Dans la forêt de Jean Hegland

‎28-02-2020 13:42

Dans la forêt de Jean Hegland

dans la forêt.jpg

 

Je dois dire que j’ai eu du mal à entrer dans l’univers du livre. Au bout de 50 pages, j’ai eu envie d’abandonner. Au bout de 90 pages, je me suis demandée où l’auteur voulait nous emmener. Mais j’ai persévéré, et j’ai bien fait ! Ce roman m’a littéralement captivée au sein propre du terme et je l’ai lu en 2 jours !

 

Il s’agit d’un huis-clos, se situant dans une période de chaos, à l’ouest des Etats-Unis. Deux jeunes soeurs, Nell et Eva, vivent seules dans leur maison familiale dans la forêt, loin de tout. Le roman raconte leur survie mais aussi le cheminement qu’elles vont suivre jusqu’au renoncement de leur vie d’avant (devenir une danseuse étoile, entrer à Harvard…). Ne reste que la satisfaction des besoins essentiels : boire, manger, se chauffer…

La mère des filles leur avait toujours dit de se méfier de la forêt. Manger ce qu’elle contenait pouvait les empoisonner ! Une fois cette consigne intégrée, Nell découvre à quel point la nature peut les satisfaire pleinement. Il y a de très beaux passages sur le jardinage et le glanage dans la forêt nourricière.

Je me suis laissée portée par ce roman sans me poser de questions. Avec du recul, je trouve qu’il retentit fortement dans la période actuelle. C’est un livre qui raconte comment survivre une fois qu’on a tout perdu ce qui faisait notre quotidien (électricité, internet, essence etc.). Il met également en lumière les relations fortes, voire fusionnelles, entre les deux soeurs, ce qui les aident à aller de l’avant.

 

J’ai vécu une expérience peu ordinaire : ce roman, qui ne m’avait pas séduit a priori, m’a « tirée » vers lui et je l’ai, finalement, vraiment apprécié. Un tout petit bémol : la traduction que j’ai trouvée parfois un peu « lourde ».

Dans la forêt de Jean Hegland existe aussi en version BD (éditions Sarbacane). J’ai très envie de la découvrir pour confronter ma représentation du livre avec celle de l’illustrateur !

 

D'autres avis lectures sur mon blog https://recettesetrecits.fr

Balises (3)
Bleu
Cultura Dijon
2 Réponses 2
‎03-10-2021 23:31

Dans la forêt, de Jean Hegland

Dans la forêt.jpg

 

Ce roman initiatique raconte l’histoire de deux sœurs livrées à elles-mêmes à la suite de l’effondrement de la civilisation. Nell et Eva ont dix-sept et dix-huit ans. Elles ont toujours vécu avec leurs parents dans la maison familiale, dans l’isolement d’une forêt de la côte ouest américaine. Lorsque les pannes d’électricité s’éternisent, que l’essence et la nourriture viennent à manquer, que les maladies contagieuses se multiplient, la vie d’avant se transforme inéluctablement en souvenir lointain. Le contact avec le reste du monde est rompu. La nécessité d’une autre existence fait alors irruption dans la tête de Nell, la narratrice de ce récit. Mais quels sacrifices seront nécessaires pour réapprendre à vivre ?

 

Les histoires de fin du monde sont pléthores et les clichés ne sont jamais loin quand on évoque le survivalisme et la collapsologie en littérature, ce courant de pensée qui envisage les risques d’effondrement de notre civilisation moderne ainsi que ses conséquences sur nos vies. J’ai cependant lu d’excellents romans sur ce sujet, tel « The Road » de Cormac McCarthy. Le roman de Jean Hegland, dix ans plus ancien, est lui aussi original à plus d’un titre. L’histoire est écrite à la première personne par une adolescente, l’emphase est mise sur sa perception des choses et ses réflexions personnelles plutôt que sur l’action, et pratiquement tout le récit se déroule dans une maison isolée et la forêt qui l’entoure.

 

Le rythme narratif est atypique, un peu trop lent sur les cent premières pages, mais on finit par se laisser emporter dans la tête de Nell, dans ses doutes et ses émois, sa quête de savoir et de survie. Certes, il existe une certaine naïveté dans l'approche de la romancière, mais « Dans la forêt » reste un roman sororal d’une grande délicatesse, où la relation tantôt conflictuelle tantôt fusionnelle entre ces deux sœurs illumine l’univers menaçant dans lequel elles évoluent. Je m’étais attendu à quelque chose de beaucoup plus violent et sombre, mais ce qui reste en tête finalement, c’est l’idée de résilience, d’adaptation et d’espoir que ce roman véhicule.

‎31-12-2021 15:15

Re: Dans la forêt, de Jean Hegland

Bonjour @dvall 

Merci pour ce coup de cœur ! Il existe déjà un avis sur le forum à propos de ce livre. Je me permets donc de déplacer le votre sous celui déjà existant afin que les lecteurs puissent profiter de vos différents avis. L'histoire donne très envie Smiley heureux