AVIS : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres

‎18-03-2021 16:41

AVIS : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres

En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l'aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l'école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

Dans sa nouvelle saga Vampyria, Victor Dixen compose une uchronie baroque et horrifique, entre jeux de masques paranoïaques et frissons d'épouvante. Une plongée en apnée dans les ombres d'un Grand Siècle qui ne veut pas mourir. Une épopée palpitante aux confins de l'espace et du temps.

 

Vampyria.jpg

 

Mon avis :

Après avoir lue la sage Phobos du même auteur, au moment ou la quatrième de couverture est arrivée devant mes yeux, j’étais dans l’obligation de me le procurer et de le lire.

Et je n’ai pas regretté, à aucun moment.

J’ai passé un excellement moment avec ce premier tome. Nous allons suivre l’histoire de Jeanne, qui va se retrouver propulsée dans une école ayant pour but de former des jeunes nobles. Jeanne ne vient pas d’une famille noble mais d’une famille de roturiers. Je ne vous dévoilerais pas le pourquoi du comment afin de ne pas spoiler le livre mais elle va rapidement découvrir que les apparences sont très souvent trompeuses. Les alliés peuvent devenir des ennemis comme l’inverse.

Il ne faut faire confiance à personne au sein de la Cour.

L’histoire se passe à une époque que je trouve très intéressante. Tout est bien exploité dans ce livre. Nous y découvrons des vampyres comme nous n’en avons jamais vue. Notre bon Roy-Soleil est toujours là et n’est pas près de s’éteindre. Des intrigues qui nous maintiennent en haleine tout au long de notre lecture, ce qui rends la fermeture du roman très difficile. Un pincement au cœur en fermant ce roman et une très grande hâte de lire la suite !

Merci à Mr DIXEN.

 

A découvrir sur Cultura.com

Balises (3)
Blanc
2 Réponses 2
‎17-03-2021 18:14

Re: AVIS : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres

@ButcherBook , une vision intéressante sur la monarchie française de notre histoire passé en reprenant  la cour du roi et en les transformants en vampire. 

‎18-03-2021 16:43

Re: AVIS : Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres

Merci pour votre avis @ButcherBook l'intrigue donne très envie, notamment de connaitre la raison pour laquelle Jeanne se retrouve à l'école formant les futurs nobles !