[Avis] Asynchrone - Fabien Clavel

Highlighted

[Avis] Asynchrone - Fabien Clavel

Asynchrone.jpg

 Il y a quelques jours j’ai eu la chance de recevoir deux livres des éditions Lynks en service presse, et je les remercie encore pour ces envois. J’aime beaucoup cette maison d’éditions, leur catalogue est vraiment intéressant et j’ai envie de lire une grosse majorité de leurs parutions. A peine reçus je me suis donc jetée sur le premier des deux livres, Asynchrone, que j’ai intégré dans le Pumpkin Autumn Challenge our valider le menu Automne Astral : Rêverons-nous de moutons électriques ?

 

Je ne connaissais pas la plume de Fabien Clavel avant ce roman, et j’ai été charmée. Dès les premières pages il a su éveiller mon intérêt, qui ne s’est jamais tari au fil de ma lecture. Asynchrone a été une vraie surprise pour moi, car je ne m’attendais pas du tout à découvrir une histoire comme celle-là à la lecture du résumé. On y parle de voyage dans le temps, de fin du monde et de sciences, avec quelques de références aux super-héros. Un cocktail gagnant pour moi (enfin sauf pour les sciences, mais on va parler dessuite).

 

J’ai fait un bac S, malheureusement pour moi Smiley surpris, alors j’ai eu droit à des centaines et des centaines d’heures de cours de physique. Et je détestais ça. Je n’ai jamais rien compris. Les forces, les ondes, les énergies, tout ça avait et a encore le don incroyable de m’ennuyer et de me faire décoller immédiatement vers d’autres cieux -____-°. Un enfer. Alors quand j’ai commencé à lire des mots agressifs et grossiers de physique, j’ai eu peur xD. Mais Fabien arrive à faire passer tout ça tout en douceur. Les explications sont simples, courtes, et un personnage fait toujours des parallèles avec des références de pop culture pour qu’on comprenne mieux, comme avec Dr. Manhattan, et ça passe tout de suite mieux. Donc si vous êtes comme moi, soyez rassurés, les sciences ont une place importante dans le roman, mais les explications et termes techniques ne représentent qu’une infime partie du texte, et ne sont jamais indigestes. Donc n’ayez pas peur.

 

L’intrigue est vraiment intéressante, et j’ai un faible pour les voyages dans le temps. J’aime les scènes à la Harry Potter 3, quand Harry et Hermione remontent le temps, et qu’on découvre que les actions décrites en début de roman sont les résultats de leurs actions dans le futur, comme le sauvetage de Buck (oui j’ai pas mis d’alerte spoil, mais je pars du principe que tout le monde a déjà lu Harry Potter, c’est la base ;p). Il se passe beaucoup de choses dans ce roman, il n’y a pas vraiment de temps mort, et on se questionne sans cesse. Qui sont les alliés de Chora, qui sont ses ennemis, parviendra-t-elle à mener à bien sa quête ? J’ai formulé beaucoup d’hypothèses durant ma lecture, et je suis contente d’avoir vu juste sur la fin. La seule chose qui m’a chagrinée c’est la conclusion de l’histoire justement. C’est un peu une happy end, et je ne m’attendais pas à ça. J’aurais aimé que Chora meure, qu’elle se sacrifie dans le vortex, qu’elle reste dans ce passé alternatif. J’aurais aimé un peu plus de drama. Que son ami en la voyant le dernier jour comprenne que c’est ce jour-là qu’elle va mourir, parce qu’il le sait, qu’elle lui a déjà dit et qu’il reconnaît sa tenue par exemple. Je voulais une fin dramatique. Je trouve que ça se prêtait parfaitement aux thèmes abordés dans l’histoire, qui ne sont pas tous positifs. Si on y parle d’amour, de famille et de confiance, on y parle aussi environnement, intérêts des grandes entreprises, innovation technologique et égoïsme. Le ton n’est jamais vraiment défaitiste, ni profondément joyeux. Même à la fin un doute plane sur les propos de la chef de la sécurité. C’est cette ambiguïté qui m’a plu tout au long de ma lecture, cette ambiance brumeuse, feutrée et mystérieuse.

 

Un second point un peu plus nuancé pour moi est l’héroïne. Si j’ai vraiment aimé avoir une héroïne gothique (il n’y en a pas assez dans les romans u_u), je n’ai pas ressenti grand chose pour elle, je ne me suis pas vraiment attachée. Elle n’était pas agaçante ni rien, mais elle était, disons un peu fade, peut-être pas assez développée. L’accent est plus mis sur l’intrigue principale que sur les personnages, et on passe un peu à côté de quelque chose selon moi.

 

EN BREF : Asynchrone est un roman très original avec une histoire peu commune et bien menée. La plume est efficace, simple et permet à tout le monde de comprendre les notions nécessaires à la lecture. Les péripéties sont intéressantes, mais la fin en happy end m’a un peu déçue. Je voulais plus de drame ^^. J’ai quand même bien aimé ce roman, et j’ai envie de découvrir d’autres œuvres de Fabien Clavel.

Les Livres de Flo
Les dernières discussions
Tout afficher >