[Actu-interview] Nouveau concept - Le comptoir de peinture acrylique !
Community Manager

« Moins d’emballage, une urgence écologique et une priorité pour Cultura », tel est le leitmotiv de Benoît Mege,  Responsable packaging chez Cultura. Je le remercie vivement d’avoir pris le temps de répondre à mes questions pour en savoir plus sur cette thématique qui nous tient tous à cœur, et sur le développement d’un projet innovant et unique de « comptoir de peinture acrylique » qui a démarré au Cultura de Nîmes… Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir l’interview ci-dessous :

 

IMG_3944.JPG

 

 

  • Bonjour Benoît, peux-tu te présenter rapidement, et nous parler de ta mission de Responsable Packaging au LAB, siège social de Cultura ?

 

BENOIT MEGE.jpg

 

Je suis originaire de l’arrière-pays de Montpellier, au beau milieu de la garrigue et des cigales. Depuis toujours j’ai été sensibilisé à la fragilité de la nature et à sa protection. J’ai une formation académique d’école d’ingénieur spécialisée en emballage ainsi qu’une spécialisation en management du changement en entreprise issue d’une école de commerce. Avant Cultura, je travaillais comme ingénieur et acheteur chez Decathlon puis L’Occitane en Provence. En arrivant en 2016 chez Cultura, ma mission première fut d’accompagner les équipes dans la conception des emballages des produits à marque Talents (Marques propres de Cultura comme Shiver, Monali, Créalia).

 

  • Peux-tu nous en dire un peu plus sur l’implication de Cultura en terme de réflexion et d’actions menées sur la diminution des emballages ?

Notre politique de conception est simple. Si nous pouvons nous passer de l’emballage, nous le faisons. A l’inverse, si le produit nécessite un emballage pour des raisons de protection, de réglementation ou d’usage alors nous développons le « juste emballage ». Nous priorisons les matières premières non issues du pétrole (carton, papier) dans la mesure du possible, les emballages réutilisables et la possibilité à nos clients de voir et toucher les produits.

 

visuel-emballage.jpg

 

 

  • Je sais que sur le magasin Cultura de Nîmes, un nouveau concept est en cours : il s’agit du « comptoir de peinture acrylique ». Quelle est la genèse du projet ?

C’est en échangeant avec notre responsable marketing et notre chef de produits Beaux-Arts que nous avons lancé une étude de faisabilité permettant de proposer à nos clients d’acheter de la peinture, mais pas de l’emballage. L’idée vient de l’agroalimentaire qui est en avance dans le domaine du vrac liquide. La question était : pouvons nous nous aussi proposer ce service à nos clients ? En effet, dans le prix de revient d’un tube de peinture, la part du coût de l’emballage et l’étape de conditionnement est importante. En supprimant partiellement ces deux coûts, on peut réinjecter la valeur captée dans une solution écologique pour nos clients.

Le concept est donc à la fois économique et écologique. Il nous arrive d’employer le terme « écolonomique ».

 

  • Je sais que les Culturaddicts ont été sollicités pour répondre à un sondage. Plus de 150 personnes ont répondu. Peux-tu nous apporter quelques éclairages sur les grandes idées qui sont ressorties car cela a dû influencer vos choix et la direction à prendre dans ce projet. 

94% des clients interrogés ont répondus qu’ils seraient intéressés par un concept permettant d’acheter de la peinture en vrac et en particulier de l’acrylique fine. Nous avons voulu en savoir plus sur les raisons de cet engouement.  A la question "pourquoi achèteriez-vous de la peinture en vrac", les deux raisons principales furent : "acheter moins cher au litre ma peinture" et "acheter seulement la quantité dont j'ai besoin".   

Le comptoir à peinture répond à ces deux attentes, le client pouvant d’une part acheter moins cher au litre sa peinture du moment qu’il vient avec son emballage et d’autre part, comme pour des fruits et légumes en supermarché il peut se servir de la juste quantité dont il a besoin.

 

  • Peux-tu nous en dire plus sur le principe du « comptoir de peinture acrylique » ? 

Nous proposons une peinture acrylique fine fabriquée en France à un prix compétitif de 25 euros par litre hors emballage. Dès que le client utilise son propre contenant, il fait des économies! 

 

  • Peux-tu nous expliquer en quoi ce projet est réellement innovant et impactant dans nos nouvelles habitudes de consommation ?

Il y a tout d’abord une innovation technologique. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec notre partenaire pour parvenir à la meilleure solution pour distribuer de la peinture proprement et en toute sécurité.

Il y a aussi une innovation d’usage. Cultura est la première enseigne à se lancer dans un système de distribution de peinture acrylique en libre-service. C’est une nouvelle façon de concevoir sa pratique artistique, de faire sa part dans la protection de l’environnement.

 

  • Je sais que tu as beaucoup d’idées… Peux-tu nous parler d’un futur projet ?!

En 2020, avec les équipes de développement produits nous allons aller à la chasse à l’emballage inutile qu’il soit emballage de vente ou emballage de transport. De plus, nous avons l’ambition de supprimer des plastiques polluants comme le PVC et les coques blisters et les remplacer par des solutions alternatives. C’est une véritable transformation et un engagement fort pour Cultura.

 

Un grand merci à Benoit, à toute l'équipe du magasin de Nîmes, sans oublier toutes les équipes Cultura qui contribuent à ce projet innovant ! Partagez avec nous vos réactions à ce sujet ! 

 

J'en profite pour terminer par la thèmatique du "Bientôt Zéro Déchet" qui nous anime tous ici, et que vous allez pouvoir retrouver sur la communauté à travers un Dossier spécial regroupant des tutos, mais aussi un jeu concours "Bientôt Zéro Déchet" jusqu'au 2 février 2020 !  A gagner : la co-création de votre idée, des heures d'atelier et des livres ! 

 

bandeau_page_concours_zero_dechet_culturaCreas.jpg

 

 

3 Commentaires
Expert Créatif

Cœur Bravo pour ce beau projet et à toute l'équipe qui travaille sur ces questions essentielles pour participer à l'amélioration de notre consomation de façon plus écologique ! J'ai hate de découvrir ce système de distribution et de voir également les DIY proposés sur le concours "bientôt zéro déchets" ! Smiley clignant de l'œil

CréasTeam

Magnifique initiative !! J'espère que le concept aura du succès et pourra être étendu à l'ensemble des magasins Cultura. Oh que j'aime cette enseigne !!😍😍😍💖💖

Arpenteur

Très bonne idée. J'adore, c'est plus écologique et économique.