Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

‎21-07-2021 11:05

Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Contes des sages du Japon.jpg

 

L’auteur, grand spécialiste du conte, a réuni dans cette anthologie trente-et-un contes japonais d’inspiration traditionnelle. Comme il le précise lui-même en fin d’ouvrage, « l’art du conteur consiste à façonner sa propre version d’une histoire traditionnelle, au gré de son inspiration et de son style, inlassablement polie en relation vivante avec son auditoire tout en tentant d’en faire résonner la signification profonde. » La plupart de ces contes relèvent d’une transmission orale, même si des sources écrites énumérées en bibliographie ont complété leur documentation. Si quelques anachronismes factuels ou linguistiques émaillent la narration, l’esprit des contes japonais est bien là et les références culturelles sont nombreuses, immergeant le lecteur dans un pays et une époque aux us et aux coutumes retranscrits par touches habiles.

 

Les histoires s’appuient sur des personnages imaginaires ou historiques, se concluent parfois en laissant la parole à des maîtres zen comme Sengaï et Takuan, des poètes ou peintres tels Saigyô et Hiroshige, ou encore des artistes martiaux à l’image de O’Senseï Ueshiba. À travers ces contes, vous effleurerez les croyances shintō, la pensée taoïste ou bouddhiste zen, vous découvrirez quelques rudiments au sujet de la cérémonie du thé, de l’art du jardin zen, de la pratique du sabre ou de la calligraphie. Vous y croiserez des moines philosophes, des guerriers et des geishas, des paysans et des bandits, et même une femme samouraï. La sagesse du bouddhisme zen est presque omniprésente et certains contes ne sont pas dénués d’humour.

 

Le travail d’édition est particulièrement soigné. Ce petit livre à la couverture orange et violette a un toucher velouté très agréable et est agrémenté de nombreuses illustrations issues de la peinture japonaise. Chaque conte est doté d’un liseré distinctif en bordure de pages, et une fine bande de tissu violet est cousue à la couverture pour faire office de marque-page. Un ouvrage qui ravira les amateurs du Japon et de ses traditions. 

 

A découvrir sur Cultura.com

9 Réponses 9
‎18-07-2021 19:42

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Et pour vous convaincre de la "beauté intérieure" de l'ouvrage, quelques photos :

 

IMG_1290.jpgIMG_1291.jpgIMG_1292.jpgIMG_1293.jpgIMG_1294.jpgIMG_1295.jpg

‎18-07-2021 20:25

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Quel bel ouvrage ! Un nouveau dans la wishlist et une bonne idée cadeau pour les amoureux des livres ☺️

‎18-07-2021 22:24

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

@dvall Il est posé sur ma table de nuit depuis samedi !! J'adore cette collection des "Contes des sages de...", mon préféré étant celui des "Contes des sages pèlerins".

 

Tous les livres de cette collection sont de très beaux objets délicatement illustrés.

 

Je donnerai mon ressenti de lecture dans quelques jours. Smiley clignant de l'œil

 

‎18-07-2021 23:14

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Quelle coïncidence, @MAPATOU ! J'espère que vous apprécierez votre lecture. Quant à moi, je découvre cette collection. Cela m'a donné envie de me procurer d'autres volumes... et je ne pensais pas qu'ils étaient si nombreux (liste non exhaustive) :

 

Capture.JPG

‎19-07-2021 19:14

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

@dvall Oui les titres sont nombreux pour cette collection qui existe depuis fort longtemps. Le plus ancien en ma possession, "Contes des sages chrétiens" a été publié en 2005.

 

Cette collection a été dirigée par Henri Gougaud qui, pour moi, est un Maître en matières de contes. Smiley heureux 

‎19-07-2021 22:58

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Plusieurs autres volumes me tentent déjà beaucoup. Je découvre qui est Henri Gougaud grâce à vous, @MAPATOU. Je ne connaissais pas du tout cet écrivain, poète, conteur et chanteur né à Carcassonne. Je constate qu'il a en effet publié de nombreux recueils de contes des différents continents en plus d'être le directeur de la collection Contes des Sages aux éditions du Seuil.

‎20-07-2021 10:27

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Bonjour @dvall et @MAPATOU 

 

Vous me faites découvrir cette collection qui m'interpelle vraiment. Voilà qui devrait aussi ravir les amateurs de mythes, car je ne doute pas qu'il y en ait un peu dans tous ces contes...

En plus, chaque tome est un vrai bijou. La collection est aussi belle à faire qu'à lire, visiblement.

Je note tout cela dans ma PAL et verrai prochainement ce que ma médiathèque peut me fournir...

Merci pour cette découverte.

‎20-07-2021 12:50

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

Merci @soff78. De nombreux contes prennent leurs racines dans les mythes en effet. Si cette dimension n'est pas vraiment présente dans "Contes des sages du Japon", j'imagine qu'il en est peut-être autrement dans d'autres recueils. J'espère que vous nous ferez un retour sur ceux que vous dégoterez dans votre médiathèque ! A bientôt

‎02-08-2021 14:55

Re: Contes des sages du Japon, de Pascal Fauliot

 

Mon retour sur ce recueil :

 

Depuis presque 20 ans, les Editions du Seuil éditent cette collection, très étoffée maintenant, des « Contes des Sages de… ».

 

Le présent volume nous fait découvrir la sagesse des moines, des samouraïs, des maîtres de thé, des maîtres d’arts martiaux japonais.

 

Ces 33 contes sont empreints de toute la philosophie du Pays du Soleil Levant.

 

Plusieurs ont particulièrement retenu mon attention et je ne résiste pas au plaisir de partager celui-ci intitulé « Le zen de chaque instant  » qui parlera à quiconque engagé sur la voie de la Pleine Conscience !

 

« Après douze ans d’apprentissage, le moine zen Tenno reçut l’autorisation d’enseigner à son tour. Il fut nommé à la tête d’un petit monastère de province. De passage dans la capitale, il en profita pour rendre visite au grand maître Nan-In.

C’était un jour pluvieux et il alla à son rendez-vous abrité sous son parapluie. A la fin de l’entretien, le vieux bonze demanda :

  • savez-vous si vous avez posé dans le vestibule votre parapluie à droite ou à gauche de vos socques de bois ?

Tenno fut incapable de s’en souvenir et il comprit alors qu’il n’avait pas été présent. Il n’était décidément pas encore capable d’être éveillé à chaque seconde. Il renonça à enseigner et resta étudier auprès du vieux Nan-In.

Il ne lui fallut pas moins de six années avant de pouvoir pratiquer enfin le zen de chaque instant. «