L'écrivain public - Dan Fesperman

‎14-02-2021 23:53

L'écrivain public - Dan Fesperman

L'Ecrivain public

Retrouvez ce livre sur notre site

 

 

New York, 1942. Fraîchement débarqué de Horton, en Caroline du sud, Woodrow Cain se voit assigner une enquête le soir même de son premier jour de travail : un corps a été repêché dans l’Hudson, le fleuve où le Normandie avait pris feu deux mois plus tôt le jour de son arrivée dans cette nouvelle ville. Toutes les pistes qu’il suit convergent vers la petite Allemagne, le quartier de Yorkville dans l’Upper East Side, où se trouvent nombre de sympathisants nazis…

 

Un récit mêlant fiction et réalité historique. Une intrigue sur fond de seconde Guerre Mondiale. Un prologue qui promet de l’action. Tout semble être réunit pour un (très) bon moment de lecture.
Alors bon… premier petit bémol (autant commencer tout de suite avec les points négatifs >.< !) : c’est très lent à se mettre en route. On ne comprend pas très bien où l’auteur veut nous emmener au début. C’est un peu compliqué à comprendre lorsque l’on commence la lecture : l’incendie du Normandie, l’inspecteur Cain qui arrive à New York à cause de son passé (quoi ? pourquoi ? on va nous l’expliquer après ? oui… mais il va falloir être trèèèès patient), un cadavre flottant sur lequel il doit enquêter et sa rencontre avec Danziger qui semble le connaître mieux que lui-même (ce qui est assez troublant). Tout s’enchaîne sans véritable logique, mais tout fait sens en même temps… du coup il faut vraiment s’accrocher pour bien capter l’histoire.
Et à côté de cette lenteur plutôt négative pour moi, nous avons ce super prologue, très bon, plein de suspens, très mystérieux ce qui donne forcément envie de lire la suite de ce thriller ! Point positif  !
Les personnages sont mystérieux et le restent vraiment jusqu’à la fin. Profonds et charismatiques, ils sont (presque tous) très attachants. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Danziger, son côté protecteur, confiant et quelque peu tête brûlée. Quant à Cain, c’est en quelque sorte le stéréotype du flic bourru mais sympa, qui n’en fait qu’à sa tête faisant fi des ordres qu’on peut lui donner. Instinctif, têtu, il peut exaspérer parfois mais c’est finalement un personnage auquel on s’attache. Un perso pas très original OK, mais avec ce petit truc en plus qui fait de lui plus qu’un simple policier, c’est vraiment un personnage clef dans l’histoire.
Pour finir, j’ajouterai que le contenu est extrêmement détaillé, très bien documenté. On sent que l’auteur sait ce qu’il dit. De plus, le style est percutant, incisif, ce qui donne aussi envie de continuer la lecture. 

 En conclusion, un roman que j’ai apprécié malgré ses petites faiblesses. Une intrigue fort intéressante, même si elle a du mal à se mettre en place, où l’Histoire se mêle à la fiction pour plus de réalisme et une immersion totale. Je vous conseille vraiment ce roman si vous appréciez les thrillers historiques sur la seconde Guerre Mondiale. 

 

Sarah - Libraire au Cultura La Teste

Gris
Cultura La Teste