elle y est déjà venue pour effacer certains de ses souvenirs... Dont le souvenir d’un garçon. Qui est ce garçon ? Pourquoi l’a-t-elle effacé ? L’a-t-elle aimé ? Addison est prête à tout pour le retrouver et retrouver celle qu’elle a été...
 
 

Ce roman a été addictif. Avec le recul, je trouve que le début est un peu lent. L'intrigue principale met du temps à se mettre en place. Toutefois, j'ai enfilé les pages à une vitesse folle. Je ne pouvais pas me contenter d'un chapitre. J'avais envie de les enchaîner pour connaître le fin mot de l'histoire.

Parlons justement de cette fin (sans spoiler bien évidemment) ! J'avoue avoir été un peu déçue. Plus on avançait vers le dénouement de l'histoire, plus mon enthousiasme retombait. La fin n'est pas mauvaise en soi mais je m'attendais à autre chose, de plus surprenant. Les dernières pages ont sauvé un peu la mise.


L'intérêt de ce récit est son questionnement sur l'importance de la mémoire et du souvenir. Cela m'a rappelé un débat que j'avais eu pendant mes études supérieures à ce sujet. Doit-on se souvenir ? Quelle impact nos souvenirs ont sur nous ? Effacer un souvenir signifie-t-il toujours que l'on oublie également la douleur ?

L'histoire d'Addie a eu un écho sur ma propre histoire personnelle. Cependant, je n'aurais pas du tout pris les mêmes décisions qu'elle sur certains aspects.

La fille sans passé n'a pas été un coup de cœur mais une lecture agréable, addictive et qui m'aura fait prendre du recul par rapport à la notion de souvenir.
 
 
1 RÉPONSE
Solution

Re: [AVIS] Sarah Everett - La fille sans passé

 @PsychéeDélik merci pour cette chronique qui effectivement touchera ceux qui se posent des questions autour du souvenir...