Julien Blanc nous parle de son nouveau roman Touriste
Admin Comité de Lecture
Le 16 juin 2003, je poste des enveloppes dans une boite aux lettres à Briançon (Hautes-Alpes).  J’habite depuis quelques mois dans la ville-station de ski, où je travaille comme serveur à mi-temps. J’en ai profité pour écrire un livre qui romance le périple latino-américain que j’ai effectué l’année précédente. Je tremble légèrement au moment d’envoyer les manuscrits. Des bouteilles à la mer que personne ne prendra la peine d’ouvrir. Mais je n’ai rien à perdre. J’ai 26 ans. De longs mois plus tard,  un éditeur manifeste son intérêt. C’est inespéré, je saute de joie. Le 1er septembre 2005, Gringoland sort en librairie. Puis j’apprends que Cultura l’a sélectionné dans son programme de découverte de jeunes talents. Nouvelles cabrioles d’allégresse. La publication d’un roman modifie un parcours. Des lecteurs, des libraires, des jurés, des journalistes et des réalisateurs semblent s’intéresser aux choses que j’écris, seul, entre minuit et 4 heures du matin. Bien, je vais continuer. Le 13 mai 2011 sort Touriste, mon troisième roman, qui à bien des égards peut être considéré comme la suite de Gringoland. Le narrateur a grandi, mais sa soif de découverte n’est pas apaisée. Il voyage, il rencontre, il raconte. Son obsession géographique s’est même aggravée. Après le Mexique et les USA de Gringoland, il navigue entre l’Inde, la Colombie, la Chine, le Maroc, la Polynésie, le Brésil, Israël, Madagascar, le Mozambique et même la Suisse. A ce rythme là, j’aurai visité tous les pays du monde à l’horizon 2048 – car le narrateur, c’est moi, à peu de choses près. A cette date, je serai âgé de 72 ans et j’aurai publié 14 romans. Entre-temps, je serai devenu très très riche parce que Touriste se sera vendu à 17 millions d’exemplaires. Ne sachant que faire de mon argent, je rachèterai la chaine Cultura. Comme la gratitude n’est pas un vain mot pour moi, je triplerai immédiatement tous les salaires, sans oublier d’organiser des séminaires aux Maldives pour l’ensemble des employés. Chers libraires, nos destins sont liés : je compte sur vous. Julien Blanc-Gras Retrouvez toute l’actualité autour du roman sur Facebook : www.facebook.com/pages/TOURISTE-de-Julien-Blanc-Gras/181621098555798 Retrouvez ce livre sur Cultura.com



Julien-Blanc-Gras2.jpg