Cette nuit là d'Aurélie Massé

‎29-04-2022 14:12

Cette nuit là d'Aurélie Massé

5 amis, 5 personnalités et 5 histoires.  Gabriel, l'insoumis pétillant et rebelle, Agathe la fêtarde et insouciante, Sarah timide, discrète et mal dans sa peau, Alex parfait et perfectionniste, enfin Eden qui ne supporte les geste envers lui ni de montrer sa peau. Mais il y aura aussi Mathys. 

Cette nuit là la vie de ses cinq adolescents basculent ! Mais que se passe t'il ? 

 

DSCF2922.JPG

 

Sur Cultura.com

 

"Le garçon dont je suis amoureuse ne connaît même pas mon nom. Je lui écris sur une feuille simple à grands carreaux parce que je n’ai pas de papier à lettres."

 

"Maigrir est devenu la réponse à tout, la solution à tout. Pour capter les regards ou, au contraire, pour disparaître."

 

" Le corps, c'est tellement important. C'est pas un bout de viande, c'est ta maison. Et si on entre sans ton accord et qu'on l'abîme, qu'est-ce que tu deviens ?
Tu es nu au milieu du monde, écorché vif, et personne n'est là pour t'abriter. Voilà ce que tu deviens."

 

J'ai eu le sentiment d'être une spectatrice, les chapitres sont courts et intenses, chacun des personnages de cette intrigues on des histoires + ou - dramatiques. Des histoires bien à eux et particulière.  Des sujets fort qui touche à l'adolescence, anorexie, viol, pression familiale, peur, angoisse. Alors qu'a cette âge la plupart de leur camarades s'amuse font la fête, découvres leurs premiers émois, la colère ou la tristesse des première peine de coeurs. Mais ses 5 ados ne sont pas dans ces préoccupations. L'histoire est poignante et percutante. Un concentré d'émotion joie, colère sur des sujets difficiles. L'autrice à les mots justes. Un roman d'actualité sur le mal être et la violence. La libération de la parole. Une leçon sur l'amitié qui doit être forte pour enfin révéler les non dits lorsqu'on est solidaire, chacun pris séparément son démunie, perdu et faible, mais quand ils sont ensembles ils sont plus fort pour se protégés mutuellement. Les personnages sont attachants, l'autrice a bien construits ceux-ci. 

 

Durant une bonne partie du roman, le déroulé est complexe à lire voir fouillis, on a du mal à savoir qui des personnages parlent. Certain des thèmes ne sont pas assez approfondie surement à cause de la première partie trop longue et avec des passages inutiles. 

 

C'est une histoire qui est très touchante, qui ne serait pas touché et troublé. Il faut s'accrocher et être endurcie pour ne pas abandonner la lecture à cause de toute cette complexité et ces divers drame. Un livre qui donnerai matière débat au vu de la sensibilité de chacun. Ma note 4Cœur/5

 

Prix Cendres 2021 (Le Prix Cendres a été créé pour rendre hommage à la romancière Axl Cendres décédé en 2019, en sa mémoire, le Prix Cendres récompense chaque année un(e)auteur(trice) de premier roman de littérature jeunesse à destination d’un public de grands adolescents. Sa vocation est d’encourager la création et la poursuite d’un parcours artistique dans le milieu de l’édition jeunesse.)

Cultura Auxerre
7 Réponses 7
‎29-04-2022 14:33

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

Je suis contente de lire votre avis ! J'ai très envie de le prendre pour le lire ! 

‎29-04-2022 15:15

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

@spitfire89 @maelle-cultura Je l'ai dans ma PAL depuis des mois. Il faut absolument que j'arrive à le lire.

 

‎22-05-2022 19:12

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

@spitfire89 @maelle-cultura 

Bonjour, 

Voici mon avis sur cette lecture, en espérant que cela vous aide à décider, ou non, de le lire!

La couverture bicolore donne le ton du livre, l'écriture à même la neige illustre le propos, sombre. A l'arrière, la neige immaculée se voit affublée d'un court résumé assez énigmatique, qui nous intrigue et nous invite à nous plonger dans la lecture. Lorsque l'on ouvre le livre, pas de pages inutiles mais une seule page, noire charbon qui cette fois fait ressortir le titre en blanc, j'ai beaucoup aimé cette petite excentricité. Il y a une profusion de personnages, 5 prendrons la parole au fil des chapitres, il est parfois compliqué de savoir qui s'adresse à nous. Le récit est divisé en deux parties que je n'ai pas savouré de la même façon. La première partie était un peu longue, le propos ne se mettant en place que lentement, je ne suis pas immédiatement rentrée dedans. Le changement entre tous les personnages n'est pas toujours nécessaire, et l'action n'arrive que dans la seconde partie. Cette partie-ci est bien plus rapide, soutenue et entraînante, je l'ai dévorée. Autant la première partie aurait pu être un peu plus courte autant j'aurai adoré en savoir plus sur l'après, sur les conséquences de cette fin que je n'ai pas trop compris. elle arrive brutalement, presque sans prévenir pile au moment le plus important, la libération de la parole, c'est dommageable.
Le texte en lui même est assez sombre, mais porte un message important. On découvre au fil des pages, l'histoire d'adolescents, jetés dans cette période compliquée avec quelques poids aux chevilles. Entre Alex, éloigné de sa famille par la froideur morne du désintérêt de son père, Gabriel, loup solitaire malgré lui, Sarah, heurtée de plein fouet par l'anorexie et la boulimie, Agathe, assoiffée aux sens figuré, pressée de vivre intensément et au sens propre, débutant un cercle sans fin, celui de l'alcoolémie. LE personnage principal du livre réunit cette bande, autour d'une souffrance bien plus imposante (si tant est qu'il y ai une échelle de la souffrance, ou qu'elles soient comparables.), subissant les assauts de son frère, prisonniers mental et physique, de ses paroles et de ses mains. Si la première partie plante le décor, la seconde aborde le thème de l'inceste de façon crue, directe. Nous assistons à un lent fratricide, mental, physique et psychique. L'horreur des actes soude et rapproche ces amis liés à jamais par une douleur de fond. Le livre dénonce mais illustre aussi combien il est important de parler, d'être entouré et aimé de la bonne manière. Ces jeunes se débrouillent seuls, ils ne font pas toujours les bons choix et une figure adulte consciente de ce qu'il se passe aurait pu les aider, bien avant le dernier chapitre...
Sans parler d'une suite ce livre aurait eu besoin de quelques chapitres de plus, explorant, comment on peut surmonter ces épreuves, comment on peut renouer avec certaines personnes, comment un jugement peut aider à se relever, et, peut-être un jour, à pardonner pour se permettre d'avancer.

Bonne soirée!

‎23-05-2022 09:42

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

Bonjour @mannon114 , je pense que tu voulais mentionnée @clo73  à ma place Smiley surpris vu que j'ai lu ce roman et que je n'avais pas besoin de me décidé de le lire ou non.  Ce n'est pas grave.  Smiley clignant de l'œil

‎23-05-2022 13:31

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

@spitfire89 C'est Agathe qui a fait le commentaire et qui vous a tout simplement répondu en faisant allusion à toutes les personnes qui seront amenées à le lire en lisant votre coup de coeur et son commentaire! Belle semaine.

‎23-05-2022 13:38

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

bonjour @mannon114 , j'ignorai que c'était Agathe, je lui ai répondu sur un autre post en sachant que c'était elle dans cette autre discution. 

 

Par contre je pense qu'Agathe a du confondre en ce qui concerne Cette nuit là entre @clo73 et moi pour donner envie de lire le livre ou pas. Comme je l'ai dis c'est pas grave. Au moins sa ma permis de connaître son avis sur ce roman. Smiley clignant de l'œil

il y a 4 semaines

Re: Cette nuit là d'Aurélie Massé

Bonjour @spitfire89 @mannon114 @clo73 @maelle-cultura 

 

Livre terminé ce week-end.

 

Nous avons effectivement là cinq ados en classe de terminale. C'est le bac à la fin de l'année, mais il reste encore six mois de cours, et les amitiés sont encore bien nouées, qu'elles soient anciennes ou récentes.

Chacun des personnages a sa fêlure, plus ou moins dangereuse, mais c'est Eden qui sera le révélateur de tous.

Le roman est fort, oui, un peu d'humour de la part de Jav pour détendre l'atmosphère, mais tout reste tendu. Cette nuit est longue avant de se décider à appeler de l'aide, à se faire entendre, à provoquer la fin du monde de l'enfance.

 

J'ai personnellement deux reproches à faire à ce roman. D'abord, la fameuse nuit est beaucoup trop longue. On passe d'un duo à un autre, une fois dans une chambre, une fois dans la cuisine, on n'a pas l'impression d'avancer. L'histoire se traine, je me suis un peu ennuyée. Ensuite, tous les personnages ont un secret inavouable (ou perçu comme tel), un mal être envahissant, et j'ai eu l'impression que l'auteur me disait que c'était le lot de tous les ados, qu'un lycéen est forcément mal dans sa peau. Je ne suis pas d'accord. Il faut faire attention à ne pas transformer des possibilités en généralités.

 

Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié la description de l'amitié qui relie ces 5 personnages. C'est un très bon point du livre, qui exprime beaucoup de solidarité, de compréhension. Ces jeunes sont ultra ouverts aux problèmes des autres, et les passages de confidence sont très intenses.