Kafka sur le rivage... la lecture qui vous change

‎02-05-2016 15:31

Kafka sur le rivage... la lecture qui vous change

Au Japon, Kafka Tamura, un jeune Tokyoïte de 15 ans, s'enfuit de chez lui. Une nuit, il se réveille dans un bois couvert d'un sang qui n'est pas le sien. Il trouve refuge dans une bibliothèque. Parallèlement, un vieil homme simple d'esprit mais capable de deviser avec les chats, Nataka, rencontre un effroyable personnage. Il se met à la recherche de Kafka.

C'est un grand classique qu'il ne faut pas louper ! Laissez vous transporter par la quête initianique et philosophique de Murakami.

C'est vrai qu'au début on ne sait pas réellement où l'on va. Mais on y va ! Plus on avance avec Kafka ou Nataka et plus notre imagination se déploie. C'est comme une banderole que l'on déplie. Plus vous en dépliez, plus vous découvrez des détails et des dessins inscrits dessus. Il est très difficile de parler de ce roman, sans rien révéler.

Je peux juste vous dire qu'il y a des scènes inoubliables ! Au moment de ma lecture, je me souviens que j'avais retardé la fin. J'ai cherché un jardin japonais pour la finir pour être dans l'ambiance. Et d'ailleurs si vous voulez être dans l'ambiance avec ce roman, alors suivez les conseils de l'auteur en ce qui concerne les morceaux de musique à écouter Smiley clignant de l'œil  



kafka_sur_le_rivage.jpg
14 Réponses 14
‎30-09-2018 18:01

Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

Kafka-sur-le-rivage.jpg

Lire un livre de Murakami, c’est se plonger dans un autre monde, dans un autre univers, hors du temps, loin de nos conceptions acquises avec l’éducation ou notre environnement. Ainsi, dans ce roman, vous pouvez croiser un personnage qui sait parler aux chats alors qu’il est incapable de se faire comprendre des humains. Vous pouvez trouver un couple qui s’aime, qu’on sépare, mais qui se retrouve à l’aide d’une peinture. Vous pouvez trouver une personne qui s’est littéralement créée, que vous admirez par sa détermination et sa force qu’elle dégage. Il y a aussi cet artiste au double visage, cet enfant qui devient homme grâce au voyage, aux rencontres. Il y a aussi cet homme qui sort de sa routine pour apprendre une nouvelle façon de vivre.

Voilà ce que vous allez trouver dans ce livre, des personnages qui se côtoient, qui sont liés, qui vont vivre des choses uniques, des choses qui défient toute logique. Ne cherchez pas d’explications, de possible, laissez-vous juste faire.

Il y a des passages étranges, des passages qui mettent mal à l’aise, d’autres qui font sourire. C’est aussi un roman qui fait réfléchir, qui donne la voix à des pensées et des questionnements que vous avez peut-être mais que vous n’osez pas dire tout haut.

C’est un roman qui se lit avec le temps, pas qui se dévore en une heure. Bouchée par bouchée, vous vous engagez dans une histoire différente de tout ce que vous avez pu lire jusqu’à présent. Initiatique, onirique et interrogatif sont les maîtres-mots de ce livre.

Bienvenue dans l’univers de Haruki Murakami.

Vous pouvez retrouver le livre sur le site de cultura.com

 

‎11-12-2020 17:37

Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami

Kafka-sur-le-rivage.jpg

 

Plonger dans un roman de Haruki Murakami, c’est accepter de s’immerger dans un univers où l’âpre réalité de notre monde côtoie l’imaginaire fantastique. Avec « Kafka sur le rivage », vous verrez des poissons tomber du ciel, vous rencontrerez des chats qui parlent, un homme maléfique qui les trucide pour voler leurs âmes, et vous croiserez même les fantômes de soldats japonais de la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit surtout d’un prodigieux roman initiatique à la richesse labyrinthique, une sorte de monument hybride entre conte philosophique et drame métaphysique. L’ouvrage regorge de symboles et de métaphores, de références aux tragédies grecques et à la littérature classique, de Platon à Goethe en passant par Sophocle et Bergson. C’est la condition humaine qui est disséquée à travers les parcours de Kafka et Nakata, les deux personnages principaux de cet admirable roman qui, malgré sa longueur et sa complexité, se lit avec une relative facilité. Libre à chacun de choisir son niveau de lecture. Laissez-vous bercer par cette fable onirique ou arpentez la forêt de symboles à la recherche des sens cachés. A chaque type de voyage ses délices.

 

Kafka (« corbeau » en tchèque) est le nom que s’est choisi un adolescent pour fuir Tokyo et échapper à la prédiction de son père qui résonne comme une malédiction œdipienne. Nakata est un vieil homme simple d’esprit qui parle avec les chats et qui a perdu la mémoire à la suite d’un phénomène étrange et inexpliqué arrivé dans son enfance. L’un et l’autre ne se connaissent pas et pourtant leurs destins vont se lier d’une insolite manière. La touchante humanité de ces personnages, leurs fractures, leurs doutes et leurs motivations profondes emportent le lecteur avec eux sur leurs chemins. Les personnages secondaires sont tout aussi fascinants et attachants, à l’instar d’Oshima, qui tient auprès de Kafka le rôle de figure protectrice et formatrice, ou de Hoshino, jeune chauffeur routier qui se découvre un but supérieur dans l’aide qu’il peut apporter au vieux Nakata. Les lieux arpentés sont envoutants, à l’image de cette forêt reculée où Kafka partira s’isoler, et même si le côté surréaliste de certaines situations peut déstabiliser les esprits cartésiens, la magie opère tout au long de ce conte inoubliable. « Kafka sur le rivage » est une quête d'identité, d’amour et de mémoire, parsemée de violence et de perversion, égayée de [modéré] et de poésie. Une expérience de lecture singulière dont il est difficile de sortir indemne.

 

Retrouvez Kafka sur le rivage  De Haruki Murakami sur Cultura.com 

‎10-12-2020 18:56

Re: Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami

Encore une fois, les machines ont sévi et ma chronique a été [modérée]

En fin de critique, il faut donc lire : "égayée de s-e-x-e et de poésie"

Cachez ce mot que je ne saurais voir...

‎10-12-2020 19:03

Re: Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

@Cyndie_epagny, je lis votre chronique juste après en avoir posté une moi-même sur ce roman (merci à la fonction "sujets similaires"), et me rends compte que les débuts de nos critiques se ressemblent étrangement ! Amusante convergence introductive...

‎11-12-2020 14:37

Re: Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

Bonjour @Cyndie_epagny et @dvall 

 

J'ai toujours voulu me lancer dans l'univers de Haruki Murakimi. Ses romans me font régulièrement de l'oeil en magasin, notamment les tomes de 1Q84. 

Pour apprécier au mieux l'auteur, par quoi vaut-il mieux commencer?

‎11-12-2020 16:44

Re: Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

Merci pour votre question, @soff78. Pour découvrir Murakami, peut-être est-il préférable de commencer par quelque chose de moins touffu que « 1Q84 » (en référence à Orwell, bien sûr). Ce roman, devenu à son tour un classique de la littérature dystopique, est composé de trois tomes truffés de références littéraires et musicales ; on y retrouve les jeux de miroirs et de réalité alternative chers à Murakami. « Kafka sur le rivage » reste mon roman préféré de l’auteur. C’est aussi un gros pavé qui peut effrayer pour un premier contact, sachant que tous les lecteurs ne sont pas réceptifs à la dimension symbolico-fantastique de l’œuvre. Pour savoir si cet univers est pour vous, pourquoi ne pas commencer par le commencement, à savoir « Ecoute le chant du vent », le premier roman de Murakami ? Il est court et précurseur de ce que l’auteur développera dans son œuvre : profondeur philosophique, interpénétration entre la réalité du quotidien et la dimension onirique, richesse des personnages. La langue est simple car Murakami, bien que Japonais, préférait écrire en anglais et non dans sa langue maternelle. N'hésitez pas à nous dire quel sera finalement votre choix !

‎11-12-2020 16:49

Re: Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami

En réponse à @soff78 dans un autre post sur l’œuvre de Haruki Murakami ("par quelle œuvre de Murakami commencer ?") :

Pour découvrir Murakami, peut-être est-il préférable de commencer par quelque chose de moins touffu que « 1Q84 » (en référence à Orwell, bien sûr). Ce roman, devenu à son tour un classique de la littérature dystopique, est composé de trois tomes truffés de références littéraires et musicales ; on y retrouve les jeux de miroirs et de réalité alternative chers à Murakami. « Kafka sur le rivage » reste mon roman préféré de l’auteur. C’est aussi un gros pavé qui peut effrayer pour un premier contact, sachant que tous les lecteurs ne sont pas réceptifs à la dimension symbolico-fantastique de l’œuvre. Pour savoir si cet univers est pour vous, pourquoi ne pas commencer par le commencement, à savoir « Ecoute le chant du vent », le premier roman de Murakami ? Il est court et précurseur de ce que l’auteur développera dans son œuvre : profondeur philosophique, interpénétration entre la réalité du quotidien et la dimension onirique, richesse des personnages. La langue est simple car Murakami, bien que Japonais, préférait écrire en anglais et non dans sa langue maternelle. N'hésitez pas à nous dire quel sera finalement votre choix !

‎12-12-2020 13:57

Re: Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

Merci beaucoup @dvall pour votre réponse détaillée.

Je vais mettre tout de suite "Ecoute le chant du vent" dans ma PAL.

Je ferai un post après lecture!

‎12-12-2020 15:04

Re: Kafka sur le Rivage de Haruki Murakami

@soff78 honnêtement, j'ai commencé à lire Murakami avec 1Q84 et cela ne m'a pas dérangé. Je me souviens encore avoir couru en librairie pour chercher le tome 3 alors que je venais de terminer le second tome, c'est pour dire ^^

@dvall C'est plaisant de voir qu'on a la même approche de son univers Smiley clignant de l'œil, avez-vous un roman fétiche de lui ?