La fin des océans - Maja Lunde

‎26-01-2021 12:18

La fin des océans - Maja Lunde

 

Un roman vraiment prenant et qui nous fait réfléchir sur nos choix et les conséquences qu’ils peuvent avoir.
J’ai adoré suivre les aventures de Signe sur son voilier, le Bleu (qui est presque un personnage lui aussi tellement sa présence est forte & importante), ses doutes, questionnements, les flashbacks sur son passé aussi, les combats qu’elle a mené. Comment son enfance a fait d’elle qui elle est.
J’ai aussi beaucoup aimé suivre les errances de David et Lou. David, jeune père de famille, se retrouve séparé de sa femme et son fils lors d’un incendie. Il se retrouve donc seul avec sa fille, Lou. Il espère les trouver dans un camp de réfugiés, près de Bordeaux, où ils s’étaient donnés rendez-vous. Mais en attendant qu’ils arrivent, si ils arrivent un jour…, il doit s’occuper de sa fille, subvenir à ses besoins, la protéger de mieux qu’il peut.
L’autrice nous montre à travers ce roman que si l’eau venait à manquer un jour à cause du réchauffement climatique (qui lui est déjà une réalité hélas), nous n’aurions plus rien. Que l’eau c’est la vie, sans elle rien ni personne ne peut survivre. Sans eau, plus de fleurs, plus de plantes, plus d’insectes, plus d’animaux… donc plus de nourriture… donc plus de vie.

L’autrice nous montre qu’en transformant la Nature pour la « rentabiliser », c’est notre Humanité et notre SEULE planète que l’on détruit…
Bon, c’est tout de même loin d’être un roman pessimiste et donneur de leçon, don’t worry ! C’est un roman qui nous redonne espoir en l’humain qui peut être capable de reconnaître ses erreurs, et de tout faire pour aider les autres. Que malgré le chaos, l’entraide et le partage peuvent être là.

 

En bref,  j’ai adoré ce petit roman ! C’est une lecture prenante, intéressante, qui fait vraiment réfléchir sur ce qui importe le plus : l’eau, la Nature & les relations humaines. Nous n’avons qu’une seule planète, il est important d’en prendre soin et ce n’est pas en la rentabilisant & en la vidant de ses ressources qui nous y arriverons . Il y a cependant TOUJOURS de l’espoir, ne perdons pas cela de vue !

 

Sarah - Libraire au Cultura La Teste

Gris
Cultura La Teste