La porte du ciel - Dominique Fortier

‎01-02-2021 22:58

La porte du ciel - Dominique Fortier

 

 

L'histoire se déroule en Louisiane, pendant la seconde moitié du 19e siècle. Nous suivons deux jeunes filles, Eleanor et Eve. Deux couleurs, deux ascendances. L’une est blanche, comme le coton et fille de médecin, l’autre est noire, mulâtre et fille d’esclave. Tout semble les opposer pourtant leurs destins sont inextricablement liés pendant cette période plus qu’agitée.

C’est un roman plein d’émotions où se joue comme une partie d’échec. Deux couleurs, deux destins, deux camps, le tout sur le même plateau, dans le même pays. D’un côté nous avons Eleanor, « aussi blanche que le lait », de l’autre Eve, « brune comme le thé ». Leurs destins sont liés malgré leurs différences, l’une est fille de médecin, l’autre est esclave. En parallèle de cette histoire, il y a June, une esclave qui perd la plupart de ses enfants. Et puis il y a aussi, bien sûr, les Confédérés contre l’Union.
L’histoire, douloureuse, nous est racontée par ce qui lie les hommes à cette époque : le coton. L’auteure, à travers les histoires de ces femmes, nous montre que même si la guerre est un sujet essentiellement masculin, elles étaient là, parmi eux et derrière eux. Ce sont elles qui ont tissé l’histoire, grâce à leurs mains et au coton, tout comme l’autrice nous tisse ce roman grâce à ses mots.
Les personnages décrits sont à la fois doux, comme les courtepointes qu’ils tissent, mais aussi très courageux. Ils sont très bien construits, avec chacun une profondeur et force de caractère intéressante.
La plume est elle aussi très douce, très sensible. Tout est très bien décrits, les paysages, les émotions, les sentiments. J’ai beaucoup aimé, ce fut une lecture vraiment agréable et instructive. 
En bref, un roman poignant  que je vous le recommande car c’est un message d’espoir que nous livre l’autrice. Les personnages y sont vraiment très attachants, et la plume est très belle, juste, sensible. Un très beau roman sur l’esclavage à lire absolument. 

 

Sarah - Libraire au Cultura La Teste

Gris
Cultura La Teste
1 Réponse 1
‎21-09-2021 16:45

Re: La porte du ciel - Dominique Fortier

DSCF2533.JPGLorsque la jeune Eleanor arrive sur la plantation de Mrs Whitfield, la fillette convainc son père de lui racheter une des petites esclaves qui la fascine. Le Docteur Mc Coy cède et paie pour la mulâtresse lui empêchant au passage une terrible punition qu’il juge inhumaine. Une fois dans la maison familiale, elle sera baptisée Eve, ni libre, ni servante, mais compagne pour Eleanor et ses jeux.

 

Au cœur du destin de deux jeunes filles, la scène d'ouverture est forte et poignante. Au cours de leurs parcours de femmes, elles ne connaîtront jamais la liberté. Eleanor, blanche et aisée, est emprisonnée par les convenances de son milieu. Elle a pour devoir de se tenir droite, savoir broder et obéir. Eve, quant à elle, n’est pas esclave, mais elle doit se contenter d’être l’ombre d’Eleanor sans jamais avoir vraiment sa place. Une des pages les plus importantes de l’histoire américaine en parallèle de cette relation car Abraham Lincoln accédera à la plus haute marche de la présidence. Au départ on imagine un roman véritablement historique mais  l'auteure ne rentre pas dans les détails de la guerre de Sécession, c'est une relation humaine entre Eleanor et Eve.

 

Dominique Fortier par un peu dans tous les sens même si on remarque que le roman est bien écrit celui-ci ne parvient pas à tenir ses promesses. La relation entre les deux jeunes filles est rapidement survolée et manque cruellement d’émotions.