La république des faibles de Gwenaël Bulteau

‎14-09-2021 14:04

La république des faibles de Gwenaël Bulteau

Le 1er janvier 1898 dans la région Lyonnaise sur les pentes de la Croix Rousse corps d’ un enfant de 10 ans est découvert dans une décharge par un chiffonnier. C'était un gamin des quartiers populaires que ses parents recherchaient depuis plusieurs semaines en vain. Le corps, sans tête, porte « des traces d’atteinte à la pudeur ».  Le commissaire Jules Soubielle est chargé de l’enquête dans ce Lyon soumis à de fortes tensions à la veille des élections. Car le pays à peine remis de la guerre de 1870, le France est en plein marasme. Les ligues d’extrême droite, comme la ligue des patriotes, tiennent le haut du pavé dans toutes les strates de la société. La population, séduite par le général Boulanger, cherche des boucs émissaires. C’est le début de l’antiparlementarisme et de la xénophobie. 

S’élèvent les voix d’un nationalisme déchainé, d’un antisémitisme exacerbé par l’affaire Dreyfus et d’un socialisme naissant.

Dans le bruissement confus de cette fin de siècle, il faudra à la police pénétrer dans l’intimité de ces ouvriers et petits commerçants, entendre la voix de leurs femmes et de leurs enfants pour révéler les failles de cette république qui clame pourtant qu’elle est là pour défendre les faibles.

 

 

Sur Cultura.com

 

Premier roman de Gwenaël Bulteau prix Landerneau Polar 2021. Professeur des écoles. Gwenaël Bulteau décrit la société Lyonnaise et la Croix Rousse de la fin du XVIV èmes siècles. Dans ce roman il aborde les thèmes de l'infanticide, la misère, la pédophilie et l'antisémitisme. Une histoire mêlant l'œuvre de Zola et Vidocq, une intrigue bien mené dans le contexte historique de l'époque,  patriotisme exacerbé, haine des prussiens et aspirations révolutionnaires le tout accentué par la chronique sociale où l’alcoolisme tient sa place, les femmes considérés comme des marchandises. La plume de Gwenaël Bulteau aussi poétique que vibrante, nous fait entendre la clameur d’un monde où la justice peine à imposer ses règles, au détour d’une enquête qui fera tomber les masques un à un.

Cultura Auxerre
Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >