Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

‎13-05-2022 22:20

Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

Blackwater - La Crue.jpg

 

Blackwater – La Crue

Michael McDowell

 

« Blackwater » est une saga familiale en six épisodes du genre « Southern Gothic », un style de fiction empruntant autant au roman gothique qu’aux éléments de culture propres aux États américains du Sud, avec une présence de l’étrange et des croyances macabres. Cette histoire se situe à Perdido, petite ville de l’Alabama, et débute en 1919, une époque où la ségrégation raciale fait que les Noirs servent souvent en domestiques les riches familles blanches. Ce roman s’intéresse à l’une de ces maisons héritières, la riche et influente famille Caskey.

 

Ce feuilleton littéraire s’ouvre sur un paysage dévasté par une crue destructrice qui a envahi les maisons, les établissements publics, ainsi que les trois scieries de Perdido. C’est en parcourant la ville inondée à bord d’une barque qu’Oscar Caskey, le fils héritier, va faire une rencontre improbable avec une jeune femme tout aussi ravissante qu’inquiétante, la belle Elinor Dammert. Bientôt, et au grand dam de l’influente matriarche Mary-Love, cette jeune femme aux cheveux roux va s’immiscer dans le destin de la famille Caskey, pour son bonheur comme pour son malheur.

 

La mise en place du roman est habile, avec des scènes bien travaillées permettant de poser le décor et les personnages, et surtout d’insérer très tôt dans la narration les éléments fantastiques qui caractérisent ce récit, soit pour ferrer le lecteur, soit pour ne pas le tromper sur la marchandise. Très tôt, nous découvrons que cette belle Elinor est une sorte de chimère entretenant une relation particulière avec l’eau, un personnage en apparence charmant, mais qui recèle autant de mystère que de dangerosité. Après ces accroches scénaristiques, la narration adopte un rythme plus lent, creusant la psychologie des personnages, distillant doucement ses éléments de tension. Bien que je reste un peu sur ma faim, je suis curieux de connaître la suite, surtout après la fin inattendue de ce premier tome…

 

À souligner, l’irréprochable travail des éditions Monsieur Toussaint Louverture avec cette magnifique couverture gaufrée aux motifs brillants rappelant tout autant l’Art nouveau que l’occultisme.

 

Blackwater : l'épique saga de la famille caskey t.1 - la crue : Michael Mcdowell - 2381960457 - Livr...

4 Réponses 4
‎14-05-2022 13:55

Re: Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

Bonjour @dvall, merci pour votre avis je vais ajouté ce dernier en lien à mes posts sur le top 10 des ventes.  

‎16-05-2022 15:02

Re: Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

Je suis très heureuse de lire vos avis ! Cette saga me donne envie, mais j'ai juste peur que ce soit par effet de mode ou à cause des couvertures que je trouve magnifiques. Il faut que je réfléchisse encore. Votre avis m'aide beaucoup. Smiley heureux

il y a 3 semaines

Re: Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

Bonjour à tous

Alors après l avoir  vu passer sur quasiment tous les réseaux je l' ai acheté et lu en 2 jours.  Mais....je n' ai absolument pas accroché du tout et j en suis même triste tellement les avis sont incroyablement positifs en général.  De plus ils sont très beaux.  Je ne veux pas non plus trop donner mon avis pour ne pas influencer ceux qui parmi vous qui ont envie de le lire. J ai attendu au fil des pages le moment où j allais être emportée mais pour le coup c est la Crue qui m a engloutie 😅. J ai pas trouvé d intérêt à ce premier tome ni à l histoire . C est pas grave, on a tous nos goûts et c est très bien comme cela.

Néanmoins je vous souhaite une bonne lecture et si je suis la seule à ne pas l avoir "apprécié" et bien  tant mieux pour son auteur.😆😊

il y a 3 semaines

Re: Blackwater - La Crue, de Michael McDowell

Merci pour votre avis @Aude4. Il en faut pour tous les goûts et c'est toujours très intéressant et enrichissant d'avoir différents avis de lecteurs.