J'ai LU : Scottish Rhapsody

‎25-09-2022 16:39

J'ai LU : Scottish Rhapsody

Cette histoire est formidable j’ai tout simplement adoré ma lecture que j’ai dévore du début à la fin. Je suis une grande fan de romance, mais quand on ajouter les ingrédients qui me font craquer, je valide à 200 %. Une histoire moderne, mais qui nous fait vivre encore les traditions des clans d'Écosse.
 
Découverte de cette auteure, Delinda. Il y a déjà un petit moment que j’avais envie de me lancer. C’est une histoire addictive du début à la fin, drôle et émouvante. Je suis conquise par la plume de Delinda par la simplicité et sa fraîcheur, mais surtout par les émotions qu’elle transmet dans ces écrits.
 
Delinda nous plonge au cœur des clans et des hommes en kilts ainsi que leurs coutumes. Cameron est à la hauteur de Jamie Fraser, je valide.
 
Erynn Wallance, jeune londonienne aux origines écossaises par son père va voir toute sa vie basculer quand elle va découvrir le testament de son grand-père décédé sur ses terres natales.
 
Une fois ma lecture commencée impossible de la lâcher, c’est vraiment un truc de dingue. Quand je lis des livres comme celui-là, ça me donne vraiment envie de faire mes valises et de partir à l’aventure sur les traces de Claire et Jamie, mais aussi maintenant de celui d'Erynn et de Lachlan.
Tout au long de l’histoire les coutumes des clans écossaises son mise en avant et c’est top. On va suivre les jeux des Highlands. La loyauté en vers sa famille est quelque chose d’important.
 
Erynn Wallance, une jeune femme qui vit à Londres, débarque pour l’enterrement de son grand-père. Un personnage que j’ai de suite aimée. Elle n’a pas la langue dans sa poche. Pour son père, elle ferait n’importe quoi. C’est une jeune femme pleine de vie et parfois ses manières rustres et peu délicate vont mettre à rude épreuve notre cher Lachlan. Sa façon d’être et génial, elle ne porte aucun jugement et vous ne pourrait que vous attachez à elle. Tous les membres du clan des Cambell ne l’accueillent pas avec bienveillance, mais cela n’a pas d'importance, elle a plus d’un tour dans sa poche.
 
Lachlan Cameron, un homme qui vit dans le passé car il n’a pas fait encore le deuil de ce qui lui est arrivé. Il s’inflige des remords et de la culpabilité des choses pour lesquels il n’est pas responsable. Il s'est fait une promesse, mais son père va lui imposer d'honorer les traditions familiales. Je me suis beaucoup attaché à ce personnage à son passé et aussi au présent quand il se laisse aller. Il a beaucoup de mal à s’ouvrir à Erynn, mais plus on avance dans le déroulement de l’histoire plus Cameron s’ouvre. Erynn brise ses barrières. Il a un caractère explosif, mais il est protecteur avec elle et avec les membres de sa famille. Il a toujours tendance à mettre en avant les marques qu’il a sur son corps alors que son cœur est plus gros et qu’il nous fait oublier le reste.
 
J’ai beaucoup aimé leur complicité et le tournant que prend l’histoire même si ce n'est pas gagner et surtout pas prévu du tout.
Les conséquences du grand-père d'Erynn vont la mettre sur le chemin de la famille Cameron pour le meilleur et pour le pire.
 
Les autres personnages qui gravitent autour sont très attachants. C’est une histoire vraiment émouvante. Il ne faut pas juger quelqu’un à son apparence ni sur des on dit… C’est une belle morale.
Noir texturé fond Citations Instagram(2).jpg
 

Résumé

Erynn Wallace avait depuis longtemps oublié que l’Écosse coulait dans ses veines. Grandir à Londres auprès d’une mère anglaise ne l’a sans doute pas aidée à cultiver ses racines…

 

Mais en retournant dans son village natal pour l'enterrement de son grand-père, elle ne pensait pas se sentir aussi dépaysée. Les gens, l’accent, les coutumes... elle a tout oublié. Et ce n’est pas Lachlan Cameron qui risque de la mettre à l’aise.

 

L’héritier du clan des Cameron semble même la traiter avec un dédain particulier. Il ne voit en elle qu’une opportuniste, venue rafler son héritage avant de repartir chez l’ennemi. Qu'importe à Erynn l’avis de cet inconnu, certes séduisant, mais parfaitement désagréable ?

 

Ce qui est certain c'est qu’il serait beaucoup plus facile de l’ignorer si, pour préserver le domaine de ses ancêtres, elle n’était pas contrainte de l’épouser...

Paulina Bookaddict
Cultura Carcassonne
2 Réponses 2
‎26-09-2022 10:56

Re: J'ai LU : Scottish Rhapsody

Merci pour votre avis @paulina_addict et quelle jolie photo qui célèbre l'automne et l'Ecosse, je suis fan. 

@emeline2094 Tu l'as lu celui-là ?

‎26-09-2022 12:14

Re: J'ai LU : Scottish Rhapsody

Superbe photo ma @paulina_addict !!!

 

Non je ne l’ai pas encore lu mais elle me l’a bien vendu ! 😂

il est dans ma WishList @LeaCultura