La fortune des Sullivan de Nora Roberts

‎12-10-2023 21:32

La fortune des Sullivan de Nora Roberts

12_9782290385784_1_75.jpg

1915, le navire Lusitania coule, des naufragés ont été repêché avec une statuette en argent, il s’agit de l’une des Parques, les trois soeurs de la mythologie grecque qui font la destinée humaine, mesurant et coupant le fil de la vie.Ensemble leur prix serait inestimable. Certains disaient même qu'ensemble leur pouvoir serait inestimable. Le pouvoir d'apporter la fortune à celui qui les posséderait la maîtrise de sa propre destinée, jusqu'à l'immortalité.

Les Sullivan se lancent un siècle plus tard à le recherche des autres statuettes des soeurs Parques pour les réunir. Une chasse au trésor de Prague à Helsinki, des Etats-Unis à l'Irlande, cette aventure entraîne les personnages dans le tourbillon de l'Histoire.

 

Sur cultura au édition J'ai lu

 

Une chasse au trésor à la recherche de statuette disparu au cours d'un naufrage, cette recherche d'artefact nous fera découvrir plusieurs couples lancé dans cette chasse. Une intrigue captivante ou on se laisse porter par l'aventure et la romance. Un ouvrage de 640 pages ce qui est exceptionnelle pour l'autrice. L'attachement des personnages est la grande force de cette lecture. Artefact, Destin, Couple, Romance, Voyage. 

 

"Il entreprit péniblement de remonter le couloir à contresens, se cognant contre les parois dans l'obscurité, trébuchant à chaque pas, puis il rencontra une volée de marches, quelques instants plus tard, il débouchait enfin à l'air libre, sur le pont, en même temps qu'un flot d'autres passagers. Déjà, on mettait les canots de sauvetage à la mer, partout des cris de terreur couvraient les ordres hurlés par les marins, qui ordonnaient aux femmes et aux enfants d'y embarquer."

 

"On peut aussi dire que le passé diffuse des vagues en direction du présent. Si vous connaissez la mythologie, vous savez que chaque doigt plongé dans l'eau produit ce genre de vagues, et elles touchent ceux qui viennent ensuite, génération après génération."

 

"Henry W. Wyley  ignorant, heureusement pour lui, qu'il allait passer de vie à trépas vingt-trois minutes plus tard, s'imaginait en train de pincer le derrière, fort joliment arrondi, de la jeune blonde qui se trouvait dans sa ligne de mire. Fantasme bien inoffensif, qui ne pouvait causer de tort ni à la blonde en question ni à l'épouse d'Henry, et le plongeait dans une douce euphorie.

Ses robustes genoux bien à l'abri sous un plaid, son ventre proéminent mis en joie par un déjeuner aussi fastueux que prolongé, il goûtait l'air vivifiant du grand large au côté de sa femme, Edith, dont l'arrière train, Dieu bénisse la sainte femme, était plat comme une crêpe et se délectait de la croupe de la blonde, en même temps que d'une tasse d'un excellent Earl Grey."

 

 

 

 

 

 


La lecture et les créations sont les meilleurs remèdes contre la morosité.
Cultura Auxerre
Les dernières discussions
Tout afficher >
Emprisonnée dans une tour à l'intérieur des murs de la ville pâle, Kroma vit totalement dans l'obscurité, croyant qu'ell...
Parution le 01 Février 2024 https://www.cultura.com/p-les-hommes-les-plus-grands-9791034908608.html   &n...
@CharlotteV , @LeaCultura  voici une nouvelle participation au [CHALLENGE] Lire 5 Bd en 2 mois.   ...

Les membres favoris du mois

Tout afficher >