[Avis] Les chroniques de la faucheuse - Mickaël Druart

[Avis] Les chroniques de la faucheuse - Mickaël Druart

Les Chroniques de la Faucheuse.jpg

 Les Chroniques de la Faucheuse est un recueil de nouvelles. Certaines mettent en scène la Grande Faucheuse, son assistante Josiane ou ses employés, et d’autres des hommes et des femmes, morts ou sur le point de le devenir. Dit comme ça, ça peut sembler bizarre. Mais c’est une vraie réussite. C’est un excellent recueil, plein d’humour et d’émotions, qui présente des histoires très différentes les unes des autres, dans des styles efficaces. J’ai beaucoup aimé ma lecture et j’ai passé un très bon moment, surtout avec la Grande Faucheuse, mon personnage préféré.

 

Le style de l’auteur est très efficace et il parvient dès l’introduction à nous embarquer dans son univers, ce qui n’est pas évident dans un recueil. Le livre commence par une interview de la Faucheuse et de Josiane. Et déjà j’ai ri. On découvre avec bonheur ces personnages. La Grande Faucheuse est un personnage cynique, hyper drôle, qui n’a pas sa langue dans sa poche, et qui aime bien se disputer avec Josiane. Les nouvelles qui la (ou le ?) mettent en scène sont plutôt humoristiques et m’ont vraiment fait rire. J’ai adoré celle de la réincarnation ! C’est l’une de mes préférées, je la trouve géniale ! Déjà l’histoire de base me plaisait bien, mais la fin m’a fait mourir de rire (jeu de mot facile je sais…) ! La Faucheuse dans toute sa splendeur, dans tout son génie. Un régal ! La Faucheuse nous offre son vrai visage, une créature condescendante, prétentieuse, un brin blasée et sadique, mais tellement drôle. Un super personnage, le genre que j’adore et qui fait tout le charme de ce roman.

 

Ces nouvelles rigolotes sont entrecoupées d’autres plus sérieuses, plus sentimentales et attendrissantes. Cette alternance est très bien dosée et nous fait passer par beaucoup d’émotions différentes, sans jamais nous ennuyer. L’histoire de l’homme immortel m’a beaucoup touchée. J’ai aimé cette vision de la vie qui nous est présentée, le point de vue différent, la beauté, la forêt, la tristesse… Une de mes nouvelles préférées, avec celle de Shirley Moore. Celle-ci a été un coup de cœur. En quelques pages Mickaël Druart arrive à nous construire une histoire qui tient la route, qui nous touche vraiment, et il arrive à rendre ses personnages cohérents, réels, et à nous attacher à eux. Cette histoire est si émouvante, si belle… J’en ai eu les larmes aux yeux. J’ai également aimé l’histoire d’Emilie, qui se déroule sur deux périodes, et qui est très douce, et que je vous invite vivement à découvrir.

 

Ce recueil peut parfaitement entrer dans le Pumpkin Autumn Challenge pour le menu Automne Douceur de Vivre: Un cinnamon roll et un chaï latte, à emporter s’il-vous-plaît.

 

EN BREF Ce recueil alterne des histoires très émouvantes sur les humains, morts ou mourants, et des histoires plus drôles qui mettent en scène la Grande Faucheuse. Les histoires nous font passer du rire au larmes, sans ennui, sans temps mort, c’est parfaitement dosé. La Faucheuse quant à elle m’a régalée de son humour noir et de son cynisme… un très bon livre que je conseille à tout le monde.

Les Livres de Flo
Les dernières discussions
Tout afficher >