L'affaire des fées de Cottingley de Natacha HENRY

‎06-05-2021 17:50

L'affaire des fées de Cottingley de Natacha HENRY

L'affaire des fées.jpg

 

Descriptif :

"Le roman, inspiré de faits réels, se déroule durant l’été 1917 en Angleterre, à Cottingley. Elsie, 16 ans, s’occupe de sa cousine Frances, 9 ans, venue vivre chez elle avec sa mère, le temps que la guerre se termine. Un jour, réprimandées après une promenade, les cousines inventent une excuse  : elles ont vu des fées près du ruisseau  ! Pour le prouver, Elsie, passionnée de photographie, prend en photo Frances posant devant des fées en carton. Le truquage est si réussi que leurs mères, émerveillées, les croient. Elles décident de prendre une autre photo…"

 

https://www.cultura.com/l-affaire-des-fees-de-cottingley-inspire-de-faits-reels-tea-9782700263756.ht...

 

La couverture nous entraîne directement dans le vif du sujet et correspond très bien à l'ambiance du livre. J'aime beaucoup le fait que les éléments soient sur la couverture.

Le titre indique une affaire et donc nous donnes envie de le lire.

Lire ce livre remet en question nos croyances enfantines au sujet des fées puisqu'il est inspiré de faits réels. L'histoire n'est pas trop longue, bien romancée.

J'ai réellement apprécié le petit dossier à la fin où l'on voit bien les photos, il n'est pas de trop ! 

 

Balises (1)
Cultura Aubière
3 Réponses 3
‎07-05-2021 19:05

Re: L'affaire des fées de Cottingley de Natacha HENRY

Je connaissais l’existence de ces photos de fées qui sont longtemps passées pour authentiques.

 

Dans le petit village anglais de Cottingley, en 1917, Elsie, 16 ans, voit arriver chez elle, rapatriées d’Afrique du Sud, sa jeune cousine Frances, 13 ans, et sa tante.

 

Elsie est en quelque sorte « réquisitionnée » pour s’occuper de Frances, dont le père se bat en France. La jeune fille y voit une profonde injustice car elle ne peut plus, dès lors, travailler dans le studio du photographe du village, à qui elle sert d’assistante.

 

En effet, Elsie a une passion pour les Arts et particulièrement pour la photographie.

 

Elle passe maintenant toutes ses après-midis dans les bois avec sa jeune cousine. Un soir, la jeune Frances, plutôt fantasque, affirme à table qu’elles ont vu des fées.

 

Stupeur d’Elsie qui n’ose la contredire. Les jours suivants, voulant distraire Frances, elle lui propose de découper des silhouettes de fées, de les accrocher à une ficelle comme des marionnettes et de la prendre en photo avec.

 

La photo est tellement réussie que la mère et la tante d’Elsie vont y croire immédiatement et colporter cette histoire de fées dans tout le village. Frances et Elsie feront d’autres photos mais ne révèleront jamais la vérité. Elles seront d’ailleurs dépassées par l’ampleur nationale que va prendre cette histoire.

 

Si les photos réalisées et leurs supercheries sont le fil conducteur du récit, il est particulièrement bien inséré dans la période de la Première Guerre Mondiale.

 

L’autrice fait ainsi découvrir aux jeunes lecteurs, à travers le regard de la jeune Elsie, la vie quotidienne et les privations de nourriture notamment.

 

C’est ce que j’ai trouvé de réussi dans ce court roman : instruire tout en divertissant.

Le dossier explicatif, avec notamment les photos incriminées, est très bien fait.

 

 

‎10-05-2021 14:21

Re: L'affaire des fées de Cottingley de Natacha HENRY

@MAPATOU Je susi d'accord avec vous, le dossier explicatif est très bien fait! Belle semaine à vous.

‎03-07-2021 09:53

Re: L'affaire des fées de Cottingley de Natacha HENRY

Bonjour @mannon114 ,@MAPATOU , @laurene-cultura, je partage avec vous mon ressenti de cette lecture que je viens de faire dans le cadre du Comité de lecture Jeunesse Cultura. Je remercie d'ailleurs Meriem en charge de la gestion de ce Comité chez Cultura Villeneuve d'Ascq.

"L'histoire avec la guerre en filigrane est à la fois émouvante, instructive, drôle, pleine de surprises.

Le lecteur fait un grand bond en arrière :  la technique trés précise du développement de la photographie, à mille lieues de la photo numérique d'aujourd'hui, le travail des femmes et des jeunes filles pour remplacer les hommes partis à la guerre.

L'imagination des fillettes pour créer l'illusion, la croyance des mamans et des experts face aux photos réalisées donne une légéreté au récit qui contrebalance la gravité de l'époque.

Même Sir Arthur Conon Doyles fait une apparition dans les toutes dernières pages ! C'est magique !

Et puis l'évolution dans le temps et des connaissances lève le voile sur l'existence des fées. Néanmoins, le mystère de la cinquième photo demeure : fiction ou réalité ?"

 

Très bonnes vacances à toute la Communauté 🙂