Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

‎30-06-2023 11:09

Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Bonjour à toutes et à tous, 

 

Le 28 juin a eu lieu notre tant attendu café littéraire en compagnie de deux Louves du polar : Rosalie Lowie et Céline Servat. Si vous souhaitez en savoir plus sur le collectif des Louves du polar, je vous invite à consulter les interviews de Céline de Roany, Ophélie Cohen, Marlène Charine et Johana Gustawsson.

 

Cette rencontre était également l'occasion pour certains d'entre vous de découvrir Dernier été sur la côte et Internato

 

Pour les absents et les participants qui souhaitent garder une trace de cette superbe rencontre, nous vous avons préparé un rapide bilan des sujets abordés lors de cet échange et des questions posées par les membres. 

 

MASCOTTES (2).jpg

 

 

Voici quelques-unes des questions posées par les participants avec des résumés des réponses des autrices :

 

  • Par @Chyp : Pour Céline : Certaines scènes sont glaçantes et ne nous laissent pas indifférents en tant que lecteurs. En tant qu'auteur est-ce difficile d'écrire ces scènes ?

Céline Servat (CS) : Je dois être un peu sadique car certaines des Louves comme Ophélie, Cécile Cabanac ou Agathe disaient que cela peut être éprouvant mais pas pour moi ! Je suis contente quand j'écris des scènes de torture ahah ! C'est sûr que quand on est dans la peau des personnages c'est éprouvant et je peux trouver ce côté-là en relisant la scène mais quand je l'écris ça ne m'impacte pas, je pense plutôt à la mise en place.

 

Rosalie Lowie (RL) : J'écris des choses moins dures et j'ai plutôt tendance à suggérer car je trouve que c'est parfois un peu plus fort mais, en effet, lorsqu'on écrit c'est une émotion différente. On est dans deux états : l'écriture où on se lâche puis la relecture pendant laquelle on est lecteur.

 

  • Par @sauniercat79 : Au-delà de l'émotion il y a le côté technique, puisez-vous l'inspiration dans la presse ou les histoires vraies ? Qu'est-ce qui vous permet d'être suffisamment cohérente dans vos descriptions "techniques" ?

 

CS : Pour Internato, il y a une partie historique sur les dictatures et secrets de famille pour laquelle j'ai dû beaucoup me documenter. C'est encore plus le cas pour les deux autres opus, Norillag et Alambre. Je me suis appuyée sur ce qui est existant, je lis du polar et thriller depuis 15/20 ans et mon fils qui est en médecine m'oriente par exemple pour les autopsies. Ce qui est important c'est que ce soit crédible et de voir à quel moment l'esprit de la personne vacille. Je pense que si il n'y a pas de côté technique, ce n'est pas crédible.  

 

  • Par @LeaCultura : Est-ce que vous vous faites relire par quelqu'un du milieu du polar ? Comment fait-on pour tenir une enquête de A à Z ? 

 

RL : Tout dépend du niveau de détails mis dans l'enquête. Je ne suis pas policière donc je ne rentre pas dans le détail, je pense qu'on peut rester crédible sans être trop précis sur certaines choses. On peut se faire relire par des personnes qui ont l'expérience, les connaissances et nous avons Internet pour vérifier quelques éléments. 

Il ne faut pas oublier que ça reste un roman, on peut essayer d'aller sur des chemins un peu imaginaires. Je ne pars pas forcément de faits divers. 

 

  • Par @MAPATOU : Pierre Lemaitre a récemment dit dans une rencontre qu'il ne ferait plus de polar car si il mettait un élément qui ne paraissait pas crédible, il recevait des tas de mails et courriers. Pensez-vous que c'est de plus en plus difficile d'écrire du polar ?

 

CS : Je ne sais pas si les lecteurs sont plus exigeants mais la plupart ne lisent plus qu'un style. Je pense qu'il faut tout d'abord avoir l'exigence pour soi. On peut prendre des libertés comme le dit Rosalie mais il ne faut pas que ça soit "trop gros" sinon on sort le lecteur de l'histoire.

 

  • Par @Lectrix16 à Rosalie : Pour quand est prévue la parution du troisième, de la suite ? 

 

RL : La malédiction de Reggio sortira le 28 septembre ! Une partie démarrera en Calabre et viendra impacter la côté d'Opale où nous retrouverons Marcus. Il y aura un fil conducteur entre les trois histoires.

 

  • Par @CharlotteV : Ce troisième tome pourra-t-il se lire indépendamment de la suite ou le fil rouge sera t-il important ? 

 

RL : C'est mieux d'avoir lu les deux précédents. Dans l'équipe de Marcus il y a au moins 6 ou 7 intrigues, la troisième  partie vient un peu clore les deux premières.

 

  • Par @ameliecultura : Comment fonctionnez-vous pour l'écriture de vos personnages ? Écrivez-vous une bio avec leurs traits de personnalité et comment ils vont finir ? J'imagine que vous avez déjà posé certaines choses pour des personnages, surtout si des tomes 4 ou 5 sont prévus ! 

 

RL : Pas pour ma part, en côtoyant des auteurs je remarque qu'on est tous assez différents. J'ai des petites idées que je densifie ensuite. Je fais un synopsis mais au cours de l'écriture je m'écarte et de nouvelles idées viennent et évoluent. 

 

CS : Je n'ai pas non plus de choses très figées. Les personnages font un peu leur vie et évoluent au fur et à mesure de notre écriture. 

 

  • @MAPATOU : Aimeriez-vous une adaptation sous forme de film ou série ? 

 

RL : Il y a une grande mode d'adaptations et c'est une fierté mais il faut s'en détacher et accepter des acteurs qui sont éventuellement choisis.

 

CS : Des lecteurs m'ont dit que Internato pourrait être adapté. Dans ma tête Gustave était un peu Gaspard Ulliel ! Concernant l'adaptation audio, j'imaginais certaines phrases prononcées autrement. C'est en effet difficile de se détacher. 

 

  • Par @LeaCultura : Vous faites toutes les deux parties du collectif des Louves du polar. Comment avez-vous connu ce collectif ? Comment êtes-vous entrées dedans ? Qu'est-ce que ça vous apporte ?

 

CS : Céline Denjean m'avait palé du projet donc je me suis présentée. Il y a un côté sororité et collectif très intéressant. Ça permet aussi de se relire, de se filer des tuyaux...

 

RL : Je partage totalement ce avis. J'étais avant RH dans la métallurgie, dans un milieu masculin et j'ai œuvré toute ma carrière à essayer de féminiser les emplois et de rendre visibles les femmes. J'ai toujours été très sensible à ça. Je trouve également merveilleux cette notion de sororité et d'entraide car être auteur c'est quad même être très seul. On gagne à s'entraider et échanger. 

 

  • Par @Hermine_ : Quelles ont été vos inspirations ?

 

CS : Je me suis beaucoup inspirée pour mes nouvelles par des faits historiques et mon travail d'assistante sociale. Sans prendre une situation précise, je m'appuie sur le quotidien des personnes. 

 

RL : Mon inspiration peut être une personne que je croise, une phrase que j'entend, des éléments de ma vie de famille comme pour le deuxième roman que j'ai publié. Il n'y a pas de règle. 

 

  • Par @CharlotteV : Et est-ce que d'autres écrivain(e)s vous inspirent ? 

 

CS : On est inspiré par ce qu'on lit sans pour autant tenter de reproduire. C'est la somme de ce qu'on est, ce qu'on lit et de notre imaginaire qui fait ce qu'on écrit.

 

RL : Je n'ai pas forcément d'auteurs en particulier qui m'inspirent. Je dis souvent que c'est le club des cinq qui m'a donné le goût de la lecture et l'envie d'écrire. J'ai adoré Agatha Christie, les sœurs Brontë, Steinbeck, Dumas... Je pense qu'il faut lire pour se nourrir des richesses de la plume et des techniques. 

 

  • Par @MAPATOU : Étre publié est parfois un parcours du combattant. Qu'est-ce qui va a donné envie d'aller jusqu'au bout ? 

 

RL : Depuis petite je veux devenir écrivain mais je n'avais pas confiance en moi. Lorsque ma fille est arrivée dans ma vie il y a 22 ans, je lui lisais des histoires et j'inventais. L'envie d'écrire et d'être lue est revenue. 

 

CS : J'écrivais au lycée des poèmes assez noirs et des nouvelles mais je n'imaginais même pas pouvoir être publiée. J'ai montré mes textes à ma libraire et à un imprimeur qui m'a dit qu'il ne pouvait rien faire. Je continuais d'écrire mais beaucoup moins. 

Mon frère a ensuite été approché pour écrire un recueil et m'a proposé qu'on l'écrive ensemble. On a donc écrit une nouvelle où l'hologramme de Mélenchon se retrouvait face à Lénine ! Suite à une bonne critique on a voulu continuer à écrire ensemble et j'ai eu l'idée d'Internato. En voyant qu'il ne faisait pas sa partie (le côté historique), j'ai tout écrit moi-même ! Je l'ai ensuite envoyé et j'ai reçu plusieurs propositions. 

 

  • Par @LeaCultura : Céline avez-vous une actualité à venir ?

 

CS : Je suis en train de finir d'écrire mais je ne sais pas pour quand cette actualité est prévue ahah !

 

  • Par @clo73 : Quels sont vos derniers coups de cœur littéraires ?

 

CS : Pour ne vous parler que des derniers je vais citer Somb et Je suis le feu de Max Monnehay et Rosine de Sandrine Cohen.

 

RL : J'ai beaucoup aimé Somb aussi et Bluebird de Geneviève Damas.

 

 

Merci à l'ensemble des participants à cette rencontre littéraire passionnante @clo73 @ameliecultura @sandryon @IsaPouteau @Lectrix16 @LeaCultura @sauniercat79 @rpouriel et à nos deux invitées @RosalieL et @celine3181 et à @Chyp sans qui cette rencontre n'aurait pas eu lieu !

 

🐺 Si vous avez Instagram, je vous recommande d'aller suivre Rosalie (@rosalielowie) et Céline (@celine_servat) pour être tenus au courant de leurs dernières actualités et de leurs déplacements. 🐺

7 Réponses 7
‎29-06-2023 17:25

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Merci infiniment @CharlotteV pour ce compte-rendu ! Déçue de ne pas avoir pu être avec vous.

‎30-06-2023 07:37

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Un très agréable moment de partage Merci @CharlotteV @LeaCultura pour ce café littéraire.

Vivement le prochain.

‎30-06-2023 08:30

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Merci @CharlotteV pour ce retour d'interview qui pallie le bug technique que j'ai eu et qui m'a empêchée de participer Smiley frustré!

‎30-06-2023 09:44

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

@soff78 Je me doutais bien que tu avais eu un empêchement car tu as lu il me semble l'un des deux ouvrages ? 

‎30-06-2023 09:46

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

@CharlotteV et @LeaCultura ainsi que les membres de la communauté pour ce chouette moment ! Cœur

 

‎30-06-2023 15:16

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Merci @CharlotteV pour ce compte-rendu détaillé de cette jolie rencontre. 

Merci @RosalieL et @celine3181 pour votre disponibilité et cet échange passionnant. 

‎04-07-2023 12:09

Re: Bilan de notre café littéraire avec Rosalie Lowie et Céline Servat ! 🐺

Merci Charlotte pour ce riche retour de ce café littéraire.

J'ai vraiment passé un bon moment, je trouve ça très intéressant de découvrir les coulisses d'un roman. C'est un peu comme passer de l'autre côté. 

J'ai apprécié le fait d'avoir 2 auteures, ce qui permet d'avoir des retours différents aux questions.

A quand le prochain???

 

Les dernières discussions
Tout afficher >
Bel essai historique traitant avec finesse et talent de l'influence décisive de la civilisation arabo-musulmane sur la p...
C’est l’histoire d’un type qui veut absolument faire l’amour avec une fille. Mais il en est empêché en permanence. Soit ...
Cette histoire nous transporte à Amsterdam en 1943. Hanneke est jeune fille qui en plus d'aider son patron  gérant ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >