Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

‎07-01-2024 19:13

Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Bonjour à toute la communauté nouveau Top 10 des ventes en Littérature pour ouvrir l'année. Vous pouvez aussi retrouver les avis des membres de la communauté quand c'est possible sur certains livres de ce classement. Quelles livres vous fait envie ? Avez vous découvert l'une de ses intrigues ?

Quelques surprises dans ce nouveau classement. 

 

 

 

 

3_9782378803759_1_75.jpg1.Veiller sur elle de Jean-Baptiste Andrea  l'avis de @Lex_libris 

Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains.

Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne.

Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ?

 

 

 

 

 

1_9782818058268_1_75.jpg2.Triste tigre de Neige Sinno retrouver l'avis de @JG69 

J'ai voulu y croire, j'ai voulu rêver que le royaume de la littérature m'accueillerait comme n'importe lequel des orphelins qui y trouvent refuge, mais même à travers l'art, on ne peut pas sortir vainqueur de l'abjection. La littérature ne m'a pas sauvée. Je ne suis pas sauvée.

 

 

 

 

 

 

21_9782072958168_1_75.jpg3.Le mage du Kremlin de Giuliano Da Empoli retrouver l'avis de @mariette32 

On l'appelait le « mage du Kremlin ». L'énigmatique Vadim Baranov fut metteur en scène puis producteur d'émissions de télé-réalité avant de devenir l'éminence grise de Poutine, dit le Tsar. Après sa démission du poste de conseiller politique, les légendes sur son compte se multiplient, sans que nul puisse démêler le faux du vrai. Jusqu'à ce que, une nuit, il confie son histoire au narrateur de ce livre...
Ce récit nous plonge au coeur du pouvoir russe, où courtisans et oligarques se livrent une guerre de tous les instants. Et où Vadim, devenu le principal spin doctor du régime, transforme un pays entier en un théâtre politique, où il n'est d'autre réalité que l'accomplissement des souhaits du Tsar. Mais Vadim n'est pas un ambitieux comme les autres : entraîné dans les arcanes de plus en plus sombres du système qu'il a contribué à construire, ce poète égaré parmi les loups fera tout pour s'en sortir.
De la guerre en Tchétchénie à la crise ukrainienne, en passant par les Jeux olympiques de Sotchi, Le mage du Kremlin est le grand roman de la Russie contemporaine. Dévoilant les dessous de l'ère Poutine, il offre une sublime méditation sur le pouvoir.

 

 

 

La tresse.jpeg4.La tresse de Laetitia Colombini retrouver l'avis de @LaetDel 

Trois histoires de femmes aux destinées très différentes

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

 

 

80_9782234093966_1_75.jpg5. Son odeur après la pluie de Cédric Sapin-Defour l'avis de @ledivandebibi 

C'est une histoire d'amour, de vie et de mort. Sur quel autre trépied la littérature danse-t-elle depuis des siècles ? Dans Son odeur après la pluie, ce trépied, de surcroît, est instable car il unit deux êtres n'appartenant pas à la même espèce : un homme et son chien. Un bouvier bernois qui, en même temps qu'il grandit, prend, dans tous les sens du terme, une place toujours plus essentielle dans la vie du narrateur. Ubac, c'est son nom (la recherche du juste nom est à elle seule une aventure), n'est pas le personnage central de ce livre, Cédric Sapin-Defour, son maître, encore moins. D'ailleurs, il ne veut pas qu'on le considère comme un maître. Le héros, c'est leur lien. Ce lien unique, évident et, pour qui l'a exploré, surpassant tellement d'autres relations. Ce lien illisible et inutile pour ceux à qui la compagnie des chiens n'évoque rien. Au gré de treize années de vie commune, le lecteur est invité à tanguer entre la conviction des uns et l'incompréhension voire la répulsion des autres ; mais nul besoin d'être un homme à chiens pour être pris par cette histoire car si pareil échange est inimitable, il est tout autant universel. Certaines pages, Ubac pue le chien, les suivantes, on oublie qu'il en est un et l'on observe ces deux êtres s'aimant tout simplement. C'est bien d'amour dont il est question. Un amour incertain, sans réponse mais qui, se passant de mots, nous tient en haleine. C'est bien de vie dont il est question. Une vie intense, inquiète et rieuse où tout va plus vite et qu'il s'agit de retenir. C'est bien de mort dont il est question. Cette chose dont on ne voudrait pas mais qui donne à l'existence toute sa substance. Et ce fichu manque. Ces griffes que l'on croit entendre sur le plancher et cette odeur, malgré la pluie, à jamais disparue.

 

 

 

72_9782253940920_1_75.jpg6.Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi : l'avis de @Kittiwake 

Dans une petite ruelle de Tokyo se trouve Funiculi Funicula, un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud. Quatre femmes vont vivre cette singulière expérience.Vendu à plus d'un million d'exemplaires au Japon, traduit dans plus de trente pays, le roman de Toshikazu Kawaguchi a touché les lecteurs du monde entier.Ce délicat roman introspectif est aussi une belle réflexion sur le temps qui passe, et il s'en dégage une douce philosophie qui nous incite à vivre pleinement le présent. Bernard Babkine, Madame Figaro.Un roman émouvant sur le pardon, l'amour, la mémoire. Tout simplement éblouissant. Léa Herrmann, Nice Matin.Traduit du japonais par Miyako Slocombe.

 

 

 

13.jpg7. 13 à table 2024 : 

J'ai dix ans !
13 à table ! a dix ans déjà.
Plus que jamais les Restos du Cœur ont besoin d'aide.
Cette année encore, 15 auteurs offrent une nouvelle pour que vous puissiez offrir des repas.
Le thème de ce recueil coulait de source : J'ai dix ans.
Avec l'aimable autorisation d'Alain Souchon et Laurent Voulzy.

 

 

 

 

48_9782234092525_1_75.jpg8.La prochaine fois que tu mordras la poussière de Panayotis Pascot mon avis 

« Ce livre me fait peur. Le processus a été douloureux. Mon père nous a annoncé qu'il n'allait pas tarder à mourir et je me suis mis à écrire. Trois années au peigne fin, mes relations, mes pensées paranoïaques, mon rapport étrange à lui, crachés sur le papier. Je me suis donné pour but de le tuer avant qu'il ne meure. C'est l'histoire de quelqu'un qui cherche à tuer. Soi, ou le père, finalement ça revient au même. »Panayotis Pascot s'attaque d'une plume tranchante et moderne à trois thématiques qu'il tisse pour composer un récit autobiographique aussi acide qu'ultralucide. La relation au père, l'acceptation de son homosexualité et la dépression s'enchevêtrent ici dans un violent passage à l'âge adulte. Mais la lumière en sort toujours, d'un regard, d'une façon d'observer le quotidien avec autant de tendresse et d'humour que de clairvoyance.

 

 

 

 

8_metadata-image-71730247.jpeg9.L'enragé de Sorj Chalandon  l'avis de @Ganabook29 

En 1977, alors que je travaillais à Libération, j'ai lu que le Centre d'éducation surveillée de Belle-Île-en-Mer allait être fermé. Ce mot désignait en fait une colonie pénitentiaire pour mineurs. Entre ses hauts murs, où avaient d'abord été détenus des Communards, ont été « rééduqués » à partir de 1880 les petits voyous des villes, les brigands des campagnes mais aussi des cancres turbulents, des gamins abandonnés et des orphelins. Les plus jeunes avaient 12 ans.

Le soir du 27 août 1934, cinquante-six gamins se sont révoltés et ont fait le mur. Tandis que les fuyards étaient cernés par la mer, les gendarmes offraient une pièce de vingt francs pour chaque enfant capturé. Alors, les braves gens se sont mis en chasse et ont traqué les fugitifs dans les villages, sur les plages, dans les grottes. Tous ont été capturés. Tous ? Non : aux premières lueurs de l'aube, un évadé manquait à l'appel.
Je me suis glissé dans sa peau et c'est son histoire que je raconte. Celle d'un enfant battu qui me ressemble. La métamorphose d'un fauve né sans amour, d'un enragé, obligé de desserrer les poings pour saisir les mains tendues. 

 

 

 

 

25_9782221271308_1_75.jpg10 .Proust roman familial de Laure Murat   Un texte qui médite sur le pouvoir émancipateur de la littérature, qui est aussi un pouvoir de consolation et de réconciliation avec la vie.

- Rentrée littéraire 2023 - Toute mon adolescence, j'ai entendu parler des personnages d' À la recherche du temps perdu, persuadée qu'ils étaient des cousins que je n'avais pas encore rencontrés. À la maison, les répliques de Charlus, les vacheries de la duchesse de Guermantes se confondaient avec les bons mots entendus à table, sans solution de continuité entre fiction et réalité. Car le monde révolu où j'ai grandi était encore celui de Proust, qui avait connu mes arrière-grands-parents, dont les noms figurent dans son roman.

J'ai fini, vers l'âge de vingt ans, par lire la Recherche. Et là, ma vie à changé. Proust savait mieux que moi ce que je traversais. il me montrait à quel point l'aristocratie est un univers de formes vides. Avant même ma rupture avec ma propre famille, il m'offrait une méditation sur l'exil intérieur vécu par celles et ceux qui s'écartent des normes sociales et sexuelles.

Proust ne m'a pas seulement décillée sur mon milieu d'origine. Il m'a constituée comme sujet, lectrice active de ma propre vie, en me révélant le pouvoir d'émancipation de la littérature, qui est aussi un pouvoir de consolation et de réconciliation avec le Temps.

 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
Cultura Auxerre
7 Réponses 7
‎08-01-2024 11:38

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Un top qui n'est pas vraiment surprenant ! Ce sont surtout les prix d'automne et les gros romanciers. J'avoue qu'aucun des livres ne m'attire plus que ça. J'ai déjà lu Triste tigreLa prochaine fois que tu mordras la poussière, Veiller sur elle et vu La tresse au cinéma !

‎08-01-2024 13:59

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

@spitfire89 @CharlotteV Sans surprise en effet. mais ce qui est bien dans ce top, ce sont des ouvrages très différents s'adressant à un large public. 

‎08-01-2024 14:04

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

@CharlotteV  et @clo73  on peu noter le retour du mage du Kremlin absent du classement depuis plusieurs mois et qui vient de sortir en poche. 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎08-01-2024 14:54

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Bonne nouvelle, @spitfire89 ! cela fait un moment que je veux le lire, en poche il me sera plus accessible... J'ai lu "Veiller sur elle " et pour une fois j'ai adoré le Goncourt!...

‎08-01-2024 17:15

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Merci pour cette liste de lectures passionnantes @spitfire89  Il m'en reste encore pas mal à lire et ils me font tous envie

‎08-01-2024 18:34

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Merci @joëllette16 pour ce retour pour ma part je suis dans le même cas que @IsaPouteau . 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎09-01-2024 20:19

Re: Janvier 2024 : Top 10 ventes en Littérature

Dans cette liste, Il faut que je lise" L 'enragé " et peut-être " Tant que le café est encore chaud ".

Merci @spitfire89 .

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Dojoji Yukio Mishima   À travers quatre textes révélant l’éventail des talents narratifs de Mishima, le ...
Londres, 1872. Selena, jeune veuve et duchesse de Lushing, n'avait jamais connu la passion. Jusqu'à ce qu'Aiden Trewlov...
Deux morts suspectes perturbent le séjour d'Aggie dans une petite ville thermale du Yorkshire. Des jardins du somptueux ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >