Réelle de Guillaume Sire : le prince charmant est décédé

Réelle de Guillaume Sire : le prince charmant est décédé

Bonjour à tous ! 

 

Aujourd'hui je viens vous parler d'une épreuve non corrigée envoyée par Cultura que je remercie encore une fois. Il s'agit du roman Réelle de Guillaume Sire dont la sortie est prévue pour le 22 août

 

Un roman qui m'a tout de suite attirée de par sa couverture mais aussi son résumé. 

 

39453243_236353203734814_7621303627189059584_n.jpg

  

Enviée, choisie, désirée : Johanna veut être aimée. La jeune fille ne croit plus aux contes de fée, et pourtant… Pourtant elle en est persuadée : le destin dans son cas n’a pas dit son dernier mot. Les années 1990 passent, ses parents s’occupent d’elle quand ils ne regardent pas la télé, son frère la houspille, elle danse dans un sous-sol sur les tubes à la mode, après le lycée elle enchaîne les petits boulots, et pourtant… Un jour enfin, on lui propose de participer à un nouveau genre d’émission. C’est le début d’une étrange aventure et d’une histoire d’amour intense et fragile. Naissent d’autres rêves, plus précis, et d’autres désillusions, plus définitives.

 

Tout d'abord j'ai apprécié qu'il s'agisse d'un roman français, je n'en lit que très peu mais généralement ce sont des bons et celui-ci fait partie du lot.

L'avantage est que j'ai pu saisir les nombreuses les références à des lieux, des personnalités ou chansons ce qui m'a permis de rentrer encore plus profondément dans l'histoire et de vraiment visualiser le cadre où elle se déroulait. 

 

J'ai trouvé l'histoire en elle-même intéressante et surtout prenante, une fois qu'on a commencé les chapitres s'enchaînent et nous suivons Johanna dans sa quête incessante de succès et de reconnaissance. Je ne peux pas dire que c'est un personnage que j'ai aimé et auquel je me suis attachée.

Johanna donne l'impression d'être une éternelle enfant en quête du regard et de l'attention des autres : ses parents, ceux qui l'ont blessée, la Terre entière. 

 

Elle vit dans un monde fait de rêves et de fantasmes si bien que lorsque la réalité la rattrape on ne peut s'empêcher de la plaindre tout en se disant " je le savais mais elle, elle n'a rien vu venir. " 

 

Johanna est une sorte de Bovary des temps modernes, elle rêve du grand amour comme on en voit dans les contes mais au final la réalité est bien plus compliquée et très vite, elle comprend que c'est l'argent qui est essentiel si l'on veut vivre ce dont on rêve. 

 

De fille banale, on la voit monter les échelons mais on la suit aussi dans sa chute. Ce roman nous montre que rien n'est tout noir ou tout blanc, que la vie est une palette de couleurs complexe. Finalement, c'est la vraie vie que l'auteur nous dépeint.  

 

En bref, c'est un roman que j'ai énormément apprécié et que je ne peux que vous recommander à 100 %. Il n'est certes pas tout rose mais il possède un je ne sais quoi qui fait de lui un petit diamant à l'état brut qui nous montre aussi qu'il faut toujours s'accrocher à ce que l'on désire tout en nous montrant qu'il est parfois dangereux de tout faire pour obtenir ce que l'on veut.  

 

J'espère qu'il fera partie de votre wishlist ou PAL, je vous mets le lien juste ici pour ceux qui sont tentés. 

 

Julie. 

Les dernières discussions
Tout afficher >