Réalisez mon premier projet en mosaïque
Expert Créatif

La mosaïque est un art créatif passionnant qui nécessite du temps, de la patience et de la minutie pour un résultat surprenant. Il est facile de personnaliser des objets du quotidien : des miroirs, des plats, des dessous de verre. Nous avons tenté de répondre à quelques questions pour vous aider à bien démarrer cette activité.

 

Comment s’initier à la mosaïque ?

Il existe de nombreux ouvrages explicatifs dédiés à la mosaïque. Selon les livres, trouvez des explications claires et détaillées sur les techniques de base, des dessins à reproduire ou encore des modèles.

Si vous avez besoin de quelques heures pour vous initier aux gestes de base, certains magasins Cultura proposent des ateliers « découverte ». Les animatrices pourront vous prodiguer astuces et bons plans pour bien démarrer. N’hésitez pas à consulter les ateliers disponibles dans le magasin Cultura proche de chez vous.

Quel est le matériel de base ?

Pour bien démarrer, vous aurez besoin : d’un support à décorer (assiette, miroir, plateau…), d’une pince à mosaïque pour les carreaux et la faïence, de la colle, du joint et des tesselles.

Quel type de tesselles utiliser ?

Il existe différents types de tesselles en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir : les galets, les tesselles pâte de verre (transparence), les carreaux de grès (faciles à découper), les émaux de Briare (résistants et colorés), la céramique…

Quelles sont les grandes étapes d’un projet ? 

1- Choisissez un support : assiette, dessous de verre, support en bois…

2- Dessinez sur le support votre motif. Dessinez ou recopiez un dessin existant. Vous pouvez aussi vous inspirer de modèles disponibles dans les livres.

3- Découpez les tesselles puis les placez sur le support. Quand vous êtes satisfait, appliquez une couche de colle sous les tesselles et les collez sur votre support. Quand l’œuvre est terminée, appliquez une couche de ciment pour combler le vide entre chaque tesselle. Avant que le ciment ne sèche, nettoyez bien les tesselles à l’aide d’un petit chiffon humide.

4- Les finitions. Vous pouvez peindre les parties du support sans mosaïque. Il est aussi possible d’appliquer une couche de résine pour protéger votre œuvre.

J’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ma première mosaïque. Cela nécessite de la patience et un peu de concentration mais le résultat en vaut la peine ! 




mosaique_aurelie.jpg