L'innocence, de Tracy chevalier

‎01-12-2022 16:35

L'innocence, de Tracy chevalier

Bonjour,

 

Je viens de terminer ce roman de Tracy Chevalier, auteure que j'affectionne :

62_metadata-image-61271.jpeg

 

Londres, 1792. Thomas Kellaway, ébéniste de son état, prend à la lettre l'invitation de Philip Astley, directeur de cirque du même nom, et part tenter sa chance à Londres. Mais passer de Piddletown à Lambeth n'est pas sans conséquence pour ses enfants. Ils ouvrent de grands yeux sur la ville tumultueuse et impitoyable que la jeune Londonienne délurée Maggie entreprend de leur faire connaître. William Blake, leur voisin, graveur et poète, sera le guide spirituel des adolescents tandis qu'ils franchissent le chaotique et exaltant passage de l''innocence' à l''expérience'

 

Tout le monde connait Tracy Chevalier, notamment grâce à "La jeune fille à la perle". L'auteure reste fidèle à ses romans historiques et nous plonge ici dans le Londres de la fin du 18ème siècle. Et si au même moment, la France vit les heures terribles de sa Révolution, l'Angleterre reste plus que jamais fidèle à son roi et traque les félons prêtant une oreille sympathique aux idées révolutionnaires d'outre-Manche.

 

Quand la famille Kellaway arrive à Londres, c'est la découverte d'un monde à l'opposé de la tranquille campagne d'où elle vient : ici, tout n'est que bruit, proche voisinage et brouillard industriel. Mais le père trouve à travailler comme menuisier dans le cirque Astley, les enfants mettent la main à la pâte et le rythme finit par être pris. La jeune Maggie Butterfield, Jem et Maisie, les jeunes Kellaway, forment un trio qui n'aurait jamais dû se former. Là où Maggie n'est que gouaille et débrouille, Jem représente le bon sens et Maisie l'innocence à fleur de peau. A eux trois, ils vont vivre des aventures pleines de poésie ou de dureté, mais elles les feront avancer vers l'âge adulte, indéniablement.

 

Ce roman de Tracy Chevalier n'est pas forcément le plus abouti, mais la représentation du Londres de 1792 est très intéressante, entre début de l'industrialisation et crainte des remouds révolutionnaires. Les quartiers sont bien décrits, avec leurs pubs et les bords de Tamise. Les différences sont parfois criantes et Jem finit par admettre que leur campagne de Dorset n'était pas si mal, finalement.

 

Voilà donc un bon roman historique, initiatique dans bien des aspects, à l'écriture travaillée, qui enchantera les fans de Tracy chevalier et procurera un excellent moment de lecture aux autres.

 

https://www.cultura.com/p-l-innocence-4231731.html

 

 

3 Réponses 3
‎01-12-2022 09:21

Re: L'innocence, de Tracy chevalier

Merci pour cet avis @soff78, l'avez-vous lu @dvall @Lex_libris ?

 

‎01-12-2022 09:37

Re: L'innocence, de Tracy chevalier

@CharlotteV non, je ne connais pas du tout.. 

‎01-12-2022 14:21

Re: L'innocence, de Tracy chevalier

Mes salutations depuis Tokyo, @CharlotteV ! Non, je ne connais pas ce roman mais il me faudrait lire « La jeune fille à la perle », pour connaître l’histoire que l’autrice a imaginée derrière ce fameux tableau de Johannes Vermeer. 

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >