La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

‎29-10-2021 17:04

La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

 

De nos jours, un jeune écrivain sénégalais, Diégane Latyr Faye, découvre à Paris l'existence d'un roman publié en 1938, "Le labyrinthe de l'inhumain", un livre étonnant par son sujet et son style. Son auteur, T. C. Elimane, un inconnu de vingt-trois ans originaire du Sénégal, a stupéfié le monde littéraire par son talent. Il n'est en effet pas courant qu'un auteur africain fasse autant parler de lui dans le monde littéraire français, Elimane sera surnommé par certains le "Rimbaud [modéré]".

Mais un professeur du Collège de France relève dans son roman des emprunts à de grands textes de la littérature. Accusé de plagiat, Elimane, auteur mystérieux qui ne s'est jamais montré, ne s'est jamais exprimé, s'enferme dans un silence qui restera une énigme. Il disparait, n'écrit aucun autre livre...  mais tous les critiques qui ont conspué son texte avec souvent des arguments racistes meurent dans des circonstances dramatiques.

Diégane part à la recherche du livre et de T.C. Elimane. Il rencontre une écrivaine sénégalaise plus âgée que lui, Siga D. aussi fascinée et obsédée que lui par ce livre et son auteur. 

 

Mohamed Mbougar Sarr dédie son roman à Yambo Ouologuem, un auteur africain lauréat du prix Renaudot en 1968 qui a connu un peu le même destin qu'Elimane, la gloire suivie du déshonneur. 

 

La quête de Diégane, parti à la recherche d'Elimane, prend des allures d'enquête policière et nous fait traverser plusieurs époques historiques : la première et la deuxième guerre mondiale, la shoah, la décolonisation, la dictature en Argentine ... 

 

Ce roman possède de multiples atouts : une intrigue bien construite, un suspense bien entretenu (Qui est Elimane ? A-t-il vraiment existé ? Est-il vraiment africain ?...), un foisonnement d'histoires parallèles qui contribuent à dessiner le portrait d'Elimane, une incursion dans les mythes et légendes africains, des réflexions philosophiques sur le destin. La narration est surprenante, nous faisant passer d'un narrateur à un autre, d'une époque à une autre, sans toutefois nous perdre, la langue est élaborée sans nuire à la fluidité du texte. Et surtout le texte regorge de réflexions sur la littérature trop nombreuses pour pouvoir toutes être notées.

D'une incontestable ampleur, ce roman est soigné aussi bien sur le fond que sur la forme.

 

A découvrir sur Cultura.com

 

Cultura Champagne
16 Réponses 16
‎29-10-2021 17:03

Re: La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

Merci @JG69 pour votre avis. Je crois que ce roman fait partie de la sélection du Goncourt. Vous pensez qu'il a des chances de gagner ?

‎29-10-2021 18:35

Re: La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

Il ferait un très beau Goncourt selon moi... mais les 3 autres finalistes sont très bien aussi...

‎30-10-2021 15:11

Re: La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

@JG69 une des membres du club de lecture que j'anime nous en a parlé samedi dernier. Son sentiment était un peu plus mitigé que le vôtre. Je vais devoir le lire pour forger ma propre opinion !

‎30-10-2021 16:15

Re: La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

Ce n'est pas une lecture facile, c'est un livre qui ne plaira pas à tout le monde...

‎13-11-2021 19:12

La plus secrète mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr

La plus secrète mémoire des hommes.jpg

 

J’ai dérogé à mes habitudes en plongeant sans tarder dans ce roman récemment consacré. Selon moi, l’un des meilleurs Goncourt de ces dernières années. Ce roman mêle exigence littéraire et pouvoir de l’imaginaire, ainsi qu’une acuité cruelle sur le temps qui éreinte les hommes et les sociétés. Mohamed Mbougar Sarr est un habile conteur qui remonte à la source de la littérature tout en interrogeant sa fonction. Il mélange les genres, navigue entre le roman d’enquête et le récit initiatique, la fable philosophique et le recueil de témoignages. Il nous entraîne dans un labyrinthe sur plus d’un siècle d’Histoire, sans jamais nous perdre, laissant courir derrière lui le fil d’Ariane qu’il nous faut suivre de Paris à Amsterdam, de Buenos Aires à Dakar.

 

Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais et narrateur de ce récit, est fasciné par un écrivain maudit, T.C. Elimane, et par l’unique roman que celui-ci publia en 1938, « Le Labyrinthe de l’inhumain ». Qualifié de « Rimbaud [modéré] » avant d’être mis au pilori puis oublié, Elimane est un homme insaisissable dont Diégane n’aura de cesse d’essayer de percer les mystères. Grâce à Siga D., écrivaine sulfureuse exilée du Sénégal, Diégane va s’enfoncer dans une quête à la croisée des chemins entre Afrique et Occident, traversant la mémoire tragique d’hommes et de femmes frappés par les tragédies individuelles, la Grande Guerre, la Shoah, la révolution argentine ou les soulèvements populaires à Dakar. Plus que le passé et la mémoire d’un homme, c’est la substance même de l’écriture que l’auteur explore, son pouvoir cathartique comme son ironie mordante.

 

Il est tentant de deviner l’alter ego de l’auteur sous les traits de Diégane, de sourire du tableau intransigeant qu’il dresse de ces jeunes intellectuels africains en quête de reconnaissance française, et même de cette allusion au Goncourt qui sonne comme une prophétie autoréalisatrice. Je retiens surtout de ce roman admirable son charme empli de noirceur, cet arrière-goût d’universalité, et une étourdissante aptitude à lier le destin des Hommes et celui des lettres.

‎15-11-2021 11:19

Re: La plus secrète mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr

Bonjour @dvall 

Merci beaucoup pour votre coup de cœur.  Il existe déjà un avis sur le même livre dans la communauté. Je me permets de déplacer le vôtre à la suite de celui qui a été réalisé, pour que nos membres puissent avoir une vue d'ensemble des avis postés sur ce livre 

‎15-11-2021 19:16

Re: La plus secrète mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr

@dvall puisque tu as quitté le Japon pour l'Afrique, je te conseille "Mamba Point Blues" Smiley clignant de l'œil

 

https://communautes.cultura.com/t5/Vos-coups-de-coeur/Mamba-point-blues-de-Christophe-Naigeon/m-p/41...

 

‎16-11-2021 11:48

Re: La plus secrète mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr

Merci pour le conseil, @MAPATOU. Pour le moment, je suis parti aux États-Unis avec "Nickel Boys", mais je garde cette idée de lecture pour une autre fois... ;-)

‎26-01-2022 09:22

Re: La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr

Un roman dense et complexe sur le sens de la littérature, impressionnant !

Ma chronique ici

Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >