La sentence de John Grisham

‎05-04-2021 12:30

La sentence de John Grisham

Octobre 1946. Pete Banning, l'enfant chéri de Clanton, Mississippi, est revenu de la Seconde Guerre mondiale en héros, décoré des plus hautes distinctions militaires. Aujourd'hui fermier et fidèle de l'église méthodiste, il est considéré comme un père et un voisin exemplaire. Par un matin d'automne, il se lève tôt, se rend en ville, et abat calmement son ami, le révérend Dexter Bell. Au choc que cause ce meurtre de sang-froid s'ajoute l'incompréhension la plus totale, car Pete se contente de déclarer au shérif, à ses avocats et à sa famille : "Je n'ai rien à dire."
Que s'est-il passé pour que Pete, un membre respecté de la communauté, devienne un meurtrier ? Et pourquoi se mure-t-il dans le silence ? Personne ne le sait. La seule certitude que sa famille possède c'est que ce qu'il tait est quelque chose de dévastateur, dont les retombées les hanteront, eux et la ville, pendant des décennies.

 

John Grisham est un très bon narrateur, il porte le récit d'un meurtre incompréhensible, avec en prime un procès retraçant les événements qui ont conduit à ce drame. Dans un état du Sud où à  certaines époques le lynchage, le harcelement, l'intimidation des gens de couleurs était hélas monnaie courante.  Le Mississippi n'échappait pas à la règle à la veille de la seconde guerre mondiales . Les USA était pendant longtemps en pleine ségrégation. Le roman est vraiment habilement construit et l'auteur nous pousse vraiment à nous poser des tonnes de questions.

 

La sentence de John Grisham :

 

Cultura Auxerre
Les dernières discussions
Tout afficher >

Les membres favoris du mois

Tout afficher >