Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

‎09-12-2022 14:46

Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Bonjour à toutes et à tous, 

 

Nous reprenons notre présentation de genres littéraires méconnus pour vous faire découvrir aujourd'hui un sous-genre du manga. Nous vous parlions précédemment du cosy mystery et de la climate fiction ! Place désormais à un sujet qui est un peu plus dans mes cordes, le genre Furyô !
 

10_March_040.jpg

 

  • Pour commencer, comment s'y retrouver dans les différents genres de mangas ? 

 

Tout d'abord, démêlons ce sac de nœuds que sont les différentes grandes catégories de manga. Pour être publiés au Japon, les mangas doivent obligatoirement appartenir à une ligne éditoriale et celles-ci sont très genrées. Ces catégories avaient été créées pour définir la cible vers laquelle va se diriger la publication, et dans quel magazine de pré-publication l'œuvre va pouvoir se trouver. 

 

Les trois principales sont les Shonens, les Seinen et les Shojos (c'est à ce moment que vous mal de crâne commence !). Pour faire très court :
  • les Shonens (Naruto, One Piece, Dragon Ball), caractérisés la plupart du temps par un héros masculin courageux, sont destinés à des jeunes garçons adolescents 
  • les Shojos (Nana, Sailor moon, Fruits basket), qui nous présentent bien souvent des romances, sont destinés à un public féminin et adolescent 
  • les Seinen (L'attaque des titans, Berserk), un peu plus violents, sanglants, et avec des thématiques plus graves, sont destinés quand à eux à un public de jeunes adultes 

 

BIEN ÉVIDEMMENT, chacun peut lire absolument ce qu'il veut et ignorer ces étiquettes que nous pouvons juger d'un peu dépassées. 

 

  • Mais du coup, qu'est-ce que le Furyô ? 

 

Maintenant que vous avez les clés pour comprendre comment découper grossièrement le manga, allons plus loin avec le sous-genre du jour : le Furyô ! 

 

Ce terme désigne les jeunes voyous au Japon, la petite délinquance. Ce sont des histoires liées de près ou de loin aux yakuzas, nous sommes souvent en compagnie d'une bandes de lycéens rebelles et de gang de motards à l'image de GTO par exemple. Les personnages sont souvent représentés avec les cheveux décolorés ou coiffés en banane.  
 
Il y avait en 1960 au Japon une volonté de casser les codes et d'aller à contre-courant des histoires plus enfantines tendances de type Astro Boy. En mettant en avant des personnages maltraités par la vie, à la morale bancale, ce manga tranchait avec ce qui avait été vu jusque-là et venait casser les codes en nous offrant des sortes d’antihéros. Un nouveau héros est né. Ce genre est tout d'abord la représentation d'une réalité sociale au Japon,  C'est pour cette raison qu'il était perçu comme plutôt de niche et commercialement compliqué en France depuis deux décennies, même si les lecteurs français apprécient l’attitude du bad boy au grand cœur. Récemment, cela a tendance à changer avec le fort succès de Tokyo revengers.

 

  • Par quelles séries commencer pour découvrir au mieux les mangas "Furyô" ?

 

The fable T1 de Katsuhisa Minami

 

71_9782811657079_1_75.jpgRésumé : Muni de son arme favorite, un pistolet Nighthawk couleur anthracite, «Fable» est un tueur professionnel craint de toute la pègre japonaise. Hommes politiques, mafieux, personnalités publiques... Ce génie de l'assassinat peut envoyer n'importe laquelle de ses cibles six pieds sous terre. Et en six secondes, si le coeur lui en dit. Sauf qu'un beau jour, son commanditaire lui ordonne de tout mettre en pause et de mener la vie d'un citoyen ordinaire, dans la planque d'un clan de yakuzas à Osaka. Interdiction de tuer ou d'attaquer qui que ce soit pendant une année entière. Pour cette arme humaine au tempérament imprévisible, entourée de criminels à la gâchette facile, c'est le plus dur des contrats qui commence...

 

 

Tokyo revengers T01 de Ken Wakui

 

34_9782344035290_1_75.jpgRésumé : À 26 ans, Takemichi a le sentiment d'avoir déjà raté sa vie. Vivotant de petits boulots ingrats tout juste bons à payer le loyer d'un studio miteux, il se lamente sur le désert de sa vie amoureuse lorsqu'il apprend la mort de Hinata, la seule petite amie qu'il ait eue... La jeune fille et son frère ont été les victimes collatérales d'un règlement de comptes entre les membres d'un gigantesque gang, le Tokyo Manji-kai. Encore sous le choc, Takemichi est à son tour victime d'un accident qui le ramène inexplicablement 12 ans en arrière, lorsqu'il était au collège et se donnait des airs de mauvais garçon. Et si c'était pour lui l'occasion de sauver Hinata ? Mais en tentant de modifier le futur, Takemichi se retrouvera inexorablement mêlé aux complots se tramant autour du Tokyo Manji-kai et de son charismatique et mystérieux leader...

Que vous soyez fans de GTO, Bleach ou Erased, Tokyo Revengers saura combler vos attentes. Ken Wakui, maître incontesté des manga de furyo au Japon, signe ici l'oeuvre la plus ambitieuse de sa carrière. Tout en soignant la description de l'univers des racailles japonaises dans laquelle il excelle déjà, il mène d'une main de maître un scénario complexe mêlant voyage dans le temps, thriller et baston. S'y ajoutent des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres pour faire de Tokyo Revengers l'une des plus belles surprises shônen de ces dernières années !

 

 

Rokudenashi blues T01 de Masanori Morita

 

50_9782811668310_1_75.jpgRésumé : Taison Maeda se réjouit de débarquer au lycée Teiken ! Mais la joie du garçon est de courte durée : dès la rentrée, il frappe un professeur par mégarde et se fait renvoyer quelques jours... À son retour, Maeda et ses deux acolytes, Katsuji et Yoneji, se retrouvent rapidement pris dans l'embrouille qui oppose le groupe des supporters et le club de boxe. Les nouveaux élèves vont vite se faire connaître, et surtout, tenter de se faire respecter. Une tâche bien compliquée, surtout lorsque Hatanaka, le capitaine du club de boxe qui avait été exclu, revient au bahut...

 

 

 

 

Gto - Great teacher onizuka T1 de Tôru Fujisawa

 

9782811634827-001-T.jpegRésumé : Ancien voyou, chef de gang, Eikichi Onizuka décide un jour de devenir prof. Sa vocation n'a rien de pédagogique. Ce qu'il veut, c'est pouvoir sortir avec les étudiantes du lycée où il travaille... Seulement, son sens de l'honneur et de la justice risquent finalement d'en faire un enseignant hors pair.

 

 

 

 

 

 

 

Prisonnier riku T1 de Shinobu Seguchi

 

13_9782369740247_1_75.jpgRésumé : Dix ans déjà qu'une météorite s'est écrasé sur Tokyo, séparant la métropole en deux : d'un côté, une ville réservée aux riches, de l'autre, un terrible bidonville, véritable zone sinistrée et de non-droit. C'est là que vit le jeune Riku. Malgré un quotidien difficile, il prend la vie comme elle vient, aux côtés de son grand-père. Mais quand ce dernier est assassiné, car il voulait révéler au peuple les magouilles et trafics des grandes institutions, le quotidien du pauvre Riku bascule... en enfer !! Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, on l'envoie dans une prison de haute sécurité, aux côtés de terribles gangsters et autres chefs de gang. Il y devient très vite la tête de turc de ses co-détenus. Et pourtant... grâce à sa rage, à son envie de survivre, mais surtout celle de venger son grand-père en dévoilant au monde la réalité du système, il devra trouver en lui la force pour faire sa place au sein de la prison... et peut-être même de s'en évader ?

 

Alors, connaissiez vous les mangas "Furyô" ? En avez-vous déjà lus ?

14 Réponses 14
‎09-12-2022 13:22

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Bonjour @CharlotteV, merci pour ta chronique j'ai déjà eu l'occasion de lire GTO et Tokyo Revengers, par contre le terme Furyô m'échappée. 

Sa serai une bonne idée que tu continu d'autres chroniques de ce genre avec de nouveaux genres ou lexique de l'univers manga. Smiley clignant de l'œil


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
‎09-12-2022 13:30

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Merci pour votre présentation détaillée @CharlotteV des différents types de mangas japonais;en ce qui concerne les mangas pour adultes  je dois avouer que ce qui m'intéresse avant tout c'est leur graphisme et pas trop les histoires qu'ils racontent...

 Quant au dernier genre que vous décrivez, le Furyô, je ne connais pas du tout et les couvertures ne m'attirent pas spécialement...cela semble être plutôt violent, non?

‎09-12-2022 13:49

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Je suis très difficile en termes de mangas et de BD. Les premiers sont très compliqués à lire pour moi car j'ai rapidement des maux de tête qui s'installent lorsqu'il y a trop d'informations à lire ou à regarder. C'est pour ça que même les mangas Pokémon sont illisibles pour moi. Les deux seuls pour l'instant qui ne m'ont pas provoqué cela sont A silent voice et Death Note. Je ne connaissais donc pas le style Furyo.

‎09-12-2022 14:29

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Voilà un genre que je ne connais pas du tout @CharlotteV alors tes explications sont les bienvenues.

 

‎09-12-2022 14:48

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Merci beaucoup pour ton article très intéressant @CharlotteV

Je suis novice en matière de mangas et je découvre le sous-genre des Furyô grâce à toi.

‎09-12-2022 17:02

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

@spitfire89 Comme toi j'ai lu ces deux mangas (mais je ne suis pas à jour pour Tokyo Revengers qui touche à sa fin au Japon) ! Ce serait chouette, j'attend de voir si ça intéresse la communauté (j'ai adoré faire cet article).

 

@joëllette16 Les graphismes varient énormément dans les Furyos même la plupart sont dans des styles assez old school comme GTO ou prisonnier Riku. D'un tout autre genre, je conseille Vagabond pour les graphismes. Effectivement, c'est assez violent comme genre, si on est sensible mieux vaut passer son chemin Smiley heureux

 

@deepestblue C'est marrant car Death Note est tout de même assez fourni en informations (mais c'est très riche, un très bon manga). Pour des mangas un peu dans le style de A silent voice (le film d'animation est très bien aussi), je conseille Je veux manger ton pancréas.

 

@soff78 Merci pour ce retour !

 

@LeaCultura Merci Léa, j'espère faire découvrir le genre à un maximum de membres.

‎09-12-2022 20:23

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

Merci pour cet article à la fois complet et accessible. Il est sur que les codes de l’art du manga peuvent être complexes pour les occidentaux 

‎10-12-2022 09:43

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

@CharlotteV Effectivement, "Je veux manger ton pancréas" a l'air très intéressant. Tout comme le manga "Le sablier."

‎10-12-2022 15:21

Re: Les mangas Furyô : gangs et yakuzas en dessin !

@CharlotteV Merci. Ton article est très intéressant. Je ne connais pas grand chose dans cette catégorie car je n'en lis pas contrairement à mes enfants qui aiment beaucoup lire des mangas. 

Mon fils lit des mangas dans la catégorie : les Shonens et ma fille est dans la catégorie : les Shojos.

Ce sont des catégories très genrées en effet….

Les dernières discussions
Tout afficher >
  Becky aime la poésie et Les la peinture, et si la vie ne leur a pas fait de cadeau, c’est ensemble qu’ils envisa...
Gen poignarde Nagi et tente de la tuer. Puis, bien malgré lui, il avoue à Reiji qu'il est amoureux de lui et tente de l'...
La mère de Renji, Yûko tente de mettre fin a ses jours en se jetant sous la voiture de Yuri après avoir poignardé son fi...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >