Feu de Maria Pourchet

‎04-10-2021 10:58

Feu de Maria Pourchet

9782213720784-001-T.jpeg

 

 

 
Laure, la quarantaine, est prof d'universitĂ©. Avec Anton, son mari mĂ©decin, ils ont deux filles. ClĂ©ment, la cinquantaine, est un banquier très bien rĂ©munĂ©rĂ© qui s'ennuie Ă  mourir dans son travail. Il est cĂ©libataire et vit seul avec son bouvier bernois Ă  qui il parle en l'appelant Papa pour "faire crever de rage sa très sainte mère". Il s'ennuie dans la vie, elle est lasse de la routine de sa vie trop lisse et envie la jeunesse et la libertĂ© de sa fille aĂ®nĂ©e adolescente. 
 
Une rencontre professionnelle et tout dĂ©marre. Ils n'ont pas grand chose en commun Ă  part leur solitude, ClĂ©ment n'a rien d'un hĂ©ros, il parait au contraire bien mĂ©diocre, mais Laure devient immĂ©diatement obsĂ©dĂ©e par lui. EmportĂ©s par leur dĂ©sir ils entament une relation passionnelle, une histoire improbable. "Il n'est pas exactement mal fait mais mal grandi. de ce corps, la course s'est brisĂ©e dans l'enfance et c'est marquĂ© partout, aux genoux, aux Ă©paules... Enfant bercĂ© par des femmes payĂ©es pour, adulte caressĂ© par des femmes payĂ©es pour."

 

Avec la passion amoureuse, l'adultère, Maria Pourchet a choisi un sujet bien classique mais elle magnifie ici cette histoire de Madame Bovary contemporaine par son ton mordant, sa plume d'une incroyable vivacitĂ©, ses expressions souvent assassines qui font mouche et sa façon de tout dĂ©cortiquer dans le dĂ©tail. Elle dissèque toutes les Ă©tapes de la passion amoureuse dans une alternance des voix de Laure et de ClĂ©ment qui exposent Ă  tour de rĂ´le leur point de vue.

Un style très vif, saccadĂ©, virevoltant pour tirer sur tout, la famille, les mères qui, mĂŞme mortes dans le cas de Laure, continuent de peser sur leurs enfants Ă  coup de phrases moralisatrices et culpabilisantes, "Les vĂ©ritĂ©s c'est ta mère, ce qu'elle est : morte, obsĂ©dante et bavarde". Notre Ă©poque, le monde de la finance sont dĂ©peints avec un cynisme fĂ©roce très drĂ´le, le personnage de VĂ©ra, la fille aĂ®nĂ©e de Laure est truculent, celui de ClĂ©ment bouleversant, le contexte ultra contemporain du covid est subtilement esquissĂ© au dĂ©tour de quelques phrases. La narration et la construction dĂ©stabilisent parfois mais elles font toute l'originalitĂ© et la force de ce roman. 

De l'humour, une Ă©criture au scalpel pour raconter une tragĂ©die qui se termine de façon complètement inattendue. Un roman qui dĂ©coiffe. Un titre subtilement bien choisi. Un vrai bonheur de lecture. J'ai dĂ©couvert Maria Pourchet avec "Toutes les femmes sauf une" et " Les impatients" que j'avais aimĂ©s pour leur ton mais il me semble qu'avec ce nouveau roman elle a franchi un cap.

 

A découvrir sur Cultura.com

Cultura Champagne
3 RĂ©ponses 3
‎14-09-2021 16:48

Re: Feu de Maria Pourchet

Merci pour le partage @JG69  il est dans ma PAL Ă©galement đźĄ° 

‎14-09-2021 17:01

Re: Feu de Maria Pourchet

J'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi !

‎29-09-2021 10:13

Re: Feu de Maria Pourchet

Un roman sur lequel nous sommes en phase ! il a le mérite de sortir du lot en cette rentrée pourtant bien intéressante .

 

Ma chronique ici